Young adult

A la poursuite de ma vie de John WHALEY

 Travis, 16 ans, est atteint d’une leucémie incurable. Face à l’échéance fatale, un médecin lui propose de suivre un protocole expérimental et révolutionnaire : laisser mourir son corps malade et cryogéniser sa tête, seule partie de son corps épargnée par l’affection, en attendant que la science ait découvert un moyen de la greffer sur le corps d’un donneur. Les chances de succès sont infimes, mais Travis se porte volontaire. Lorsqu’il se réveille dans un corps inconnu au terme d’un long « sommeil » de cinq ans, mais avec la sensation de ne s’être absenté que trois semaines, il peine à reconnaître le monde qui l’entoure. Sa copine Cate et son meilleur ami Kyle ont désormais 22 ans, mais lui, avec un mental intact d’adolescent, a l’impression de les avoir quittées la veille. Ses parents, soucieux de préserver leur fils unique, lui cachent les bouleversements intervenus au sein de leur couple. Enfin, sa résurrection a fait de lui une célébrité médiatique sans qu’il y soit préparé. Très vite, Travis se sent tiraillé entre deux mondes : il appartient au passé, mais se sent prêt à tout pour trouver une place dans le futur qui est le sien désormais. Avec courage et détermination, il n’a d’autre choix que de partir à la poursuite de sa nouvelle vie…

Edition: Casterman

Nombre de pages: 384 pages

Mon avis: Travis se réveille dans un lit d’hôpital. Il fait l’objet d’une résurrection, en quelque sorte.
Sa tête, cryogénisée depuis 5 ans, a été rattaché à un corps d’un donneur.
Lorsqu’il se réveille, il ne réalise pas tout de suite du temps qui a passé. Malheureusement, en 5 ans, beaucoup de choses ont changé. Alors que lui est resté coincé à l’âge de 16 ans, son meilleur ami et sa petite amie ont aujourd’hui 21 ans. L’un est à l’université, l’autre est fiancée à quelqu’un d’autre.
Outre le réapprentissage de la vie, et la découverte d’un nouveau corps, il doit faire face à cette nouvelle réalité: ses amis n’ont plus le même âge que lui. Ils ont mûri, ils ont changé et les retrouver n’est pas vraiment évidemment.
Comment alors retrouver des repères dans un vie qui a pris de l’avance?
J’ai trouvé le début du livre totalement déstabilisant. Arriver à comprendre que ce genre d’opération puisse être possible est déjà compliqué en soi. Les implications que cela comporte (les humains qui se prennent pour Dieu, et autres idées qui me sont passées par la tête), il faut arriver à prendre Travis pour un être humain tout à fait normal, ce qui n’est évidemment pas le cas.
L’accent est mis, au départ, sur cette difficulté d’assimilation, et ça m’a plutôt plu. Je tombais sur un roman qui sortait des sentiers battus, mettant la lectrice que je suis face à une idée toute à fait nouvelle.
Mais la suite du livre m’a laissé sur ma faim. En effet, Travis, ressuscité après 5 ans, n’a qu’une seule idée en tête: reconquérir Cate, qui pour lui, n’a disparu de sa vie qu’un bref instant. Ce décalage d’années est bien expliquée au début, mais finalement, j’ai eu l’impression de me retrouver simplement dans une histoire d’amour qui aurait mal fini, et que Travis veut simplement se faire pardonner une absence trop longue.
Du coup, j’ai eu l’impression que le récit se trainait un peu, ce que j’ai trouvé dommage.
Je retiens tout de même le côté innovant du roman, et j’ai apprécié la lecture.

Points attribués: 7/10
Je remercie l’édition Casterman pour cette lecture particulière.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :