Edition: Presses de la Cité

Nombre de pages: 476 pages

0 %
Résumé: Une île où tout semblait possible…..
La Havane, 1947. Patricio débarque à Cuba après avoir quitté la misère de son Espagne natale. Débrouillard, le garçon trouve très vite ses marques dans ce monde luxuriant de couleurs et de sons. Après avoir été cireur de chaussures puis vendeur de billets de tombola, le voilà homme à tout faire à El Encanto, prestigieuse enseigne de la ville, qui rivalise avec les grands magasins parisiens. Patricio apprend vite, il gravit les échelons.
D’autant qu’il veut éblouir la mystérieuse Gloria, la plus belle femme de l’île, et sans doute aussi la plus inaccessible puisqu’elle est mariée au chef de la mafia…..Pour l’arracher des griffes de son ogre d’époux, l’intrépide Patricio sera prêt à tout.

Merci à l’édition Presses de la Cité pour cette lecture magnifique

Mon avis: Patricio débarque à Cuba sans un sou en poche. Armé de son bagout, et décidé à se faire une place dans sa nouvelle patrie, il rencontre les bonnes personnes au bon moment. Engagé dans l’un des plus luxueux grand magasin de de Cuba, El Encanto, il se voit grimper les échelons un à un, grâce à sa manière de travailler.

C’est là qu’il rencontre Gloria, alors qu’il est encore homme à tout faire. Gloria est belle, jeune, vive et intelligente. Tout ce qu’il faut pour que Patricio en tombe immédiatement amoureux… Avant de se rendre qu’il s’agit en réalité de l’épouse du chef de la mafia cubaine. Intouchable, inapprochable donc.

Pourtant, les deux jeunes gens se sont vus, estimés et s’aiment, malgré les risques.

Je n’avais lu aucune chronique, aucun avis, aucun article concernant ce roman. J’aime me garder loin de toutes opinions avant d’avoir la mienne propre. C’est donc en totale plongée dans l’inconnu que j’entame ce roman.

Patricio me plaît, dès les premières pages. Il est pauvre, mais il fait preuve d’une belle suite dans les idées. J’aime son humour, sa vivacité, et sa façon de s’adapter à toutes situations. Son entretien d’essai d’ailleurs, hors du commun, qui lui vaut de se faire engager à El Encanto, démontre le caractère tout à fait particulier de ce jeune espagnol.

Gloria, que l’on découvre un peu plus tard, a un parcours tout à fait particulier. Son mariage, très jeune, avec le chef de la mafia, sa vie de tous les jours, et ses aspirations, font d’elle un personnage parfois un peu effacé, mais que l’on sent prêt à renaître à la vie à n’importe quel moment. C’est d’ailleurs ce que provoque sa rencontre avec Patricio.

Le troisième protagoniste dont je veux parler n’est pas une personne. C’est le magasin EL Encanto. Tout au long du roman, de nombreuses scènes s’y déroule. En faisant de petites recherches, j’ai retrouvé des traces sur le net de ce magasin qui a connu une renommée mondiale. Le roman le décrit magnifiquement bien. J’adore, vous le savez, lorsque l’on plante un décor dans un endroit qui a réellement existé. Et dans le cas présent, c’était parfait. J’ai retrouvé la même atmosphère que dans la série télévisée Mr Selfridge (Si vous ne connaissez pas encore, foncez, vous ne le regretterez pas), qui elle aussi parlait d’un grand magasin et d’un personnage qui existait réellement.

Enfin, le mari de Gloria, Carlos Valdès, se révèle être un homme sans aucun scrupule et  prêt à mettre en œuvre n’importe quelle machination pour obtenir ce qu’il veut, quitte à ce que ce soit la mort de quelqu’un.

L’histoire se déroule dans les années 50, et l’atmosphère de l’époque (la mode des femmes, les belles voitures, les soirées dansantes, les bals, etc.) est magnifiquement représentée dans ce roman. Un superbe bond dans le temps qui nous ramène à l’époque où Cuba représentait un haut lieu de la mode.

Je suis totalement enchantée par ma lecture, que j’ai lu en quelques petits jours seulement. Je me suis laissée transporter par l’histoire des amoureux, et par tout ce qui a fait leur monde. Les derniers chapitres du roman se révèlent être un trésor de fin magnifique. Je n’en aurais pas voulu d’autre !

Un vrai beau coup de cœur qui m’aura permis de découvrir une plume dont j’espère avoir l’occasion de lire d’autres romans à l’avenir !

3 Comments

  1. Lyndona 12/08/2018 15 h 04 min

    Si ce fut un coup de coeur pour toi, j’ai confiance et je le note !

    • aufildespages 12/08/2018 16 h 29 min

      oh ca c’est gentil!

  2. aufildespages 10/08/2018 9 h 06 min

    ok

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :