L'heure du bilan

Bonjour les amis

Hello tout le monde!

Décembre est déjà terminé, et avec lui les jolies lumières de Noël!

Ce mois aura été pour moi  une bonne période, comme souvent d’ailleurs. J’ai retrouvé mon rythme de lecture, mon plaisir de découvrir et un peu de mon énergie.

Allez, je vous montre tout ça

29

livres lus

9142

Pages tournées

12

livre ajoutés à la Pal

Ce qui fait donc un

-17 à ma Pal!

Mes coups de coeur

J'ai beaucoup aimé

Je vous ai retrouvé pour d'agréables rendez-vous

Ils lisent – Ils chroniquent: On remet ça!

Bonjour tout le monde! L’année dernière, sur ce site, s’était déroulé le premier concours de chroniques d’élèves du secondaire.  C’était par ici Une classe entière avait participé. En partenariat avec l’édition Casterman, ces adolescents avaient eu l’occasion de lire le premier tome de la série l’Archipel, de Bertrand Puard. Concours qui avait fait de nombreux heureux, puisque trois prix différents étaient décernés: La plus belle chronique du point de vue de l’édition La plus belle chronique du point de vue de l’auteur Et la chronique ayant remporté le plus de suffrages, grâce au système de votes présent sur mon site Ils avaient été bien gâtés, et c’était grâce à vous! Cette année, on remet ça! Le second tome de la trilogie de l’Archipel fait l’objet de ce second concours de chroniques! Les modalités sont toujours les mêmes: Les chroniques vous sont présentées. Et c’est en votre âme et conscience que vous pouvez voter pour l’un ou l’autre de ces écrits. A vos claviers, et que le meilleur gagne! J’ai été très étonné d’avoir trouvé le 2ème tome d’Archipel non seulement plus agréable à lire que le 1er, mais aussi encore plus passionnant. A part un petit fléchissement dans l’action lors de l’épisode sur l’île, c’est avec plaisir que j’ai retrouvé les protagonistes de cette histoire qui tient le lecteur en haleine. Une année après ma lecture du tome 1, je n’ai eu aucun mal à reprendre le fil de ce récit dont j’attends maintenant la conclusion avec impatience. Je suppose que l’auteur a eu l’occasion de visiter les lieux où se déroulent les aventures car ses descriptions sont très réalistes : on s’y croirait. Merci à l’auteur et à l’éditeur qui nous ont offert ce bon moment de lecture. Ma  phrase préférée du LIVRE :« Chacun  aura son rôle à jouer dans les dernières heures » . <h5>Florian R.</h5> <blockquote><p>* Par rapport au tome 1 : J’ai trouvé le tome 2 de l’archipel mieux que le tome 1 ; tout s’enchaine plus vite, le lecteur connaît mieux les personnages (j’apprécie particulièrement les livres où de nouveaux personnages n’apparaissent pas dans chaque tomes), le fait que des personnages d’apparence anodine puissent prendre de l’importance où agir sur l’histoire (Isabella de Fontés Perreira, le médecin à la fin du livre), le fait que l’on suive l’histoire depuis le point de vue de différents personnages mais surtout, j’ai adoré le deuxième tome grâce au révélations comme l’identité d’Aliocha, le moine de Porquerolles où même le lien de parenté entre Anton Pavlovitch et Marc-Antoine ( même s’il était un peu prévisible). Par rapport aux autres livres : C’est un livre que je recommande à tout le monde d’abord car il est plus facile que quantité d’autre livres à lire tout en restant assez complexe et précis, ensuite car tout ce qu’il se passe dans le livre est plausible (bien que difficilement réalisable…), on ne retrouve pas un cadre spatio-temporel dans toutes les histoires ! De plus, j’adore réfléchir aux énigmes en même temps que les personnages du livres, ce qui n’est que rarement possible (si on pouvait avoir plus d’informations quant aux énigmes, ce serait parfait !!!). En résumé : Très bon livre de par ses personnages, ses révélations (bien qu’un peu prévisible), son intrigue et sa précision. Cependant, un peu plus d’informations pour essayer de résoudre les énigmes avant les personnages. J’attends impatiemment a sortie du troisième tome en espérant ne pas attendre trop longtemps. P.S. : Pourriez-vous prévenir nos professeurs de français à la sortie du troisième tome ? D’avance merci !!! William M. En lisant ce livre j’ai ressenti une grande sensation qui m’a permis de m’y plonger et de m’imaginer vivre l’histoire avec les personnages. Une profonde entente s’installe de plus en plus entre Sacha et Yann et même si leurs caractères sont différents, ils sont complémentaires. Les deux sosies ont énormément mûri depuis le premier tome, ce qui enrichit la complexité de l’histoire. Nouria, elle, tient maintenant une place assez importante. Elle avait été un peu oubliée dans le premier tome, mais en apprenant la raison pour laquelle elle veut voir tomber Pavlovitch, cela lui donne, dans le second tome, un coté plus sombre et plus décidé. Marc Antoine qui n’était pas beaucoup présent dans la première partie sauf pour échanger les deux sosies, l’est beaucoup plus ici, j’ai trouvé son rôle assez plaisant, mais par contre la répétition de son surnom: « obèse » m’a beaucoup déplu, je l’ai trouvé trop répétitive. Anton Pavlovitch lui est resté égal à lui même. Il est manipulateur, ne recule devant rien, et il est prêt à tout pour obtenir ce qu’il veut. Il est certes détestable, mais c’est le vrai méchant dans l’histoire, comme on les aime.Au final, j’ai préféré le tome 2 au tome 1, il est beaucoup plus complexe et réfléchi. J’ai trouvé cette histoire fascinante car même si les faits sont difficiles à imaginer, tout cela pourrait être une histoire vraie. J’attends avec plaisir la sortie du troisième volume. Sarah G. J’ai vraiment adoré ce livre .Je trouve qu’il est vraiment cool, on est vite pris dans l’histoire. Au départ je dois avouer que j’étais un peu perdue car j’ai lu le premier volume d’Archipel avant même qu’il ne soit sorti en librairie et ça doit faire plus d’un an). Du coup au départ, je dois avouer avoir été larguée avec tous ces noms de personnages, mais j’ai relu un résumé du premier tome pour m’en souvenir et  ensuite ça a été tout seul. Ce que je préfère dans ce tome 2, c’est que l’histoire s’enrichit de nombreux détails et que les événement s’enchainent à un rythme très soutenu. J’ai surtout apprécié le début, car il était à la fois dur et surprenant, très direct. Je me souviens de ma tête quand j’ai lu la première page, ça parlait d’un animal mort sur lequel l’auteur nous donne plein de détails sur les circonstances de sa mort, de son sang et tout le reste … je dois dire que ce moment était à la fois choquant et excitant car c’est ce genre de passage qui fait que l’on plonge directement dans l’histoire. Le récit s’arrête sur du suspense, un cliffhanger, ce qui fait que ça nous intrigue et nous donne envie d’en savoir plus.  Du coup, je dois dire que c’est avec grande impatience que j’attends le tome 3 de l’Archipel.  Emilie P. Malgré mes réticences en début de lecture à cause de scène de la bête égorgée, je me suis vite rendu compte que ce récit était passionnant et je ne saurais vous dire le nombre de page que j’ai lu par jour : c’est incroyable!Je trouve que ce livre est plaisant à lire et pour avoir lu le premier tome, le deuxième est tout aussi bien et c’est génial qu’il y ait encore une suite. Même si la fin est un peu triste, l’histoire reste incroyablement passionnante et pleine de suspense. Je conseille cetitre à tous les amateurs d’intrigues bien ficelées. Je trouve que ce livre mérite d’avoir beaucoup de succès. Marine D. Votes clôturés Articles similaires

Lire plus »

La minute point de croix #4

C’est la minute point de croix! A côté de ma toute grande passion qui est la lecture, j’aime m’occuper les mains en créant diverses choses au point de croix. Aujourd’hui je vous en parle un peu plus longuement Bonjour bonjour, Mon aiguille frétille depuis la semaine dernière. J’ai quelques projets sur le feu, je vous en avais parlé dernièrement.  J’ai travaillé sur deux d’entre eux, de la même créatrice: Madame la fée. C’est une créatrice de modèles de points de croix que j’aime éééééénormément!! J’en ai déjà fait plusieurs, d’ailleurs. Et je suis chaque fois ravie! Bon bref… Cette semaine, donc, j’ai travaillé un petit peu (une soirée) sur La lavande, une toile que je descende à mon hall de jour. Le papier peint est dans ce thème, et je voudrais donc compléter ma décoration. La première photo, c’est l’état d’avancée du travail avant que je la reprenne cette semaine. La seconde, c’est après ma soirée de travail effectué. Le reste de la semaine, je n’ai pas pu résister à entamer mon projet de Noël de l’année. En général, j’essaie de faire une nouvelle toile chaque année sur ce thème, afin d’agrandir progressivement ma décoration de fêtes.  C’est un vrai plaisir! Je trouve les couleurs très belles, et même si j’ai pris les photos à la lumière artificielle (ce qui donne un aspect un peu jaune), je suis quand même ravie de voir ce que cela donne.   Ca, c’est le travail de trois petites soirées. Voilà, c’est tout pour cette semaine. J’ai hâte de retrouver mon aiguille pour agrandir ce dernier. Il va falloir que je sois raisonnable hihi A bientôt! Articles similaires

Lire plus »

La minute point de croix #3

C’est la minute point de croix! A côté de ma toute grande passion qui est la lecture, j’aime m’occuper les mains en créant diverses choses au point de croix. Aujourd’hui je vous en parle un peu plus longuement Hello toute le monde! La semaine dernière, j’ai travaillé sur deux projets. Tout d’abord, vous vous rappelez, je vous ai parlé d’un cadeau de naissance. Ma cousine va bientôt avoir un petit garçon, qui sera baptisé Julyan. Les futurs parents ont choisi comme thème pour cette naissance Batman. Tadaaam! Bon, je vous le dis tout de suite, ce n’est pas un thème qui me plait particulièrement. Et il est en plus très difficile de trouver un modèle qui ne fasse pas trop basique. J’ai arrêté mon choix sur un alphabet permettant de personnaliser la future serviette de bain du bout de chou. J’ai choisi la serviette d’un beau jaune tout doux, pour pouvoir éclairer davantage le modèle.  Quelques soirées de travail et hop, voilà la serviette terminée. Petit Julyan peut arriver hihi! Durant le week-end, j’ai repris une graaaaande folie, que j’ai entamé voilà déja deux ans, mais sur laquelle j’ai travaillé alternativement avec d’autres modèles.  Bref, j’étais très très impatiente de la reprendre, et de voir ce grand projet prendre quelques points de plus. Pour vous donner une idée du travail accompli, et du chemin qu’il reste à faire, c’est un modèle qui possède une grille (sur laquelle je me réfère pour chaque point) de 24 pages. Il m’en reste 9 à faire… Je vais donc maintenant travailler sur cette « Grande folie » comme je l’appelle, en alternance avec de plus petites toiles. A la semaine prochaine! Articles similaires

Lire plus »

La minute point de croix #2

C’est la minute point de croix! A côté de ma toute grande passion qui est la lecture, j’aime m’occuper les mains en créant diverses choses au point de croix. Aujourd’hui je vous en parle un peu plus longuement Coucou les copains et copines!! Nous sommes vendredi.. le jour de mon retour sur les petites croix de la semaine écoulée. Je suis très contente de cette semaine. Ca fait deux semaines que je vous présente des parties de mon premier projet de l’année.  Le week-end dernier, ayant décidé de ne pas bouger de la maison, et ayant plusieurs séries qui m’attendaient (j’en ai d’ailleurs terminé deux!), j’ai sorti mon aiguille turbo. Et c’est donc avec grand plaisir que j’ai terminé les deux dernières parties de mon projet. Voilà donc les 2 petites toiles que j’ai fait cette semaine, ainsi qu’une vue d’ensemble des quatre toiles Je m’attaque maintenant à un petit cadeau pour la future naissance de mon petit-neveu. Ma cousine et son mari ont choisi Batman pour ce petit bout, du coup je vais m’atteler à ça! Articles similaires

Lire plus »

La minute point de croix #1

C’est la minute point de croix! A côté de ma toute grande passion qui est la lecture, j’aime m’occuper les mains en créant diverses choses au point de croix. Aujourd’hui je vous en parle un peu plus longuement < p style= »text-align: center; »>Bonjour bonjour les copines (et les copains!)!! Une semaine vient de s’écouler. Au vu de vos réactions positives (qui m’ont fait très plaisir), j’ai décidé d’installer ce petit rendez-vous de loisir créatif. La semaine dernière, je vous avais présenté mon premier ouvrage de l’année: un ourson destiné à un cadre photo.  Vous vous rappelez, je vous avais dit qu’ils seraient au nombre de 4. Une petite oursonne est venue rejoindre celui de Manuel. Me voilà donc partie dans le rose!  J’en suis à la moitié de mon projet. Quoi qu’à l’heure où je vous parle, j’ai entamé la troisième toile, déjà. Je profite de mon article du jour pour vous parler un peu du forum auquel je participe. Un forum de loisirs créatifs bien sûr! hihi C’est un forum qui a envie d’ouvrir ses horizons. Alors que vous soyez passionné(e) de tricot, de crochets, de dessins, de dentelles, de scrapbooking, vous êtes les bienvenu(e)s!! (clic clic sur l’image) A tout bientôt pour d’autres projets! <nav itemtype= »http://schema.org/SiteNavigationElement » itemscope= »itemscope » > <button aria-controls= »73b453b7-menu » aria-expanded= »false »> Menu </button> <ul id= »menu-interviews »><li id= »menu-item-14547″><a href= »http://au-fil-des-pages.be » >Accueil</a></li> <li id= »menu-item-8052″><a href= »http://au-fil-des-pages.be/qui-suis-je/ »>Qui suis-je?</a></li> <li id= »menu-item-8085″><a href= »http://au-fil-des-pages.be/contact/ »>Contact</a></li> <li id= »menu-item-15485″><a href= »http://au-fil-des-pages.be/category/autre/ »>Catégories</a> Autre Bilans Biographies C’est lundi, que lisez-vous? Documentaires Documents Expression et proverbes hommage In my mailbox interview La bibliothèque de Fanny Le temps d’un café Bullet journal Littérature jeunesse littérature enfantine Young adult Romans sorties littéraires Une tranche d’histoire Articles similaires

Lire plus »

La première masse critique de Babélio de 2019: c’est du lourd!

Coucou les amis!! Ca y est, l’année 2019 est vraiment commencée, avec la toute première masse critique de Babélio!! Il y a du choix, à ne plus savoir où donner la tête!! Pour ma part, j’ai choisi quelques jolis titres qui me font très envie! Plus qu’un roman : un appel au bonheur ! L’auteur de Beignets de tomates vertes nous conte, dans ce roman choral, l’histoire d’un petit village du Missouri, Elmwood Springs, depuis sa fondation en 1889 jusqu’à nos jours. Les années passent, les bonheurs et les drames se succèdent, la société et le monde se transforment, mais les humains, avec leurs plaisirs, leurs peurs, leurs croyances, leurs amours, ne changent guère. Et c’est la même chose au cimetière puisque, loin de jouir d’un repos éternel, les défunts y continuent leurs existences, sous une forme particulière. Au fil des décès, ils voient ainsi arriver avec plaisir leurs proches et leurs descendants, qui leur donnent des nouvelles fraîches du village. Tout irait ainsi pour le mieux dans ce monde, et dans l’autre, si d’inexplicables disparitions ne venaient bouleverser la vie, et la mort, de cette paisible petite communauté. On retrouve dans ce roman revigorant en diable, peuplé de personnages plus attachants les uns que les autres, toute la tendresse, le charme fou et la philosophie heureuse de Fannie Flagg. Tomas, dit Tomi, juif et hongrois, se retrouve dans le trou noir concentrationnaire avec toute sa famille. Affecté à l’atelier de réparation des uniformes rayés alors qu’il ne sait pas enfiler une aiguille, il y découvre le pire de l’homme et son meilleur : les doigts habiles des tailleurs, leurs mains invaincues, refermant les plaies des tissus, résistant à l’anéantissement. Des confins de l’Europe centrale au sommet de la mode française, de la baraque 5 aux défilés de haute couture, Où passe l’aiguille retrace la vie miraculeuse de Tomi, déviée par l’histoire, sauvée par la beauté, une existence exceptionnelle inspirée d’une histoire vraie Une ancienne légende vénitienne raconte que, sous l’archipel, sommeille un monstre – dragon ou bête de l’Apocalypse – que seuls les gardiens de la lagune tiennent en respect… Nous sommes en 1162, des ossements enfouis sous les décombres d’une église font ressurgir un passé que beaucoup auraient préféré garder secret… Quelques jours plus tard, un cadavre est retrouvé dans le canal du Rialto. Un meurtre qui entache le nom du doge Vitale Michiel II. Malédiction, crime politique ou vengeance ? Hugues de Tarse aura besoin de toute sa sagacité et de celle d’Eleonor de Fierville pour comprendre à quel point les Vénitiennes jouent un rôle fatal dans cette sombre histoire d’amour, de jalousie et de haine.  « La vie fait parfois de toi quelqu’un qu’il t’arrive de ne plus reconnaître. Quelqu’un de radicalement différent de la personne que tu t’attendais à devenir. Je pense que d’une certaine façon, j’ai de la chance. Je peux montrer sur une carte l’endroit exacte où le cours de ma vie a changé à jamais. J’aimerais y retourner. Voir où j’ai commencé, avant de finir, je crois. »  M. Baxter a quatre-vingt-quatorze ans lorsqu’une chute dans son escalier le condamne à la maison de retraite. Cet homme qui a vécu mille vies s’accommode mal de la routine de Melrose Gardens. Ses vieux jours, il veut en profiter à tout prix, et troquer la télévision, le thé, et les antidouleurs contre du bon vin, de la bonne musique et des divertissements dignes de ce nom. Accompagné d’un jeune infirmier qui traverse une période sombre, Baxter se lance dans une folle équipée pour rendre hommage à son amour perdu.  À mesure que le vieillard lui raconte ses souvenirs, son compagnon de route comprend que la vie n’est pas destinée à être subie ; que le monde est vaste et magnifique ; que la gentillesse est une force. Et que la meilleure façon d’honorer les morts est de vivre pleinement. Des côtes de Cornouailles jusqu’aux contreforts de l’Himalaya Cornouailles, 1876. Après la mort de leur père, Helen, 16 ans, et son frère sont au bord de la ruine. Ian, un mystérieux étranger aussi riche que séduisant, lui fait alors une offre. Si elle l’épouse et le suit en Inde, elle ne manquera plus jamais de rien. Helen, d’abord réticente, n’a d’autre choix que d’accepter cette proposition. Très vite, les couleurs et les odeurs exotiques de l’Inde ensorcellent la jeune femme. Mais pourra-t-elle rester heureuse aux côtés d’un homme au passé si trouble ? Cessera-t-il un jour d’être un étranger à ses yeux ? D’autant que Ian cache un secret qui pourrait bien compromettre leur relation… Peut-on encore aimer après un mariage fondé sur le mensonge ?  Ceylan, 1935. Louisa Reeve, fille d’un riche négociant britannique en pierres précieuses, est l’heureuse épouse d’Elliot, un séduisant et intrépide homme d’affaires. Tout bascule lorsque Louisa fait face à de nombreuses fausses couches et qu’Elliot passe le plus clair de son temps à Cinnamon Hills, une plantation de cannelle. Après sa mort brutale, la jeune femme se retrouve seule pour percer le mystère de ses nombreuses absences. Retournant à la plantation, elle rencontre Leo, le propriétaire des lieux, pour qui elle éprouve une étrange attirance. Lorsque la trahison d’Elliot éclate au grand jour, Louisa n’a que Leo vers qui se tourner même si celui-ci n’est pas celui qu’il semble être.  Une grande fresque d’amour et de trahison par l’auteure internationalement reconnue de La Mariée de Ceylan. Etudiante en droit à Harvard, Alexandria Marzano-Lesnevich est une farouche opposante à la peine de mort. Jusqu’au jour où son chemin croise celui d’un tueur emprisonné en Louisiane, Rick Langley, dont la confession l’épouvante et ébranle toutes ses convictions. Pour elle, cela ne fait aucun doute : cet homme doit être exécuté. Bouleversée par cette réaction viscérale, Alexandria ne va pas tarder à prendre conscience de son origine en découvrant un lien tout à fait inattendu entre son passé, un secret de famille et cette terrible affaire qui réveille en elle des sentiments enfouis. Elle n’aura alors cesse d’enquêter inlassablement sur les raisons profondes qui ont conduit Langley à commettre ce crime épouvantable. Dans la lignée de séries documentaires comme Making a Murderer, ce récit au croisement du thriller, de l’autobiographie et du journalisme d’investigation, montre clairement combien la loi est quelque chose d’éminemment subjectif, la vérité étant toujours plus complexe et dérangeante que ce que l’on imagine. Aussi troublant que déchirant.  Destins croisés de deux icônes. Automne 1957. Douze ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, Otto, le père d’Anne Frank, rend visite en Suisse à une étoile montante du cinéma, Audrey Hepburn. Il veut la persuader d’interpréter le rôle de sa fille dans un lm qui va lui être consacré. Printemps 1929. Deux filles voient le jour, Audrey à Bruxelles, Anne à Francfort. Toutes les deux marqueront l’histoire. Les deux adolescentes partagent bien des points communs. Toutes deux ont été contraintes de quitter très jeunes leur pays natal. Audrey, issue de la haute société européenne, est envoyée dans un pensionnat anglais. Juifs, Anne et sa famille fuient aux Pays-Bas. Toutes deux sont délaissées par leur mère et trouvent refuge dans la danse pour l’une, dans l’écriture pour l’autre. La demande d’Otto réveille en Audrey de douloureux souvenirs. Ses parents, sa mère en particulier, ne frayaient-ils pas avec de hauts dignitaires nazis ? Et vous, qu’avez-vous sélectionné? <nav itemtype= »http://schema.org/SiteNavigationElement » itemscope= »itemscope » > <button aria-controls= »3c5a87d0-menu » aria-expanded= »false »> Menu </button> <ul id= »menu-interviews »><li id= »menu-item-14547″><a href= »http://au-fil-des-pages.be » >Accueil</a></li> <li id= »menu-item-8052″><a href= »http://au-fil-des-pages.be/qui-suis-je/ »>Qui suis-je?</a></li> <li id= »menu-item-11778″><a href= »http://au-fil-des-pages.be/category/un-peu-de-blabla/bullet-journal/ »>Bullet journal</a></li> <li id= »menu-item-8085″><a href= »http://au-fil-des-pages.be/contact/ »>Contact</a></li> <li id= »menu-item-13663″><a href= »http://au-fil-des-pages.be/entrez/ »>Vue d’ensemble</a></li> <li id= »menu-item-15485″><a href= »http://au-fil-des-pages.be/category/autre/ »>Catégories</a> Autre Bilans Biographies C’est lundi, que lisez-vous? Documentaires Documents Expression et proverbes hommage In my mailbox interview La bibliothèque de Fanny Le temps d’un café Bullet journal Littérature jeunesse littérature enfantine Young adult Romans sorties littéraires Une tranche d’histoire Articles similaires

Lire plus »

J'ai déjà prévu de lire beaucoup de belles choses en janvier!

Et vous, quel est votre bilan?

2 commentaires

  • ducotedechezcyan

    Tu as fini l’année avec plein de chouettes lectures! 🙂
    J’avais beaucoup aimé aussi Bal de Givre à New York et La Malédiction Grimm (Le Cauchemar Edgar Poe est le meilleur de la série à mon avisi, je te souhaite de l’apprécier autant que moi 😉 ).
    J’ai hâte de découvrir ton avis sur tes lectures de janvier 🙂
    Bonne année 2019 et bonnes lectures 😉

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :