L'heure du bilan

Bonjour les amis

Hello tout le monde!

Décembre est déjà terminé, et avec lui les jolies lumières de Noël!

Ce mois aura été pour moi  une bonne période, comme souvent d’ailleurs. J’ai retrouvé mon rythme de lecture, mon plaisir de découvrir et un peu de mon énergie.

Allez, je vous montre tout ça

29

livres lus

9142

Pages tournées

12

livre ajoutés à la Pal

Ce qui fait donc un

-17 à ma Pal!

Mes coups de coeur

J'ai beaucoup aimé

Je vous ai retrouvé pour d'agréables rendez-vous

Il était six fois Noël: Marathon de lecture!

Il était six fois Noël! C’est Noël! Pendant tout le mois de décembre, grâce aux lutins de Noël Vie de conte de fées et La planque à libellules, nous allons savourer cette période de l’année qui est toujours magique! Aux travers de rendez-vous journaliers présentant des thèmes et des supports divers et variés, nous allons pouvoir partager nos préférences de Noël. Allez vous préparer un chocolat chaud, ajoutez-y quelques marshmallows et prenez au passage votre plaid préféré. Venez vous installer confortablement. Nous pouvons y aller! Demain soir, on débute, au chalet, un marathon de lecture. On va pouvoir se pelotonner, prendre nos plaids, nos cafés, thés, et gourmandises. Et notre pile de livres! Une seule consigne « obligatoire »: lire au moins un livre ayant rapport à Noël. Avant d’aller m’enfouir dans l’un des endroits douillets disséminés au chalet par les propriétaires, je viens  vous montrer ce que j’ai prévu de lire. Venez voir! Bon d’abord, histoire de respecter la consigne, je vais terminer la petite lecture commune prévue pour ce challenge, et qui est tout à fait de circonstance: Noël à la petite boulangerie, de Jenny Colgan. Polly Waterford ne voit pas le temps passer… Sa petite boulangerie l’occupe du matin au soir, au désespoir d’Huckle, son compagnon, qui rêve de profiter d’une simple grasse matinée avec elle. À l’approche des fêtes de fin d’année, Huckle rêve aussi d’un Noël en amoureux, bien au chaud dans leur grand phare, avec leur petit macareux Neil. Mais quand Kerensa débarque à Mount Polbearne pour dévoiler à sa meilleure amie un terrible secret sur son passé, Polly voit soudain son avenir s’assombrir. D’autant que la révélation de Kerensa menace la belle histoire qu’elle a construite avec Huckle. Jusqu’à présent, Polly a toujours réussi à surmonter les épreuves en cuisinant. Pourtant, cette fois-ci, préparer de bons petits pains risque de ne pas suffire à la sortir d’affaire. Polly est-elle prête à affronter son passé ? Réussira-t-elle à remettre sa vie sur de bons rails pour passer un joyeux Noël auprès de ceux qu’elle aime ? Ensuite, j’ai très très envie de sortir ce livre de ma Pal, reçu dernièrement de chez Casterman, et qui sort en librairie en mars. Mais je sens qu’il va me plaire! Et puis je terminerai avec un thriller Maman disait de moi que j’étais un ange. Un ange tombé du ciel. Mais les anges qui tombent ne se relèvent jamais… Je connais l’enfer dans ses moindres recoins. Je pourrais le dessiner les yeux fermés. Je pourrais en parler pendant des heures. Si seulement j’avais quelqu’un à qui parler… Tama est une esclave. Elle n’a quasiment connu que la servitude. Prisonnière de bourreaux qui ignorent la pitié, elle sait pourtant rêver, aimer, espérer. Une rencontre va peut-être changer son destin… Frapper, toujours plus fort. Les détruire, les uns après les autres. Les tuer tous, jusqu’au dernier. Gabriel est un homme qui vit à l’écart du monde, avec pour seule compagnie ses démons et ses profondes meurtrissures. Un homme dangereux. Un matin, il découvre une inconnue qui a trouvé refuge chez lui. Une jeune femme blessée et amnésique. Qui est-elle ? D’où vient-elle ? Rappelle-toi qui tu es. Rappelle-toi, vite ! Parce que bientôt, tu seras morte. Histoire de pimenter un peu ce marathon, les cheffes du chalet ont dressé des paliers d’objectifs à atteindre. Palier «You’re a Mean One, Mr Grinch » : 250 pages Palier “Santa tell me” : 500 pages Palier “Baby it’s cold outside” : 750 pages Palier”It’s the most wonderful time of the year” : 1000 pages Maintenant que je vous ai tout raconté, je file dans la cuisine me préparer un plateau en attendant l’heure de départ, demain soir! Menu Accueil Qui suis-je? En conversation avec… Bullet journal Contact Vue d’ensemble Catégories Autre Bilans Biographies C’est lundi, que lisez-vous? Documentaires Documents Expression et proverbes hommage In my mailbox interview La bibliothèque de Fanny Le temps d’un café Bullet journal Littérature jeunesse littérature enfantine Young adult Romans sorties littéraires Une tranche d’histoire Articles similaires

Lire plus »

Il était six fois Noël: Si Noël était…

Il était six fois Noël! C’est Noël! Pendant tout le mois de décembre, grâce aux lutins de Noël Vie de conte de fées et La planque à libellules, nous allons savourer cette période de l’année qui est toujours magique! Aux travers de rendez-vous journaliers présentant des thèmes et des supports divers et variés, nous allons pouvoir partager nos préférences de Noël. Allez vous préparer un chocolat chaud, ajoutez-y quelques marshmallows et prenez au passage votre plaid préféré. Venez vous installer confortablement. Nous pouvons y aller! Dimanche, les propriétaires du chalet nous ont proposé de participer à un petit jeu: Si Noël était… N’ayant pas eu le temps ce jour-là de répondre aux petites questions (bien sympas), je m’attelle aujourd’hui à peaufiner mes réponses. C’est parti! Si Noël était… Une gourmandise: En belgique, un produit de boulangerie fait le bonheur des petits et des grands: les cougnous ou cougnols. De bonnes brioches que l’on mange avec une belle couche de beurre salé et accompagné d’un chocolat chaud Si Noël était… Une musique: Une seule?! Difficile, mais je dirais que c’est I’ll be home for Christmas, de Josh Groban. Un air doux, un rien nostalgique et un thème adorable! Si Noël était… Un livre: Là, pas d’hésitation! Chaque année, j’ouvre le même livre dès le premier décembre. J’en savoure tous les chapitres comme des pralines. Je ne m’en lasse pas! Si Noël était… Un film: IN-CON-TOUR-NA-BLE, je vous dis!! Macaulay Culkin et ses voleurs préférés!! Chaque année, je m’installe devant ce film (parfois même deux fois). J’ai beau le connaitre par coeur, je ne m’en lasse pas! Si Noël était… Un souvenir d’enfance: Ah Hem, là je vais faire l’impasse. Etant enfant, ma famille ne fêtait pas Noël… J’ai fêté mon Premier Noël à 21 ans! Si Noël était… Une décoration: Pour moi, Noël n’est pas vraiment Noël sans guirlandes lumineuses! J’aime ces jolies lumières qui clignotent et qui brillent un peu partout! Si Noël était… Une couleur: Je dirais le rouge je pense. Jusqu’à cette année, chéri ne supportait pas cette couleur. Mais depuis une petite opération, on peut de nouveau introduire du rouge dans notre décoration! Si Noël était… Un cadeau: Il serait emballé avec un super papier cadeau, un large ruban doré, et un noeud volumineux. A l’intérieur, il y aurait du papier de soie qui protégerait le cadeau qui lui-même. Au final, pour moi, peu importe ce que la boîte contient, je voudrais voir ce genre de cadeau au pied du sapin… Si Noël était… Une émotion: le bonheur. Mais un bonheur d’une petite fille de 4 ans. Qui trépigne en sachant qu’elle va être gâtée. Qui a les yeux grands ouverts devant les décorations de fêtes. Qui danse dans sa jolie robe le soir du réveillon. Qui vit la magie de Noël… Si Noël était… Un plat: Du foie gras. Je n’en mange (un peu) qu’à cette période, sur un toast et un peu de confitures d’airelles Si Noël était… Un vêtement: un manteau douillet, celui qui vous tient bien chaud lorsqu’on va se promener sur les marchés de Noël… Si Noël était… Un rêve: pouvoir fêter Noël comme dans les films américains dans lesquels on suit l’histoire d’une famille richissime qui fête, en famille, dans un manoir douillet et spacieux, au pied d’un sapin de 3 mètres idéalement décoré… Si Noël était… Une image Si Noël était… Une tradition: L’ouverture des cadeaux des enfants le 25 au matin. J’aime voir les bouilles contentes, entendre le bruit des papiers qu’on déchire, les exclamations de surprises, les sourires… Si Noël était… Un bonbon: Je n’en trouve que durant la période des fêtes, et je fonds littéralement dès que j’en mange un! Menu Accueil Qui suis-je? En conversation avec… Bullet journal Contact Vue d’ensemble Catégories Autre Bilans Biographies C’est lundi, que lisez-vous? Documentaires Documents Expression et proverbes hommage In my mailbox interview La bibliothèque de Fanny Le temps d’un café Bullet journal Littérature jeunesse littérature enfantine Young adult Romans sorties littéraires Une tranche d’histoire Articles similaires

Lire plus »

Top ten tuesday #46: Il fait tout blanc!

Bonjour bonjour les petits lapinous!! Frogzine a envie de neige, j’ai l’impression. Par chez moi, ce n’est pas vraiment ce qu’on annonce… Mais heureusement, elle nous propose de présenter une sélection de livres qui ont une couverture blanche, qu’on les ait déjà lus ou pas. Prenez votre doudoune et c’est parti! Les petites dernières veulent aussi faire de grandes choses! La petite Susie grandit dans les années 50, à Belleville aux Etats-Unis, dans une famille juive de trois enfants. De trois filles plus exactement: Sandra, Effie et elle, Susie, la « petite dernière ». Et c’est son grand drame d’être la troisième. Seules ses soeurs aînées se voient confier de véritables missions par leur mère: préparer les légumes, mettre la table… Elle, elle n’est même pas digne d’éplucher les patates elle doit se contenter de faire ses devoirs! Et ses soeurs prennent toute la place: Sandra est « la plus jolie », effie « la plus drôle ». Que lui reste-t-il de spécial? La petite dernière de Susie MORGENSTERN Ne restez pas dans le noir Au cours d’une éclipse totale de soleil, un jeune couple voit sa vie bouleversée : témoin d’un viol, Laura et Kit ont décidé de témoigner. Quitte à mentir par omission pour être sûrs que l’agresseur de Beth finira en prison. Mais Beth, rejetée par tous, s’est peu à peu immiscée dans leur existence. Et son agresseur, depuis quinze ans, crie vengeance. Terrifiés, Laura et Kit ont déménagé, changé de nom. Aujourd’hui, Laura est enceinte de jumeaux. Quand Kit, en bon chasseur d’éclipse, s’absente pour les îles Féroé, elle sombre dans l’angoisse. Elle sait qu’elle a eu raison de témoigner au procès. Mais elle n’est pas la seule à avoir menti. Quelque chose lui a échappé. Une chose qu’elle n’aurait jamais pu deviner et qui, aujourd’hui, menace de tout faire s’effondrer. Par omission d’Erin KELLY Je m’appelle Irini. Mes parents m’ont abandonnée. Je m’appelle Eleanor. Quand ma sœur avait trois ans, mes parents l’ont abandonnée. Moi, ils m’ont gardée. Deux sœurs. Deux vies séparées. Une seule et même famille, unie par un atroce secret. Irini n’avait que trois ans lorsqu’elle a été abandonnée par ses parents. Sa sœur, elle, est restée. Ils lui ont préféré cette sœur tyrannique, destructrice et méchante. Vingt ans ont passé. Une nuit, Irini reçoit un coup de téléphone de cette sœur qu’elle n’a pas revue depuis si longtemps. Eleanor lui apprend que leur mère vient de mourir, et la presse de revenir dans la maison familiale, en Ecosse, pour l’enterrement. En acceptant de renouer avec sa famille au-delà de la mort, Irini ne se doutait pas qu’elle réveillerait des fantômes bien plus traumatisants que ceux contre lesquels elle se bat depuis toujours. Elle pensait que ses parents ne voulaient plus d’elle. Et si la vérité était plus horrible encore ? Starr a 16 ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres de gangs, la drogue et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic; tous les jours , elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes. Mais tout vole en éclats le soir où son ai d’enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu’elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère; et à redresser la tête. The hate u give d’Angie THOMAS Si vous alliez dîner chez Marcel Proust, Gabriel marquez, Virginia Woolf, Sade ou encore Raymond Chandler, que vous serviraient-ils ? Mark Crick répond à la question en seize recettes, une série de savoureux pastiches retraçant l’histoire complète de la littérature mondiale. S’inscrivant dans la tradition des Pastiches de Proust et rappelant les Exercices de Styles de Queneau, le livre de Mark Crick est un véritable tour de force. La soupe de Kafka de Mark CRICK De toute façon, Solomon n’avait jamais besoin de sortir de la maison. Il avait de la nourriture. Il avait de l’eau. Il pouvait voir les montagnes depuis la fenêtre de sa chambre. Ses parents étaient si occupés qu’il organisait sa vie à la maison à sa guise. Jason et Valérie Reed n’intervenaient pas, parce que finalement céder à leur fils était la seule solution pour qu’il aille mieux. À L’âge de seize ans, il n’avait pas quitté le domicile familial depuis trois années, deux mois et un jour. Il était pâle, assez souvent pieds nus, et allait plutôt bien. Phobie douce de John Corey WHALEY Ambre, 9 ans, est dyslexique. L’orthographe n’a rien de logique, et les lettres qui se mélangent sans cesse, quel enfer… ! Après trois années de scolarité en dents de scie, ses parents décident d’inscrire Ambre en CM1 dans une nouvelle école censée être très attentive aux élèves dyslexiques. Catastrophe ! Non seulement son institutrice est psychorigide, mais en plus elle se retrouve dans la classe de Morgane, qui était sa pire ennemie en maternelle ! Heureusement, bien que sensible, Ambre a une sacrée force de caractère et de l’humour. Elle ne se laisse pas abattre et elle entame une longue correspondance avec son frère aîné qui, peu à peu, va lui redonner confiance et lui donner le goût d’écrire. La vraie vie de l’école de Pauline ALPHEN Quand j’étais petite, j’imaginais ma vie à vingt ans. J’irais à la fac à New York, je partagerais une petite chambre avec une coloc râleuse, et mon copain m’appellerait “chérie”. Je viens d’avoir vingt ans. Je vais à la fac à Tokyo, je partage une grande maison avec six colocs géniaux, et ma copine m’appelle “ma petite otarie”. Alors oui, je suis peut-être pas très forte en imagination de vie. Mais tu sais quoi ? C’est pas grave. La vie, c’est comme une blague. C’est plus rigolo quand t’as pas deviné la fin. °°° Des petits doigts qui s’entrelacent. Un presque Peter Pan. Un épi de maïs au bout d’une laisse. Une baleine à qui on parle. Une honte rétroactive. Un ananas porte-bonheur. Une addiction au Dr Pepper. Une prison bananière. Des métaphores camélidées. Une fille-garou. Une pesée de gel douche. Un pont embrasé. Une carapace bleue. Un biscuit sacralisé. Une polychronie dangereuse. Un antidote délicieux. Des moitiés séparées. Un fantôme qui rassure. Un synoptophore. Une plage secrète J’ai égaré la lune d’Erwan JI Tout a commencé quand Gus, un garçon de treize ans atteint d’autisme, a découvert une entité virtuelle capable de lui fournir des informations relatives à ses diverses obsessions (les trains, les avions, les escalators et la météo), mais aussi d’engager avec lui un pseudo discussion, sans jamais se lasser. Cet interlocuteur s’appelait Siri et logeait dans l’iPhone de sa mère. À travers des épisodes tour à tour drôles, poignants et inspirants, Judith Newman nous conte son expérience avec cet enfant exceptionnel. Du plus charmant (l’insistance de Gus à emporter avec lui son iPad à l’Apple Store, « comme ça il peut rendre visite à ses amis »), du plus douloureux (s’entendre suggérer de mettre son fils de six ans sous traitement médicamenteux). Pour Siri avec amour nous ouvre les yeux sur la magie et les défis d’une vie qui sort de l’ordinaire. C’est aussi un hommage à la technologie. À une époque où l’on s’inquiète de voir les gadgets électroniques nous abrutir, elle révèle qu’ils peuvent offrir une voix à certains, notamment les enfants autistes. Pour Siri avec amour de Judith NEWMAN Trois femmes, trois âges, trois amies que les hasards de l’existence et les épreuves ont rapprochées dans un lieu comme aucun autre. Trois façons d’aimer. Aucune ne semble conduire au bonheur. Séparément, elles sont perdues. Ensemble, elles ont une chance. Accrochées à leurs espoirs face aux tempêtes que leur réserve le destin, avec l’énergie et l’imagination propres à celles qui n’ont plus rien à perdre, elles vont tenter le tout pour le tout. Personne ne dit que ça ne fera pas de dégâts… Une fois dans ma vie de Gilles LEGARDINIER Et vous, quel est votre top ten? <nav itemtype= »http://schema.org/SiteNavigationElement » itemscope= »itemscope » > <button aria-controls= »5976fedb-menu » aria-expanded= »false »> Menu </button> <ul id= »menu-interviews »><li id= »menu-item-14547″><a href= »http://au-fil-des-pages.be » >Accueil</a></li> Qui suis-je? En conversation avec… Bullet journal Contact Vue d’ensemble Catégories Autre Bilans Biographies C’est lundi, que lisez-vous? Documentaires Documents Expression et proverbes hommage In my mailbox interview La bibliothèque de Fanny Le temps d’un café Bullet journal Littérature jeunesse littérature enfantine Young adult Romans sorties littéraires Une tranche d’histoire Articles similaires

Lire plus »

Il était six fois Noël: Cher Père Noël, cette année je voudrais…

Il était six fois Noël! C’est Noël! Pendant tout le mois de décembre, grâce aux lutins de Noël Vie de conte de fées et La planque à libellules, nous allons savourer cette période de l’année qui est toujours magique! Aux travers de rendez-vous journaliers présentant des thèmes et des supports divers et variés, nous allons pouvoir partager nos préférences de Noël. Allez vous préparer un chocolat chaud, ajoutez-y quelques marshmallows et prenez au passage votre plaid préféré. Venez vous installer confortablement. Nous pouvons y aller! <p>Cher Père Noël, Mon année a été plutôt mouvementée. Mais ton arrivée, tout bientôt, me remplit de joie! Cette année, j’ai pas mal de petites envies. Elles sont tout de même plus ou moins onéreuses…. Mais je te promets que j’ai été très très sage!! (espérons que ça fasse pencher la balance hihi) < p style= »text-align: center; »>Du coup, voilà ce qui me fait envie J’ai découvert ces derniers mois le plaisir d’allumer des bougies Yankee Candles un peu partout dans la maison. Et j’y ai pris un tel goût que certaines me font maintenant une véritable parade amoureuse pour que je craque. Dernièrement, en me promenant dans un magasin de décoration (qui cible Noël durant les derniers mois de l’année), je suis tombée amoureuse d’une nouvelle bougie, de Lampe Berger, et qui a conçu cela en partenariat avec Lolita Lempicka. Une bombe, je vous le dis tout de suite! Par voie de conséquence, je me suis intéressée au parfum lui-même. Croyez-le ou non, je ne l’avais jamais senti correctement pour m’en faire une idée. C’est chose faite, et je l’adore!! Du coup, je l’ajoute sur ma liste! J’ai entamé il y a quelques semaines un projet qui me tient très à coeur. Il s’agit de remplir des cahiers de notes intéressantes sur des anecdotes historiques, cinématographiques ou autres. Je veux créer une sorte d’héritage à transmettre à mon fils. Du coup, je voudrais quelques cahiers… Stéphane Bern et l’Histoire ont présenté ces derniers temps un coffret de DVD reprenant toutes les émissions Secrets d’Histoire. Je bave, je bave….   Un nouveau Trivial Pursuit a fait son apparition, l’édition Génius XXIème siècle… Un jeu dont je raffole Un autre petit jeu à l’air vraiment sympa: Rockyrama vous met à l’épreuve à travers 500 questions  sur les moments cultes du grand écran, de Retour vers le  futur à Ghostbusters, en passant par Star Wars, Jumanji ou encore Indiana Jones ! Cette boîte contient 125 cartes  classées par genre, accompagnées d’un livret de règles  et d’anecdotes.Le jeu idéal pour (re)découvrir, en famille ou entre amis,  le meilleur du cinéma pop et les grands classiques  de la galaxie Rockyrama. Sortez les popcorns ! Cette petite Funko Pop me fait de l’oeil depuis que je suis allée voir le film! Et puis, bien entendu, il y a toujours des livres qui me font envie! Mais certains plus que d’autres….   <nav itemtype= »http://schema.org/SiteNavigationElement » itemscope= »itemscope » > <button aria-controls= »1c90d416-menu » aria-expanded= »false »> Menu </button> <ul id= »menu-interviews-2″><li><a href= »http://au-fil-des-pages.be » >Accueil</a></li> Qui suis-je? Bullet journal Contact Vue d’ensemble Catégories Autre Bilans Biographies C’est lundi, que lisez-vous? Documentaires Documents Expression et proverbes hommage In my mailbox interview La bibliothèque de Fanny Le temps d’un café Bullet journal Littérature jeunesse littérature enfantine Young adult Romans sorties littéraires Une tranche d’histoire Articles similaires

Lire plus »

Il était six fois Noël: On fabrique Noël!

Il était six fois Noël! C’est Noël! Pendant tout le mois de décembre, grâce aux lutins de Noël Vie de conte de fées et La planque à libellules, nous allons savourer cette période de l’année qui est toujours magique! Aux travers de rendez-vous journaliers présentant des thèmes et des supports divers et variés, nous allons pouvoir partager nos préférences de Noël. Allez vous préparer un chocolat chaud, ajoutez-y quelques marshmallows et prenez au passage votre plaid préféré. Venez vous installer confortablement. Nous pouvons y aller! Aujourd’hui, ce sont nos mimines qui fabriquent, confectionnent, découpent, collent, brodent, dessinent,… Pour ma part, c’est avec l’aiguille que je travaille. Chaque année, j’essaie de broder un nouveau cadre de  Noël, afin d’agrandir ma décoration intérieure pour les fêtes. Cette fois, je ne suis pas arrivée au bout avant le montage de ma décoration. Mais qu’à cela ne tienne, je compte bien la terminer avant que Noël soit passé. Je vous montre mes avancées? Menu Accueil Qui suis-je? En conversation avec… Bullet journal Contact Vue d’ensemble Catégories Autre Bilans Biographies C’est lundi, que lisez-vous? Documentaires Documents Expression et proverbes hommage In my mailbox interview La bibliothèque de Fanny Le temps d’un café Bullet journal Littérature jeunesse littérature enfantine Young adult Romans sorties littéraires Une tranche d’histoire Articles similaires

Lire plus »

Top ten tuesday #45: Le best of 2018

Bonjour les stars! Frogzine nous propose un best of de l’année littéraire écoulée, en choisissant les 10 plus beaux titres lus cette année. Je me régalée à aller rechercher ceux qui ont fait battre mon petit coeur, qui m’ont permis de m’évader, de découvrir, bref à me faire faire de belles découvertes! Venez voir! Munich, juillet 1945. Un garçon erre parmi les décombres… Qui est-il ? Quel âge a-t-il ? D’où vient-il ? Il n’en sait rien. Il a oublié jusqu’à son nom. Les Alliés le baptisent « Josh » et l’envoient dans un orphelinat où Ida, directrice dévouée, et Wally, jeune soldat noir américain en butte au racisme de ses supérieurs, vont l’aider à lever le voile de son amnésie. Dans une Europe libérée mais toujours à feu et à sang, Josh et les nombreux autres orphelins de la guerre devront panser leurs blessures tout en empruntant le douloureux chemin des migrants. Si ces adolescents sont des survivants, ils sont avant tout vivants, animés d’un espoir farouche et d’une intense rage de vivre. Un roman saisissant qui éclaire un pan méconnu de l’après- Seconde Guerre mondiale et les drames liés au programme eugéniste des nazis, le Lebensborn. Orphelins 88 de Sarah COHEN-SCALI Jeune femme issue de la bonne société londonienne, Grace s’ennuie dans sa vie de femme mariée. Jusqu’au jour où elle reçoit un courrier d’un avocat l’informant d’un étrange héritage. Elle doit se rendre à Paris pour en prendre possession. C’est le début d’une fascinante aventure. Grace apprend que l’héritage provient d’une certaine Eva d’Orsey, dont elle n’a jamais entendu parler. Son seul lien est une ancienne boutique de parfums où la jeune femme découvre l’histoire de sa bienfaitrice. Madame d’Orsey était une excentrique qui, des clubs de jazz new-yorkais aux casinos de Monte Carlo dans les années 20, a eu une vie d’une extraordinaire richesse. Mais les drames et les secrets de cette mystérieuse femme vont avoir des répercussions jusqu’à nos jours… Un parfum. Un secret. Le destin de deux femmes. « Ne t’approche sous aucun prétexte d’Hazel Wood. » Ces quelques mots laissés par la mère d’Alice juste avant son enlèvement scellent à tout jamais le destin de la jeune fille. Hazel Wood, la résidence légendaire d’Althéa Proserpine, auteur des célèbres « Contes de l’Hinterland ». Hazel Wood, dont vient d’hériter Alice. Hazel Wood, où Alice doit s’aventurer pour espérer sauver sa mère. Hazel Wood, cette demeure d’où semblent s’échapper des personnages inventés par Althéa. Hazel Wood, dont personne ne revient jamais. Et si Hazel Wood était bien plus qu’un simple manoir ? Un leurre ? Une porte d’entrée sur l’Hinterland ? Et si Alice était bien plus qu’une simple New-Yorkaise ? Une princesse ? Une tueuse ? Il était une fois… Hazel Wood. Hazel Wood de Mélissa ALBERT La pièce empeste les oeufs pourris. L’air est lourd de la fumée des tirs. Tout le monde est transpercé de balles, sauf moi. Je n’ai même pas le moindre bleu. Stockholm, sa banlieue chic. Dans la salle de classe d’un lycée huppé, cinq personnes gisent sur le sol, perforées de balles. Debout au milieu d’elles, Maja Norberg, dix-huit ans à peine, élève modèle et fille de bonne famille. Son petit copain, le fils de la plus grosse fortune de Suède, et sa meilleure amie, une jolie blonde soucieuse de la paix dans le monde, figurent parmi les victimes, ainsi que Samir, brillant fils d’immigrés décidé à s’affranchir de sa condition. Neuf mois plus tard, après un battage médiatique qui a dépassé les frontières suédoises, le procès se tient. Mais qui est Maja ? Qu’a-t-elle fait, et pourquoi ? Rien de plus grand de Manuel Persson GIOLITO « A l’été 1991, j’étais une enfant comme les autres. Je faisais des choses normales. J’avais des amis, et une mère qui m’aimait. Jusqu’au jour où on m’a volé ma vie. Je suis restée prisonnière pendant 18 ans. J’ai été un objet dont quelqu’un a usé et abusé. Pendant 18 ans, on m’a interdit de prononcer mon nom. Je suis devenue mère, j’ai supporté l’insoutenable. Le 26 août 2009, j’ai retrouvé mon nom. Je m’appelle Jaycee Lee Dugard. J’ai survécu. On m’a volé ma vie est mon histoire, écrite avec mes mots, à ma manière, de la façon dont je me la rappelle. » Jaycee Dugard a onze ans lorsque, en 1991, elle est enlevée par Phillip Garrido et sa femme Nancy. Phillip, sous contrôle judiciaire, vient de purger une peine de prison pour kidnapping et viol. Jaycee va rester séquestrée pendant 18 ans et aura 2 filles de son bourreau, avant d’être libérée par la police et rendue à sa famille. Ses tortionnaires seront condamnés, respectivement, à perpétuité et à 36 ans d’emprisonnement. Depuis, Jaycee a créé une association afin de venir en aide à toutes les victimes de viol et d’enlèvement. Son histoire et son courage ont ému le monde entier. On m’a volé ma vie de Jaycee DUGARD Aujourd’hui, New York, la magie est presque éteinte. Les seules personnes qui ont une affinité pour la magie – les Mageus – vivent dans l’ombre, cachant qui elles sont. Tout Mageus qui entre dans Manhattan est piégé par le Brink, une barrière d’énergie sombre qui les limite à l’île. Traverser, c’est perdre leur pouvoir, et souvent leur vie. Esta est une voleuse talentueuse, et elle a été élevée pour voler des artefacts magiques de l’ordre sinistre qui a créé le Brink. Avec sa capacité innée à manipuler le temps, Esta peut voler dans le passé la collecte de ces artefacts avant que l’Ordre réalise même qu’elle est là. Et toute la formation de Esta n’a qu’un but: se rendre en 1902 pour voler un livre ancien contenant les secrets de l’Ordre – et le Brink – avant que le Magicien ne puisse le détruire et condamner les Mageus à un avenir désespéré. Mais le vieux New York est un monde dangereux gouverné par des bandes impitoyables et des sociétés secrètes, un monde où l’air brise avec la magie. Rien n’est comme il semble, y compris le Magicien lui-même. Et pour que Esta puisse sauver son avenir, elle devra peut-être trahir tout le monde dans le passé. Le dernier magicien tome 1: Ars Arcana – Lisa MAXWELL Vous leur donnerez 10 ans de votre vie en esclavage ! Dans une société gouvernée par une caste aux pouvoirs surnaturels, les Égaux, chacun doit donner 10 ans de sa vie en esclavage. Mais la révolte gronde… Luke, condamné pour son rôle dans la rébellion, est exilé chez le terrible Lord Crovan. Personne n’est jamais ressorti vivant ou sain d’esprit des prisons de ce tortionnaire. Abi, quant à elle, est en cavale. Pour faire libérer son frère, elle entre en contact avec la rébellion. Mais est-elle prête à tout risquer, jusqu’à ses idéaux ? Alors que le régime se durcit et que le sang coule jusque dans les rues de Londres, l’amour et le courage peuvent-ils vaincre la tyrannie et la magie ? Les puissants tome 2: Egaux de Vic JAMES 17 ans, Tim a déjà traversé une sombre période d’alcoolisme et de drogue. Son père, un banquier glacial, lui a laissé six mois pour faire ses preuves. Grâce à son meilleur ami Jase, il s’installe dans le studio aménagé des Garrett – à la place d’Alice, la sœur de Jase. Alice est furieuse de devoir abandonner son indépendance à ce looser de Tim… alors que Tim, lui, craque immédiatement pour elle ! Mais son truc à elle, c’est de sortir avec des garçons fous d’elle et de les quitter dès qu’ils l’encombrent. A force de charme, Tim finit par la convaincre de lui accorder un rencard… et une place dans sa vie. Rien de très facile pour deux jeunes planqués derrière leur carapace. Et encore moins facile quand Tim découvre brusquement… qu’il a un fils. Stony bay beach tome 2: Tim & Alice de Huntley FITZPATRICK Pour soigner ceux que l’on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu’il apprend que la femme qu’il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent. Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n’importe quel inconnu. Est-il possible d’être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l’aide de ceux que le destin placera sur sa route. Quelqu’un pour qui trembler de Gilles LEGARDINIER Iris a – presque – suivi à la lettre les ultimes recommandations de son père, Hippolyte : « Si je meurs, pars de cette ville. Pars très loin, et n’approche jamais la famille Dorian. » Peu après la visite de la richissime Marie-Claire Dorian avec laquelle il s’est violemment disputé, le paisible apothicaire et parfumeur est retrouvé assassiné. Dans une valise que le défunt avait cachée à son intention, Iris trouve de faux papiers, et des cahiers avec des formules de parfum. Sous une nouvelle identité, la jeune femme quitte le petit port breton pour Aix-en-Provence, où elle s’inscrit dans une célèbre école de parfumerie. Ses premières créations, inspirées des formules d’un carnet d’Hippolyte, remportent un vif succès. Son père avait un talent de génie… Mais Iris n’a jamais vraiment rien su de lui, de sa famille, Hippolyte ayant tiré un trait sur son passé. Lors de son apprentissage, elle rencontre Armand, issu de la prestigieuse lignée de parfumeurs Dorian. Son charme, sa prestance opèrent sur elle immédiatement. Elle accepte bientôt de travailler dans les laboratoires de la firme à Grasse. Mais elle ne peut révéler ses véritables motivations : son amour pour Armand, sa volonté de connaître la famille d’Hippolyte. Et celle de retrouver son assassin. http://au-fil-des-pages.be/les-parfums-diris-de-florence-roche/ Menu Accueil Qui suis-je? En conversation avec… Bullet journal Contact Vue d’ensemble Catégories Autre Bilans Biographies C’est lundi, que lisez-vous? Documentaires Documents Expression et proverbes hommage In my mailbox interview La bibliothèque de Fanny Le temps d’un café Bullet journal Littérature jeunesse littérature enfantine Young adult Romans sorties littéraires Une tranche d’histoire Et vous? Quel est votre top ten? Articles similaires

Lire plus »

J'ai déjà prévu de lire beaucoup de belles choses en janvier!

Et vous, quel est votre bilan?

2 commentaires

  • ducotedechezcyan

    Tu as fini l’année avec plein de chouettes lectures! 🙂
    J’avais beaucoup aimé aussi Bal de Givre à New York et La Malédiction Grimm (Le Cauchemar Edgar Poe est le meilleur de la série à mon avisi, je te souhaite de l’apprécier autant que moi 😉 ).
    J’ai hâte de découvrir ton avis sur tes lectures de janvier 🙂
    Bonne année 2019 et bonnes lectures 😉

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :