L'heure du bilan

Bonjour les amis

Hello tout le monde!

Décembre est déjà terminé, et avec lui les jolies lumières de Noël!

Ce mois aura été pour moi  une bonne période, comme souvent d’ailleurs. J’ai retrouvé mon rythme de lecture, mon plaisir de découvrir et un peu de mon énergie.

Allez, je vous montre tout ça

29

livres lus

9142

Pages tournées

12

livre ajoutés à la Pal

Ce qui fait donc un

-17 à ma Pal!

Mes coups de coeur

J'ai beaucoup aimé

Je vous ai retrouvé pour d'agréables rendez-vous

Il était six fois Noël: Petit bonheur du jour

Il était six fois Noël! C’est Noël! Pendant tout le mois de décembre, grâce aux lutins de Noël Vie de conte de fées et La planque à libellules, nous allons savourer cette période de l’année qui est toujours magique! Aux travers de rendez-vous journaliers présentant des thèmes et des supports divers et variés, nous allons pouvoir partager nos préférences de Noël. Allez vous préparer un chocolat chaud, ajoutez-y quelques marshmallows et prenez au passage votre plaid préféré. Venez vous installer confortablement. Nous pouvons y aller! Le chalet a déjà passé son premier week-end dans l’atmosphère de Noël! Ce matin, on parle de notre petit bonheur du jour. Pour moi, il est tout simple: j’ai reçu d’une de mes collègues, qui me savait un petit moral, une super attention: sachant que j’adore ce personnage incontournable de Noël, le Grinch, elle m’a trouvé une paire de petites pantoufles douillettes et adorables! Voilà c’était mon petit plaisir que je voulais partager avec vous! Et vous? Quel est votre bonheur du jour? Menu Accueil Qui suis-je? En conversation avec… Bullet journal Contact Vue d’ensemble Catégories Autre Bilans Biographies C’est lundi, que lisez-vous? Documentaires Documents Expression et proverbes hommage In my mailbox interview La bibliothèque de Fanny Le temps d’un café Bullet journal Littérature jeunesse littérature enfantine Young adult Romans sorties littéraires Une tranche d’histoire Articles similaires

Lire plus »

Top ten tuesday #45: Fais-moi peur…

Bonjour bonjour! Frogzine profite de l’obscurité de ce mois de décembre pour nous proposer de parler de romans sombres, surprenants, haletants… les thrillers! J’ai une jolie brochette de pépites à vous montrer! Ne restez pas dans le noir Au cours d’une éclipse totale de soleil, un jeune couple voit sa vie bouleversée : témoin d’un viol, Laura et Kit ont décidé de témoigner. Quitte à mentir par omission pour être sûrs que l’agresseur de Beth finira en prison. Mais Beth, rejetée par tous, s’est peu à peu immiscée dans leur existence. Et son agresseur, depuis quinze ans, crie vengeance. Terrifiés, Laura et Kit ont déménagé, changé de nom. Aujourd’hui, Laura est enceinte de jumeaux. Quand Kit, en bon chasseur d’éclipse, s’absente pour les îles Féroé, elle sombre dans l’angoisse. Elle sait qu’elle a eu raison de témoigner au procès. Mais elle n’est pas la seule à avoir menti. Quelque chose lui a échappé. Une chose qu’elle n’aurait jamais pu deviner et qui, aujourd’hui, menace de tout faire s’effondrer. Par omission d’Erin KELLY Un archipel isolé au nord de la Norvège, battu par les vents. Et, au bord de la falaise, le corps nu et martyrisé d’une femme. Les blessures qui déchirent sa chair semblent être autant de symboles mystérieux. Quand l’inspectrice Sarah Geringën, escortée par les forces spéciales, apprend l’identité de la victime, c’est le choc. Le cadavre est celui de la Première ministre. Qui en voulait à la chef de gouvernement ? Que cachait-elle sur cette île, dans un sanctuaire en béton enfoui au pied du phare ? Sarah, très vite, le pressent : la scène du crime signe le début d’une terrifiante série meurtrière. Dans son enquête, curieusement, quelqu’un semble toujours la devancer. Comme si cette ombre pouvait lire dans ses pensées… De la Norvège à la vieille cité de Byblos, et jusqu’au cœur même du Vatican, c’est l’odeur d’un complot implacable qui accompagne chacun de ses pas. Et dans cette lutte à mort, Sarah va devoir faire face à ses peurs les plus profondes. à ses vérités les plus enfouies… Complot de Nicolas BEUGLET La pièce empeste les oeufs pourris. L’air est lourd de la fumée des tirs. Tout le monde est transpercé de balles, sauf moi. Je n’ai même pas le moindre bleu. Stockholm, sa banlieue chic. Dans la salle de classe d’un lycée huppé, cinq personnes gisent sur le sol, perforées de balles. Debout au milieu d’elles, Maja Norberg, dix-huit ans à peine, élève modèle et fille de bonne famille. Son petit copain, le fils de la plus grosse fortune de Suède, et sa meilleure amie, une jolie blonde soucieuse de la paix dans le monde, figurent parmi les victimes, ainsi que Samir, brillant fils d’immigrés décidé à s’affranchir de sa condition. Neuf mois plus tard, après un battage médiatique qui a dépassé les frontières suédoises, le procès se tient. Mais qui est Maja ? Qu’a-t-elle fait, et pourquoi ? Rien de plus grand de Manuel Persson GIOLITO Enfin, Helena a la vie qu’elle mérite ! Un mari aimant, deux ravissantes petites filles, un travail qui occupe ses journées. Mais quand un détenu s’évade d’une prison de sa région, elle mesure son erreur : comment a-t-elle pu croire qu’elle pourrait tirer un trait sur son douloureux passé ? Car Helena a un secret : elle est l’enfant du viol. Sa mère, kidnappée adolescente, a été retenue prisonnière dans une cabane cachée au fond des marais du Michigan, sans électricité, sans chauffage, sans eau courante. Née deux ans plus tard, Helena aimait cette enfance de sauvageonne. Et même si son père était parfois brutal, elle l’aimait aussi… jusqu’à ce qu’elle découvre toute sa cruauté. Vingt ans après, elle a enfoui ses souvenirs si profondément que même son mari ignore la vérité. Mais aujourd’hui son père a tué deux gardiens de prison et s’est volatilisé dans les marais, une zone qu’il connaît mieux que personne. Malgré la chasse à l’homme lancée par les autorités, Helena sait que la police n’a aucune chance de l’arrêter. Parce qu’elle a été son élève, la seule personne capable de retrouver cet expert en survie, que la presse a surnommé Le Roi des Marais, c’est sa fille. Depuis de longues années, des passagers du Sultan des mers – souvent une mère et son enfant – disparaissent après s’être vraisemblablement jetés par-dessus bord. C’est ce qui est arrivé à la femme et au fls de Martin Schwartz, Tim, alors qu’ils effectuaient une croisière sur ce paquebot. Depuis la mort de sa femme et de son fls Tim, Martin a perdu goût à la vie et assume, au sein de la police où il officie comme psychologue, des missions dangereuses, notamment au contact de pédophiles sans scrupules. Cinq années ont passé quand une femme mystérieuse, qui se prétend auteure de thrillers, l’invite à retourner sur Le Sultan des mers. Elle aurait des révélations à lui faire sur la disparition de sa famille. Une fois sur place, il reconnaît avec stupeur l’ours en peluche de Timmy dans les bras d’Anouk, une enfant disparue qui vient de refaire surface. Il comprend alors qu’il a été sollicité pour découvrir ce qu’a vécu la fillette que l’on cache dans la cabine 23. Au fil de son enquête, il mettra au jour le mobile de ces mystérieuses disparitions. Et découvrira que les disparus ne sont peut-être pas tous morts… Passager 23 de Sebastian FITZEK Une jeune fille de seize ans, enceinte et sans défense, est enlevée en pleine rue et jetée dans une camionnette crasseuse. On la croirait terrorisée et vaincue. Il n’en est rien. Prodige scientifique à l’esprit calculateur et méthodique, elle va mobiliser toutes ses ressources pour atteindre ses deux objectifs : sauver l’enfant qu’elle porte et assouvir sa vengeance. De cette confrontation entre un groupe de ravisseurs sadiques et une adolescente aux tendances sociopathes, personne ne ressortira indemne. Jouissif. À quelques kilomètres d’Oslo, l’hôpital psychiatrique de Gaustad dresse sa masse sombre parmi les pins enneigés. Appelée sur place pour un suicide, l’inspectrice Sarah Geringën pressent d’emblée que rien ne concorde. Le patient 488, ainsi surnommé suivant les chiffres cicatrisés qu’il porte sur le front, s’est figé dans la mort, un cri muet aux lèvres – un cri de peur primale. Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va découvrir une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort… Le cri de Nicolas BEUGLET Une enfant disparue un soir de Noël qui réapparait six ans plus tard. Une famille parfaite qui vole en éclats. Dans Le Cercle Belfond, un domestic suspense à l’anglaise aussi palpitant qu’addictif, dans la lignée des romans de P. D. James et de Lisa Gardner. En Angleterre, de nos jours. Emma le sait, il est des passés qui ne s’oublient pas. Mariée à David, directeur de banque traumatisé par la mort de sa première épouse et l’inexplicable disparition de sa fille Natasha la veille de Noël, six ans plus tôt, la jeune femme a appris à vivre avec les drames. Mais l’arrivée d’Ollie, leur fils de dix-huit mois, semble avoir redonné le sourire à David et renforcé leur couple. La promesse de jours meilleurs semble enfin possible… Mais le monde d’Emma se fissure lorsqu’une jeune fille apparaît un jour dans sa cuisine. Natasha. Alors que David est en joie, Emma, elle, s’interroge : où était-elle toutes ces années ? Comment l’intégrer dans leur vie de famille idéale ? Et pourquoi ce sentiment que l’adolescente pourrait représenter une menace pour elle et pour son bébé ? Que cache la disparue de Noël ? La disparue de Noël de Rachel ABBOTT Ne vous fiez pas au bonheur de façade… Anne et Marco sont invités à dîner chez leurs voisins. Au dernier moment, la baby-sitter leur fait faux bond. Qu’à cela ne tienne : ils emportent avec eux le babyphone et passeront toutes les demi-heures surveiller le bébé. La soirée s’étire. La dernière fois qu’ils sont allés la voir, Cora dormait à poings fermés. Mais de retour tard dans la nuit, l’impensable s’est produit : le berceau est vide. Pour la première fois, ce couple apparemment sans histoire voit débarquer la police chez lui. Or, la police ne s’arrête pas aux apparences… Qu’est-ce que l’enquête va bien pouvoir mettre au jour ? Le couple d’à côté de Shari LAPENA Rochehauh est un village médiéval, perché en montagne, oublié de tous. Seule une navette mensuelle s’y rend pour déposer des vivres aux habitants. Selon un manuscrit crypté, le monastère abandonné recèlerait la prison du diable. Un sujet parfait pour Victor, journaliste, parti enquêter trois mois plus tôt. Mais le jeune homme disparaît en montagne et la gendarmerie le déclare mort. Victoria, sa compagne, veut comprendre et décide de partir à Rochehauh. Rapidement, elle est obligée d’admettre que quelque chose ne tourne pas rond. Pourquoi lui interdit-on l’accès au monastère ? Quel terrible secret Victor avait-il mis au jour ? Quel est cet inconnu qui la menace ? Entraînée malgré elle dans une enquête à haut risque, Victoria n’a d’autre choix que de découvrir la vérité. Sa vie en dépend… Code Victoria de Thomas LAURENT Et vous, quel est votre top ten? <nav itemtype= »http://schema.org/SiteNavigationElement » itemscope= »itemscope » > <button aria-controls= »57af5f44-menu » aria-expanded= »false »> Menu </button> <ul id= »menu-interviews »><li id= »menu-item-14547″><a href= »http://au-fil-des-pages.be » >Accueil</a></li> Qui suis-je? En conversation avec… Bullet journal Contact Vue d’ensemble Catégories Autre Bilans Biographies C’est lundi, que lisez-vous? Documentaires Documents Expression et proverbes hommage In my mailbox interview La bibliothèque de Fanny Le temps d’un café Bullet journal Littérature jeunesse littérature enfantine Young adult Romans sorties littéraires Une tranche d’histoire Articles similaires

Lire plus »

Top ten tuesday #44: Dis-moi qui est la plus belle?

Bonjour mes tout beaux! Frogzine a envie de belles choses. Du coup, elle nous propose de lui présenter nos 10 plus belles couvertures. Je me suis attachée à choisir les couvertures dans mes lectures de cette année. Et il y avait largement de quoi faire hihi Venez voir! Les clefs du temps Si avec quatre une tu ouvres par hasard Sur les quatre trois désigne la devise Sur les quatre deux iront à la mort Et l’une des quatre mène en bas. Ulysse Moore ou comment devenir rapidement accro aux villages mystérieux Le premier soir, je parlais d’Amour et de coeurs intrépides. Le deuxième soir, de Magie et d’aventures mirobolantes. Le troisième soir, je contais des histoires d’Amitié et de couleurs. Le quatrième soir, je dis Adieu à Fairy Oak. Lorsque leurs parents partent en croisière pendant plusieurs semaines, Kendra et Seth sont obligés d’aller passer leurs vacances chez leurs grands-parents paternels, qu’ils n’ont pratiquement jamais vu. D’ailleurs, peu de gens de leur famille les connaisse bien… Bien que peu ravis d’être forcés à rester là-bas tandis que leurs parents partent s’amuser, le frère et la soeur commencent à changer d’opinion très rapidement. En effet, la propriété de leur grand-père, loin d’être une ferme banale, se révèle être l’un des cinq sanctuaires secrets recueillant toutes sortes de créatures magiques. Mais leur grand-père, aussi gardien du lieu, les a prévenus : les fées ne sont pas aussi gentilles qu’elles en ont l’air… Surtout quand la nuit de la Saint Jean approche… Or cette nuit-là, tout peut arriver. Aujourd’hui, New York, la magie est presque éteinte. Les seules personnes qui ont une affinité pour la magie – les Mageus – vivent dans l’ombre, cachant qui elles sont. Tout Mageus qui entre dans Manhattan est piégé par le Brink, une barrière d’énergie sombre qui les limite à l’île. Traverser, c’est perdre leur pouvoir, et souvent leur vie. Esta est une voleuse talentueuse, et elle a été élevée pour voler des artefacts magiques de l’ordre sinistre qui a créé le Brink. Avec sa capacité innée à manipuler le temps, Esta peut voler dans le passé la collecte de ces artefacts avant que l’Ordre réalise même qu’elle est là. Et toute la formation de Esta n’a qu’un but: se rendre en 1902 pour voler un livre ancien contenant les secrets de l’Ordre – et le Brink – avant que le Magicien ne puisse le détruire et condamner les Mageus à un avenir désespéré. Mais le vieux New York est un monde dangereux gouverné par des bandes impitoyables et des sociétés secrètes, un monde où l’air brise avec la magie. Rien n’est comme il semble, y compris le Magicien lui-même. Et pour que Esta puisse sauver son avenir, elle devra peut-être trahir tout le monde dans le passé. Le dernier magicien tome 1: Ars Arcana – Lisa MAXWELL Abigail Rook, 17 ans, débarque en Amérique. La tête pleine de rêve d’ailleurs, elle espère vivre l’aventure avec un grand A. Elle fait la connaissance d’un étrange personnage, Jackaby, qui lui offre un emploi. Détective doué de facultés de médium, il est capable de voir les phénomènes surnaturels. Pour sa première mission, Abigail accompagne son nouveau patron sur les lieux d’un crime particulièrement sanglant. Jackaby soupçonne l’assassin de ne pas être humain, ce que la police refuse de croire. Mais les meurtres s’enchaînent et confirment les soupçons du détective… Jackaby tome 1 de William Ritter L’ultime tome de la série culte ! L’affrontement final. Alex a disparu ! Pire, le sortilège de la sorcière Morina l’a transformée en enchanteresse maléfique. Cela ne pouvait tomber plus mal, car la brèche entre le Pays des contes et notre monde est désormais ouverte : héros comme vilains peuvent passer de l’un à l’autre selon leur bon vouloir. Alors que New York découvre avec stupeur l’existence de la magie, Conner, aidé de Rouge, Boucle d’or, Jack et de son armée littéraire, doit à tout prix libérer sa sœur. Car seuls les jumeaux peuvent affronter la plus grande menace qui ait jamais existé. Une menace qui plane de toute sa noirceur sur l’ensemble les mondes… Le pays des Contes: quand la magie peut nous entraîner loin! A 14 ans, Mouse vit dans un quartier pauvre où il aime taguer les murs la nuit. Alors qu’il se rend à un rendez-vous avec Dave, son assistant social, il rencontre la jolie Cat, rebelle et mystique, dont il ne peut s’empêcher de tomber amoureux. Ensemble, il recueillent un chien abandonné qu’ils prénomment Lucky. Mais lorsqu’ils comprennent que Lucky appartient à l’un des dealers du quartier, les ennuis arrivent, et avec eux, Mouse découvre que Cat dissimule un secret… L’étoile rebelle de Cathy CASSIDY Ne t’approche sous aucun prétexte d’Hazel Wood. » Ces quelques mots laissés par la mère d’Alice juste avant son enlèvement scellent à tout jamais le destin de la jeune fille. Hazel Wood, la résidence légendaire d’Althéa Proserpine, auteur des célèbres « Contes de l’Hinterland ». Hazel Wood, dont vient d’hériter Alice. Hazel Wood, où Alice doit s’aventurer pour espérer sauver sa mère. Hazel Wood, cette demeure d’où semblent s’échapper des personnages inventés par Althéa. Hazel Wood, dont personne ne revient jamais. Et si Hazel Wood était bien plus qu’un simple manoir ? Un leurre ? Une porte d’entrée sur l’Hinterland ? Et si Alice était bien plus qu’une simple New-Yorkaise ? Une princesse ? Une tueuse ? Il était une fois… Hazel Wood. Hazel Wood de Mélissa ALBERT La campagne de Gurty, d’ordinaire si tranquille, devient le théâtre d’une guerre explosive entre voisins ! En effet, la famille Caboufigue – le couple d’humains qui logent chez le sinistre chat Tête de Fesses – a décidé de faire raser tous les arbres de leur terrain pour laisser passer le haut débit Internet. Quelle idée stupide ! Heureusement, les autres voisins, Gurty et son Gaspard en tête, comptent tout faire pour empêcher ce massacre. Il est d’autant plus vital de préserver la campagne que le printemps vient d’arriver, et qu’un flot de bébés animaux s’apprête à naître… Le journal de Gurty: Printemps de chien de Bertrand SANTINI Londres, 1880. Huit ans avant que Jack l’Eventreur sévisse à Whitechapel, la peur avait un autre nom… Alors que les corps de deux prostituées ont été découverts dans le quartier voisin de Limehouse, la rumeur se répand qu’un Golem, figure mythique de la tradition hébraïque, erre dans les rues de la ville en quête de nouvelles victimes. Ce qui n’empêche pas une troupe de théâtre de continuer à se produire dans les cabarets. Parmi les comédiens, Elizabeth et Dan Leno, adepte du travestissement. Lors d’un spectacle, John Cree, bourgeois érudit et écrivain insatisfait, tombe sous le charme d’Elizabeth, qu’il épouse. Quelque temps plus tard, on retrouve le corps sans vie de John. Son journal intime révèle qu’il serait le mystérieux Golem. Mais sa femme semble, elle aussi, dissimuler bien des secrets… Le Golem, tueur de Londres de Peter ACKROYD Et vous, quel est votre top ten? Articles similaires

Lire plus »

Top ten tuesday # 43: Dix couvertures noires

Bonjour les mimis! Frogzine a la mine sombre aujourd’hui. D’ailleurs, elle nous demande de lui présenter dix livres qui ont la couverture noire… Sans s’en rendre compte, pour moi du moins, on en lit tout de même pas mal! Venez voir! Décembre 1560. Le jeune roi François II, fils aîné d’Henri II, meurt peu après le massacre d’Amboise – une armée protestante tombée dans un piège tendu par le duc de Guise. Les haines entre catholiques et protestants se déchaînent sur tout le territoire. L’hérésie gagne la Cour : l’amiral de Coligny se convertit. Le nouveau roi, Charles IX, est un être mentalement et physiquement fragile. Sa mère, Catherine de Médicis, gouverne sous ses voiles de deuil. Elle s’obstine à croire à un accord possible entre les deux clans ennemis. Henri de Valois, frère cadet de Charles IX, est le préféré de Catherine. Il souffre de n’être pas sur le trône et méprise son aîné. Margot, la fille, est folle d’elle-même et de son corps. Lutinée par Henri, elle excite les jeunes mâles de la Cour bien qu’elle soit promise à Henri de Navarre… Pour réparer leur vaisseau endommagé, des explorateurs spatiaux atterrissent en catastrophe sur une planète inconnue. La découverte de ruines d’une civilisation disparue ravive l’espoir de la capitaine : cette nouvelle planète pourrait-elle être habitable ? Mais une partie de l’équipage est prête à tout pour repartir au plus vite, malgré l’état du vaisseau… La rencontre soudaine avec un peuple primitif qui les prend pour des dieux, les Sept Dormants, les place devant un choix crucial : jouer les usurpateurs ou détromper ceux qui les accueillent ? La planète des 7 dormants de Gaël AYMON Une jeune fille de seize ans, enceinte et sans défense, est enlevée en pleine rue et jetée dans une camionnette crasseuse. On la croirait terrorisée et vaincue. Il n’en est rien. Prodige scientifique à l’esprit calculateur et méthodique, elle va mobiliser toutes ses ressources pour atteindre ses deux objectifs : sauver l’enfant qu’elle porte et assouvir sa vengeance. De cette confrontation entre un groupe de ravisseurs sadiques et une adolescente aux tendances sociopathes, personne ne ressortira indemne. Jouissif. Nicolas Jacquette a vécu parmi les Témoins de Jéhovah jusqu’à l’âge de 22 ans, respectant avec foi et assiduité les règles de la secte. Comme pour des milliers d’enfants Témoins de Jéhovah en France, tout est prévu pour qu’il devienne à son tour un excellent prêcheur. Jusqu’au jour où il ose mettre en doute la vision du monde qu’on lui impose. Après des années d’endoctrinement et d’isolement, ce n’est qu’en 2004 qu’il en sort. Les révélations bouleversantes de Nicolas Jacquette font la lumière sur les pratiques des Témoins de Jéhovah et dénoncent les dérives sectaires sous toutes leurs formes. Lorsqu’il accepte un poste d’assistant du Dr Leatherby, le jeune médecin Alexander Dennison trouve l’ambiance étrange. Logé dans la grande maison du Dr Leatherby, il n’arrive pas à mettre le doigt sur les sources de son malaise ; ses suspicions se multiplient. Des allées et venues secrètes, des personnes au comportement et aux paroles contradictoires, un patient qui meurt mystérieusement peu après une consultation, des pratiques pour le moins douteuses… Plus il cherche à comprendre et plus il se trouve confronté à l’hostilité des uns et des autres. Personne ne veut le laisser en apprendre plus… Mais Dennison va s’accrocher à la recherche de la vérité, et se trouvera dans une spirale de plus en plus vertigineuse… Paru en 1929 et inédit en France, Miasmes est le neuvième roman d’Elisabeth Sanxay Holding, mais sa première incursion dans le domaine du polar. Elle nous emporte dans une ambiance délétère et suprêmement ambiguë. Les rebondissements se succèdent et laissent le lecteur, comme le héros, dans le doute perpétuel. Holding fait preuve d’une ingéniosité diabolique dans la construction d’une intrigue dont il est impossible de décrocher. Miasmes d’Elizabeth SANXAY HOLDING Munich, juillet 1945. Un garçon erre parmi les décombres… Qui est-il ? Quel âge a-t-il ? D’où vient-il ? Il n’en sait rien. Il a oublié jusqu’à son nom. Les Alliés le baptisent « Josh » et l’envoient dans un orphelinat où Ida, directrice dévouée, et Wally, jeune soldat noir américain en butte au racisme de ses supérieurs, vont l’aider à lever le voile de son amnésie. Dans une Europe libérée mais toujours à feu et à sang, Josh et les nombreux autres orphelins de la guerre devront panser leurs blessures tout en empruntant le douloureux chemin des migrants. Si ces adolescents sont des survivants, ils sont avant tout vivants, animés d’un espoir farouche et d’une intense rage de vivre. « Ne t’approche sous aucun prétexte d’Hazel Wood. » Ces quelques mots laissés par la mère d’Alice juste avant son enlèvement scellent à tout jamais le destin de la jeune fille. Hazel Wood, la résidence légendaire d’Althéa Proserpine, auteur des célèbres « Contes de l’Hinterland ». Hazel Wood, dont vient d’hériter Alice. Hazel Wood, où Alice doit s’aventurer pour espérer sauver sa mère. Hazel Wood, cette demeure d’où semblent s’échapper des personnages inventés par Althéa. Hazel Wood, dont personne ne revient jamais. Et si Hazel Wood était bien plus qu’un simple manoir ? Un leurre ? Une porte d’entrée sur l’Hinterland ? Et si Alice était bien plus qu’une simple New-Yorkaise ? Une princesse ? Une tueuse ? Il était une fois… Hazel Wood. Hazel Wood de Mélissa ALBERT En 1973, le pianiste Robert Sutherland est invité à accompagner Maria Callas qui prépare son grand retour sur cène avec son complice de toujours, le ténor italien Giuseppe DI Stefano. D’abord recruté comme doublure du pianiste officiel de la diva, il est loin d’imager qu’il va occuper un rôle-clé dans les dernières années de son existence. Au fil d’une tournée mouvementée qui les emmène sur les plus grandes scènes d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Asie, il devient le confident de la soprano:elle lui parle de son enfance, de ses parents, de son professeur de chant, de son public fidèle et de la grande passion de sa vie – la musique. il découvre une femme complexe: tantôt diva, tragédienne du monde de l’opéra, tantôt amoureuse vulnérable, amie crédule ou femme-enfant. La Callas traverse alors une période difficile: Onassis, avec qui elle a vécu neuf années de passion, est désormais l’époux de Jacqueline Kennedy. La tournée que lui propose Giuseppe Di Stefano lui apparaît comme le seul remède possible – à la fois artistique et sentimental – à son mal-être. Mais la relation tumutueuse entre ces deux monstres sacrés, digne de la Commedia dell’arte, transforme cette tournée en un feuilleton à rebondissements où les rires ne sont jamais loin des larmes. Depuis les coulisses, sur scène ou dans le secret des palaces, Robert Sutherland décrit avec bienveillance et lucidité les derniers feux de la Divina. Maria callas, l’ultime tournée de Robert SUTHERLAND Tous les douze ans, les habitants de Canaan subissent un phénomène mystérieux : ils perdent la mémoire et oublient qui ils sont. Ceux qui n’ont pas consigné leurs souvenirs dans leur journal perdent leur identité et deviennent des parias. Les autres se reconstruisent grâce aux informations qu’ils redécouvrent dans leur journal. Nadia, 16 ans, cache un lourd secret : il y a douze ans, elle n’a pas oublié. Elle se souvient du chaos qui a saisi la cité, tout comme elle se rappelle que son père a falsifié les journaux de sa mère et de ses sœurs pour les abandonner… À l’approche du nouvel Oubli, elle redoute que sa famille soit de nouveau éclatée. Pour éviter cela, elle doit percer le secret de ce phénomène, avant que tout le monde ait oublié. La cité de l’oubli de Sharon CAMERON Le parcours de l’une des criminelles les plus célèbres de l’Histoire. Dévorée par son amour pour le chevalier de Sainte-Croix, Marie-Madeleine d’Aubray, marquise de Brinvilliers, mène un train de vie dispendieux. Prête à tout pour satisfaire les goûts de luxe de son amant, et manipulée par un homme sans scrupules, elle sera emportée dans un engrenage meurtrier, marquant d’un voile noir le règne du Roi Soleil. La marquise aux poisons de Guillaume Lenoir Et vous, quel est votre top ten? Articles similaires

Lire plus »

Masse critique babélio spécial jeunesse

Bonjour bonjour les copains! Comment allez-vous? On se retrouve une nouvelle fois pour la jolie, fabuleuse, énorme masse critique de Babélio, dédié à la jeunesse!! Autant vous dire tout de suite qu’il y a de superbes titres proposés! J’ai craqué sur quelques-uns d’entre eux… Juillet 1928, les rues de Londres sont désertes, il fait chaud et les familles chics sont parties en vacances. Deux enfants de 9 ans, les voisins de la famille Fleming, sont approchés par un homme étrange se présentant comme l’associé du docteur Fleming, lui aussi parti en villégiature pour l’été. Pour d’obscures raisons, il leur demande de se procurer la clé du labo et de mettre la main sur des documents importants. Cela va trop loin, il faut prévenir Fleming ! Le début d’un été riche en rebondissements et en découvertes scientifiques majeures pour l’avancement de la médecine avec la découverte de la pénicilline. « Cher journal, J’ai pris la décision de te raconter ma vie parce qu’elle va prendre un tournant incroyable et complètement fou. Je m’appelle Anna Pavlova, j’ai dix ans et, dans deux jours, j’entrerai à la prestigieuse École Impériale de Ballet de Saint-Pétersbourg. » Dans cette nouvelle série, Anna confie tout à son journal ! Sa passion pour la danse, les leçons avec Mme Korsakov, la préparation de l’examen d’entrée… et ses premiers pas à l’école de ballet. À travers ce récit historique, c’est la vie de la grande héroïne Anna Pavlova qui est racontée. Reconnue comme la plus grande ballerine de tous les temps et illustre interprète de la Mort du Cygne. En bonus : un joli marque-page en forme de chausson et une double-page documentaire, sur la vraie Anna Pavlova. Londres, 1887. Prise dans le carcan de la société victorienne, Elizabeth, jeune journaliste indépendante, n’a d’autre choix pour exercer son métier que de passer un accord avec un journaliste qui lui sert de nom de plume. Un accord funeste : quand ce dernier est assassiné sous ses yeux, Elizabeth, devenue gênante, est sommairement abattue… … pour se réveiller dans sa propre tombe. Commence alors pour elle une toute nouvelle « existence ». Sous la surveillance d’un étrange chaperon, Elizabeth rejoint, à son corps défendant, les rangs des Revenants, des morts-vivants chargés de traquer ceux qui tentent de repousser la venue de leur dernière heure. Elle œuvre désormais pour le compte de Sa Majesté la Mort elle-même, une activité bien loin du repos éternel… Aucune histoire ne mérite qu’on meure pour elle… Imaginez que vous puissiez vous glisser dans la peau de votre héroïne préférée… Katniss, par exemple ! Le rêve, non ? Du moins, jusqu’à ce que vous vous rendiez compte que vous êtes incapable de tirer à l’arc ou de grimper aux arbres, et que vous n’avez pas le moindre instinct de survie. Mais pas de panique, vous pouvez toujours choisir de retourner à votre petite vie tranquille de fan, dans le monde réel. Ce qui n’est malheureusement pas le cas de Violet, coincée dans son roman favori… La famille Pagett est ruinée et emménage dans un immense manoir dont personne ne semble vouloir. Cette maison étrange a appartenu à Denver Kristoff, un écrivain du début du XXe siècle. Les enfants, Cordelis, quinze ans, Brendan, douze ans, et Eleanor, huit ans font connaissance avec les voisins, dont Dahlia, la fille un peu folle de Kristoff. Bientôt, les phénomènes bizarres se multiplient… jusqu’au jour où Dahlia se transforme en sorcière maléfique ! Les trois enfants se retrouvent alors mystérieusement seuls et projetés dans le décor d’un livre diabolique… Un hôtel somptueux, caché dans les nuages. Des intrigues à tous les étages. Et au milieu de tout cela, Fanny, une jeune stagiaire de 17 ans. Comme le reste du personnel, elle a fort à faire pour offrir aux clients un séjour exceptionnel en cette fin d’année. Elle est loin de se douter qu’elle va bientôt se retrouver au beau milieu d’une aventure périlleuse. Elle est loin de se douter qu’elle risque non seulement de perdre son emploi, mais aussi son cœur. Être transparente au lycée, rarement invitée en soirée et ignorée dans sa propre famille, c’est une blessure, ça fait mal. Mais être invisible pour de vrai, se rendre en salle des profs incognito et disparaître dans les moments embarrassants… ça commence à devenir beaucoup plus intéressant ! À quinze ans, Esther cesse d’être une fille ordinaire et voit un nouveau monde s’ouvrir à elle. Pour l’adolescente trop discrète, la vie devient soudain passionnante. Et de plus en plus dangereuse. Laissez-vous prendre par le frisson de la transparence. Je m’appelle Snow. J’ai 17 ans et je suis internée dans un hôpital psychiatrique depuis 11 ans. Je suis amoureuse de Bale. J’ai des colères… glaçantes. Littéralement glaçantes. Un fou vous dira toujours qu’il n’est pas fou, mais je vous promet que je ne délire pas. En voici la preuve… Et vous? Sur quoi avez-vous craqué? Menu Accueil Qui suis-je? En conversation avec… Bullet journal Contact Vue d’ensemble Catégories Autre Bilans Biographies C’est lundi, que lisez-vous? Documentaires Documents Expression et proverbes hommage In my mailbox interview La bibliothèque de Fanny Le temps d’un café Bullet journal Littérature jeunesse littérature enfantine Young adult Romans sorties littéraires Une tranche d’histoire Articles similaires

Lire plus »

Il était six fois Noël…

Il était six fois Noël! C’est Noël! Pendant tout le mois de décembre, grâce aux lutins de Noël Vie de conte de fées et La planque à libellules, nous allons savourer cette période de l’année qui est toujours magique! Aux travers de rendez-vous journaliers présentant des thèmes et des supports divers et variés, nous allons pouvoir partager nos préférences de Noël. Allez vous préparer un chocolat chaud, ajoutez-y quelques marshmallows et prenez au passage votre plaid préféré. Venez vous installer confortablement. Nous pouvons y aller! Aujourd’hui, Je vous présente le programme que ces deux lutins ont concocté pour décembre Samedi 1er décembre: Et voilà, le chalet est ouvert et nous sommes ravis de vous accueillir. Posez vos valises dans vos chambres, mettez-vous à l’aise et on se retrouve ce soir dans le salon à 20h00 pour se regarder toutes ensemble le replay du premier film de Noël de la saison. A partir de 9h00 ce matin, vous trouverez un sondage sur mon blog pour choisir si nous regardons le téléfilm de TF1 ou de M6. Ce soir, rendez-vous sur le groupe facebook ou sur twitter #6xNoël pour pouvoir en discuter tout en grignotant des popcorns. Dimanche 2 décembre: Rendez-vous « Contes&Légendes » avec Bidib. Lundi 3 décembre: Le lundi c’est le jour de la photo, aujourd’hui nous vous proposons de partager votre photo sur le thème petit bonheur du jour, parce que « hé, ça y est on est en décembre ! ». Pour ceux qui publieront leurs photos sur instagram, n’oubliez pas le #6xNoël ! Mercredi 5 décembre: Transformez-vous en petit lutin de Noël, sortez rubans, colle et paillettes et surprenez nous avec une création tout droit sortie de vos blanches mains. Vendredi 7 décembre: Il est déjà temps de poster notre lettre au Père Noël. Et oui, il vaut mieux s’y prendre tôt, c’est que la lettre doit aller jusqu’en Finlande quand même ! Dimanche 9 décembre: Voilà longtemps qu’on ne vous avait pas proposé de répondre à un TAG de Noël. Alors c’est partit ! Si Noël était… Une gourmandise                                                                       Une émotion Une musique                                                                              Un plat Un livre                                                                                      Un vêtement Un film                                                                                       Un rêve Un souvenir d’enfance                                                               Une image Une décoration                                                                           Une tradition Une couleur                                                                                Un bonbon Un cadeau Lundi 10 décembre: Le thème de la photo du jour est souvenir. Mardi 11 décembre:  Ça y est Mariah Carey, Sia & Michael Bubblé ont envahis les ondes, et vous, vous écoutez quoi en décembre ? Jeudi 13 décembre: On passe en cuisine, on sort les emportes pièces, les moules en forme de sapin, la cannelle et le sucre glace. Il est grand temps de confectionner des gourmandises sucrées pour pouvoir grignoter ce weekend pendant le marathon de lecture. Vendredi 14, samedi 15 et dimanche 16 décembre: Weekend lecture au chalet. Le marathon commencera le vendredi à 21h ! Et il se terminera, comme d’habitude, le dimanche à minuit. Comme les années précédentes, nous n’imposons rien d’autre qu’une seule et unique lecture sur le thème de l’hiver et/ou de Noël. On en reparle très vite pour vous proposer différents menus. Dimanche 16 décembre bis: C’est la journée internationale du pull de Noël, impossible de passer à côté. Sortez vos plus beaux atouts ou votre pull le plus kitch et faites nous rêver avec une sélection de merveilles à acquérir immédiatement (ou pas). Lundi 17 décembre:  Le thème de la photo du jour est quelque chose qui brille. Mercredi 19 décembre:  L’un de nos péchés mignons en décembre, c’est bien de se gaver de ces téléfilms cul-culs, mais absolument délicieux. Et si on se faisait un petit récapitulatif de ce que l’on a regardé pour le moment ? Vendredi 21 décembre: A quelques jours de Noël, nous serions ravis de découvrir vos décorations et vos sapins ! Dimanche 23 décembre:  Nouvelle journée lecture, puisque c’est le jour idéal pour parler de la lecture commune que nous avons fait cette année avec Noël à la petite boulangerie de Jenny Colgan Lundi 24 décembre:  Le thème de la photo du jour est boisson d’hiver. Jeudi 27 décembre:  Nous adorerions passer Noël avec vous ! Alors pour avoir l’impression d’y être, partageons une photo toutes les heures de notre Noël suivant le principe du A picture an hour et comme nous sommes curieuses n’oubliez pas de nous montrer ce que vous avez reçu comme cadeau. Lundi 31 décembre:  Ça y est, décembre est déjà terminé, 2019 va bientôt commencer. Il est temps de faire un bilan de cette année écoulée. N’en garder que le bon pour pouvoir la refermer. Mardi 1er janvier: Nous voilà y voilà. Cette année le chalet est resté ouvert un jour de plus. Je crois qu’il devient chaque fois de plus en plus difficile de vous dire au revoir. Alors nous vous proposons de nous livrer votre liste d’objectifs à accomplir, en espérant que revenir au chalet en décembre en fera partie. Vous avez envie de participer? Allez vite vous inscrire sur l’un des deux sites des organisatrices!! Elles prévoient beaucoup de chambres dans leur chalet! Rendez-vous au Premier décembre! Menu Accueil Qui suis-je? En conversation avec… Bullet journal Contact Vue d’ensemble Catégories Autre Bilans Biographies C’est lundi, que lisez-vous? Documentaires Documents Expression et proverbes hommage In my mailbox interview La bibliothèque de Fanny Le temps d’un café Bullet journal Littérature jeunesse littérature enfantine Young adult Romans sorties littéraires Une tranche d’histoire Articles similaires

Lire plus »

J'ai déjà prévu de lire beaucoup de belles choses en janvier!

Et vous, quel est votre bilan?

2 commentaires

  • ducotedechezcyan

    Tu as fini l’année avec plein de chouettes lectures! 🙂
    J’avais beaucoup aimé aussi Bal de Givre à New York et La Malédiction Grimm (Le Cauchemar Edgar Poe est le meilleur de la série à mon avisi, je te souhaite de l’apprécier autant que moi 😉 ).
    J’ai hâte de découvrir ton avis sur tes lectures de janvier 🙂
    Bonne année 2019 et bonnes lectures 😉

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :