Les brèves de Chafouine

Brève n°3: L’asile du Nord

Peu de temps après la mort de sa grand-mère, à l’aube de l’an 2000, une jeune fille de seize ans est internée à l’hôpital psychiatrique. Son diagnostique: schizophrénie paranoïde. Pourtant, certaines personnes de la ville sont convaincues que la petite n’est pas folle, que ce qui l’affecte n’a rien d’humain. Existerait-il quelque chose d’invisible à l’homme qui peut s’emparer de lui et détruire sa vie? Enfermée entre les quatre murs de cet hôpital, que fera Camille quand elle constatera que sa vie ne lui appartient plus? Pour quoi, ou plutôt pour « qui » vit-elle?

Ce livre vous parle de ces maladies mentales que l’on trouve bien souvent « honteuses », et desquelles on ne parle pas.

Schizophrénie... ou autre chose?

On y parle, notamment, de la schizophrénie:

 » Il est important de comprendre comment la schizophrénie, ce n’est pas un manque d’intelligence; toutefois, elle peut occasionner des déficits cognitifs qui perturbent la mémoire, l’attention, les apprentissages et le traitement de l’information. Je vais te donner quelques exemples de signes qui peuvent indiquer qu’une personne souffre de cette maladie: elle a des difficultés à entrer en relation avec son entourage; elle est envahie par des idées et des impressions étranges; elle entend des voix ou a des hallucinations qui lui semblent vraies; elle a une perception d’elle-même très différentes de celle de ses proches; elle peut être convaincue que des personnes lui veulent du mal et peut se comporter d’une façon imprévisible ou avoir des réactions émotionnelles inadaptées parce qu’elle ne se sent pas en sécurité… »

Mais… Et si toute l’histoire de ce roman n’était pas due à la schizophrénie?

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :