Hello!! J’ouvre mon cahier pour y noter tout ce qui m’est arrivé cette semaine…

Qu'ai-je fait la semaine dernière?

J’ai regardé un film tout à fait particulier. Il faut préciser que la jeune actrice est sourde, et le film nous permet d’expérimenter son quotidien. Il m’a bluffé…
Je me suis attelée à dézinguer ma Pal cette semaine. Et j’y ai pris un plaisir fou!!
J’ai réalisé un très très chouette interview de Bertrand Puard. Pour ainsi, presque une première, puisque cette fois, cela ne s’est pas passé par mail.
J’ai découvert le premier épisode de la série Hannibal. Je pense qu’il m’en faudra bien un deuxième pour arriver à décider si j’aime ou pas…
J’ai travaillé tout de même un peu sur mon abécédaire. Je pensais qu’il irait plus vite, mais j’avais oublié qu’il y avait pas mal de petits détails…
Lundi, je suis allée visiter la maison d’édition Casterman, à Bruxelles. Une journée mémorable, et qui m’a énormément plu!
J’ai trouvé le cadeau de Saint-Valentin pour chéri. Pour être certaine qu’il ne triche pas, je l’ai fait emballer de papier rouge!! Il déteste cette couleur hihi
Samedi, j’ai fait des crèpes pour ma meute. Avouez qu’il y avait de quoi faire….

Que vais-je faire cette semaine?

Je me prépare à démarrer le premier week-end à 1000 pages de l’année 2018!!
C’est aussi la Saint-Valentin, et je sais que chéri me prépare quelque chose aux petits oignons! 
Cette semaine, c’est l’anniversaire de Louveteau n° 5. Vous vous rappelez? Je vous en parlais au tout début de mon bullet journal. Il fêtera ses 13 ans!
Louveteau n°5 a 12 ans (et demi). La Linéa personnifié. Il aime râler, faire la tête, tempêter, et manifester sa présence! Il a de très beaux yeux bleus, lui aussi, et sait en jouer depuis son plus jeune âge (il draguait les petites vieilles, vers 2 ans, pour obtenir des biscuits!!) . Ce louveteau, comme le louveteau n°1, un caractère très, très, très affirmé. Il aime aussi blaguer, bien sûr, embêter son monde (évidemment).  Les consoles et les téléphones sont pour lui les plus beaux trésors, et les livres (tout comme touuuus les autres louveteaux) une véritable horreur sur terre. Avouez que c’est désespérant. L’orthographe n’est donc, évidemment, pas sa tasse de thé ! A moi les crises cardiaques lorsque je vérifie ses dissertations !

Le thème de la semaine

Le week-end à 1000 pages débute dans quelques heures.

Du coup, je vais vous parler de librairie et de bibliothèque!

Edward Wosny est un jeune banquier new-yorkais à qui tout réussit. Il est sur le point de prendre des vacances bien méritées quand son patron exige de lui une dernière mission : aider l’un des clients les plus importants de la banque à ranger et trier sa bibliothèque laissée à l’abandon ! Edward n’a guère le choix. On lui demande surtout de rechercher un manuscrit du 14e siècle – existe-t-il vraiment ? – qui aurait une très grande valeur… Pour ce faire, il est aidé par une étudiante revêche mais érudite, Margaret Napier. Dans le même temps, il se prend de passion pour un jeu vidéo et découvre, stupéfait, des similitudes étrangers entre ce jeu et la légende du manuscrit disparu. Il se plonge alors dans une enquête passionnante qui va peu à peu l’amener à douter de tout, avant de percer le secret magistral du Codex…

 Maya est amoureuse des livres. Elle en a déjà 134 ! Sa mère, qui ne peut pas lui acheter tous les livres de la Terre, l’inscrit contre son gré à la bibliothèque. Dans ce lieu paisible et studieux, Maya va faire la rencontre d’un vieux monsieur plein de fantaisie, qui l’intrigue beaucoup et dont elle se sent proche. Qui est réellement le mystérieux Manuelo ? La plus belle des surprises est au bout de l’histoire …
 Comment un chat abandonné est-il devenu le symbole de l’Amérique d’aujourd’hui ? Comment a-t-il pu redonner vie à des dizaines d’enfants ? C’est cette histoire émouvante et rocambolesque nous conte l’auteur. Par un matin d’hiver, Vicki Myron, attirée par des cris déchirants, découvre un chaton frigorifié dans la boîte aux lettres de la bibliothèque où elle travaille. Après avoir réchauffé le petit chat, Vicki et ses collègues, conquis, décident de l’adopter. Dewey deviendra vite la mascotte de la bibliothèque et l’emblème de la ville de Spencer. Pendant 19 ans, Dewey, grand amateur de cheesebugers, d’ailes de poulet et fan de télévision, va révolutionner cette petite ville ! Il va apprendre à sourire aux enfants handicapés, attendrir les hommes d’affaires… et devenir le chouchou des médias, au point que les télés du monde entier viendront le filmer! Vicki Myron, la bibliothécaire qui a partagé sa vie, nous raconte l’aventure extraordinaire de ce chat hors du commun. Dewey est décédé en 2006 d’une tumeur à l’estomac.
 

Alexander Short, bibliothécaire à New York, mène une double vie : le jour, il est plongé dans l’univers baroque et calfeutré de l’érudition et la nuit, dans la violence du quartier sensible où il habite avec sa femme. Sur son lieu de travail, il fait un jour une singulière rencontre. Henry James Jesson III, un bibliophile excentrique, amateur de calligraphie et de compartiments secrets, le charge d’une étrange mission : retrouver la pièce manquante d’un cabinet de curiosités retraçant la vie d’un mystérieux inventeur du XVIIIe siècle. Il s’agit d’une célèbre montre Breguet ayant appartenu à Marie-Antoinette, volée en 1983 au musée de Jérusalem et dont la disparition n’a jamais été élucidée.

Alexander se voue corps et âme à la recherche de cet objet. D’abord fasciné par la personnalité de tesson, il découvre peu à peu que ce dernier est en train de le manipuler et que l’esprit du vieil homme recèle davantage de tiroirs que le cabinet de curiosités qu’il cherche à compléter.

 

Maggie, 34 ans, vient d’être licenciée de la start-up branchée de la Silicon Valley où elle travaillait. Que faire sinon traîner au Dragonfly, la pittoresque librairie de livres d’occasion ? Lassé de la voir végéter, Dizzy, son meilleur ami, lui propose de participer à un club de lecture. Au programme : L’Amant de Lady Chatterley. Dans l’édition ancienne qu’elle déniche, Maggie découvre une mystérieuse correspondance amoureuse… Cette découverte va bouleverser la vie de la jeune femme et celle de la petite librairie menacée de fermeture par la concurrence. Le tout sous les yeux espiègles de Grendel, le chat qui a élu domicile parmi les rayonnages.

Spirituel, mordant, généreux, Le Coeur entre les pages est un premier roman au charme fou, une histoire à la fois drôle et sensible qui chante la mélodie joyeuse des livres que nous avons aimés.

 Quand Clay Jannon est embauché dans la librairie de l’étrange M. Pénombre, il découvre un lieu aussi insolite que son propriétaire, et fréquenté par les membres d’un drôle de club de lecture. Ceux-ci débarquent toujours en pleine nuit pour emprunter l’un des très poussiéreux volumes relégués au fond de la boutique. Volumes que M. Pénombre a formellement interdit à son nouvel employé de consulter. Clay finit pourtant par succomber à sa curiosité et découvre que ces livres sont tous écrits en code. Quelle obscure révélation renferment-ils? Cédant à l’appel du mystère, Clay s’attaque à « l’énigme du Fondateur » avec l’aide de son colocataire, de son meilleur ami et de son amoureuse, ingénieure prodige chez Google. Les quatre amis se lancent alors dans une quête qui les mènera bien au-delà des murs de la petite librairie. De San Francisco à New York, ils se trouveront aux prises avec une société occulte d’érudits légèrement allumés, un codex indéchiffrable, un génial typographe du XVe siècle et, qui sait, le secret de l’immortalité…
 Poète et nouvelliste, Jen Campbell s’est inspirée de son expérience de libraire à Édimbourg et à Londres pour rapporter dans un blog ses conversations invraisemblables, étranges ou extravagantes avec certains clients. Le succès de son blog lui a donné l’idée de partager sous forme de recueil ces perles complètement inouïes – et pourtant vraies ! Le livre a déjà été traduit dans une dizaine de pays. Suite au succès du livre (bestseller du Sunday Times), un deuxième volume est sorti deux ans plus tard.
 

Nichée dans un petit village de la côte anglaise, la librairie Nightingale est le refuge des amateurs de livres. Un lieu préservé et hors du temps que sa propriétaire Emilia a bien du mal à maintenir à flots. Au point d’être tentée de vendre à un promoteur immobilier.

Et pourtant… les lecteurs comptent sur leur petit paradis. A commencer par Sarah, l’aristocrate au cœur tendre qui vient là pour échapper à ses soucis et oublier la maladie. Jackson, lui, a besoin de ce refuge pour essayer de renouer avec son fils. Quant à la timide Thomasina, c’est là qu’elle a eu le coup de foudre pour un homme à qui elle n’a jamais pu avouer ses sentiments…

Au fur et à mesure, ces hommes et ces femmes apprennent à se connaître au milieu des étagères. Leurs destins s’entrecroisent et sont transformés à tout jamais grâce aux hasards de la vie… et au pouvoir des livres !

Des êtres blessés par la vie. Un nouveau départ.

 C’est ici que je referme mon cahier. A bientôt!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :