Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 368 pages

Résumé: Et si vous tombiez amoureux d’une immortelle ?
Parker Santé ne parvient plus à parler depuis la mort de son père, il y a cinq ans. Tandis que ses camarades de classe postulent pour l’université, lui préfère sécher le lycée et traîner dans les halls des hôtels de San Francisco pour voler les riches voyageurs.
Un jour, il rencontre Zelda Toth, une étrange jeune fille aux cheveux argentés qui prétend avoir plus de 200 ans. Lorsqu’elle lui dit vouloir se suicider, Parker fait un pacte avec elle : Zelda dépensera toute sa fortune avec lui s’il s’engage à poursuivre ses études pour devenir écrivain.
Mais Parker, qui est tombé amoureux, a un autre objectif : essayer par tous les moyens de lui redonner goût à la vie.

Merci à l’édition Nathan jeunesse pour cette lecture magique

Mon avis: Parker est mal dans sa peau. Depuis le décès de son père, il s’est refermé sur lui-même, ne parle plus, ne cotoie plus personne. A la place, il s’installe dans les halls d’hôtels luxueux en espérant pouvoir faire quelques petits vols et pouvoir écrire dans son carnet tout ce qu’il ne sait plus dire .  C’est comme ça qu’il remarque une jeune femme ayant des longs cheveux d’argent, attablée seule et visiblement perdue dans ses pensées.

Un rien les rapproche, et Parker fait la connaissance de Zelda. En plus de sa couleur de cheveux particulière, la jeune femme lui annonce avoir plus de 200 ans. Elle compte sauter d’un pont lorsqu’elle aura dépensé le dernier centime de sa fortune et avoir reçu un appel important. Parker n’a alors plus qu’une seule idée: il faut tout faire pour qu’elle ne saute pas…

Commence pour le jeune homme une épopée hors du temps.

 

J’avais lu le roman précédent de Tommy Wallach, qui ne m’avait pas transportée plus que cela. Mais par curiosité, et au vu du résumé présenté par Nathan jeunesse, j’ai eu envie de retenter l’expérience. Que j’ai bien fait! J’ai eu l’impression d’avoir été transportée dans un univers à la Tim Burton: décalé, coloré et magique!

Parker est un personnage un peu atypique: mutique (tiens, ce thème revient souvent dans les romans, ces temps-ci), malheureux et perdu. Mais tellement, tellement, demandeur d’aide. Sa rencontre avec Zelda ne pouvait produire que quelque chose d’explosif.

Zelda, pour sa part, est absolument magnifique! Annonçant dès le départ être âgée de plus de 200 ans, elle vit et respire comme si elle vivait encore pendant les années folles: tenue vintage, champagne par caisse entière, limousine, folie douce, impulsivité. Elle bouscule tout avec un sourire désarmant. Même si, comme Parker, on est d’abord tenté de croire qu’il s’agit simplement de croire qu’il s’agit d’une déséquilibrée, on est bien vite forcés d’être convaincus par son histoire. 

Cette âme, vieille mais belle, donne toute la magie du livre! C’est fantastique, léger, et pourtant, en réalisant que l’on approche de la fin du livre et donc de la fin de l’histoire, on ne peut s’empêcher d’avoir le coeur qui se tord. Comme j’aurais voulu voir Zelda évoluer encore un peu, la voir danser en marchant, et regarder le monde autour d’elle comme si elle en savait déjà tout.

 

J’ai un vrai gros coup de coeur pour ce livre, et je trouve qu’entre ses deux romans, la plume de Tommy Wallach s’est nettement amélioré! Il m’a offert un voyage inoubliable!

5 Comments

  1. titisse 27/03/2018 10 h 57 min

    Je suis en train de le lire 🙂

    • aufildespages 27/03/2018 10 h 59 min

      qu’en penses tu? 🙂

  2. lecture en blog 07/03/2018 16 h 24 min

    bon peut-être que je finirais par me laisser tenter lol

  3. La tête dans les livres 07/03/2018 14 h 24 min

    Je ne connaissais pas du tout et le résumé a l’air sympa mais pas sûre que le côté romance soit trop mon genre…

    • aufildespages 07/03/2018 14 h 39 min

      ce n’est pas ce qui est le plus apparent dans ce roman, si ca peut te tenter 😉

Laisser un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :