C’est lundi, que lisez-vous?

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.

Ce que j’ai lu la semaine dernière

Ce que je lis en ce moment

Octobre 1307, à la demande du grand maître du Temple Jacques de Molay, deux frères templiers et le chevalier Robert de L’Aigle partent dissimuler dans un lieu secret les archives et le trésor de l’Ordre. De retour à Paris, Robert apprend à ses dépens que beaucoup cherchent à en connaître la cachette. Parmi eux, le roi de France, Philippe le Bel….

13 octobre 1307. Un convoi de trois chariots s’annonce au manoir de Vaux, en Normandie. Dans cinquante coffres de fer dissimulés sous des amas de paille se cachent le fabuleux trésor et les archives de l’Ordre du Temple. Les faux charretiers, et vrais templiers, viennent les mettre à l’abri au fond d’une crypte secrète, avant de rejoindre leurs frères pour l’Angleterre.

Le grand maître de l’Ordre, Jacques de Molay, a désigné lui-même ces hommes de confiance. Parmi eux Robert de L’Aigle, jeune chevalier qui n’a pas encore prononcé ses voeux.

Depuis peu, les templiers sentent venir la disgrâce. On les accuse d’hérésie et d’idolâtrie, et le roi Philippe le Bel agirait de manière sournoise avec eux….

Robert de L’Aigle doit rentrer seul à Paris, pour rendre compte de sa mission.

Or la capitale pullule de traîtres à la solde de Nogaret, chancelier du roi, qui, déjà, a eu vent de la disparition du trésor.

Ainsi commence la traque de Robert de L’Aigle…..

Ce que je vais lire ensuite

Le portrait plein de vie de Lucie, petite « herbe folle » de douze ans, adoptée par une famille de cultivateurs auvergnats. Instantanés d’une époque pleine d’insouciance, au rythme des yéyés, et chronique savoureuse d’un village et de ses habitants.

Chez les Collange, Lucie est la pièce rapportée, une enfant de l’Assistance publique. Pas vraiment aimée, juste tolérée, elle a bien peu à partager avec sa famille d’adoption, laborieuse et guère aimante, qui vit de la culture de l’ail rose. Lucie, elle, est un vent de liberté et d’insolence, qui adore parcourir la nature avec son ami Clément. Au village de Cussac, à la ferme, partout on dit qu’elle a le diable aux trousses. Parce qu’elle est plus maligne, plus jolie, plus déterminée et, à sa façon, singulière ? Du haut de ses douze ans, Lucie a une révélation : plus tard, elle sera écrivain. Elle quittera la plaine de Limagne, les Collange, l’école….

En cette année insouciante de 1963, depuis son village d’Auvergne où elle doit être dans la norme, pour Lucie, la vie est digne d’un roman et elle ne fait que commencer…

A une vie tracée par son père, Aubin, l’héritier du mas de Castanhal, a préféré l’aventure. La construction de la ligne de chemin de fer entre Paris et la Méditerranée sera pour le jeune homme le terrain d’intenses initiations et de rencontres en ce milieu du XIXe siècle.

Tout doit être immuable au mas du Castanhal où le maître des lieux, Lazare Pradier, trace pour ses enfants, Aubin et Adélie, des chemins de vie calqués sur le modèle des anciens. A l’insu de son ombrageux époux, Blanche les instruit de son mieux d’un savoir reçu d’un viel abbé. Adélie récoltera les premiers fruits de cet enseignement en quittant le Castanhal pour s’occuper des enfants d’un ingénieur des mines.

Les premiers émois amoureux d’Aubin, cruel apprentissage, vont ouvrir à l’héritier du Castanhal d’autres horizons Comme celui de la construction d’une ligne de chemin de fer qui sera pour lui le champ d’intenses découvertes : celle de l’amitié, d’abord, qui le liera à Pierre, un cadet dépossédé et jeté sur les chemins de misère ; celle de la satisfaction du travail accompli ; celle de l’amour enfin !

Et tant pis si les plans minutieusement établis par Lazare s’en trouvent bouleversés Le voyage initiatique de son fils Aubin en fera un homme dont Lazare pourra être fier

Et vous, que lisez-vous?

17 Comments

  1. Anonyme 25/10/2018 8 h 32 min

    Je vais commencer « Lire » de Pivot père et fille

  2. Pommy 23/10/2018 15 h 11 min

    Je te souhaite une bonne semaine livresques 🙂

  3. leslivresderose 22/10/2018 21 h 48 min

    Très belle semaine de lectures à toi! 🙂

  4. Fantasybooksaddict 22/10/2018 18 h 50 min

    Je ne connais pas mais belle semaine à toi !

  5. lectureenfantparent 22/10/2018 18 h 36 min

    Bonjour,
    J’ai des romans de Christian Jacq et Jean d’Ailon qui attendent depuis très longtemps sur mes étagères ! Il faudrait que je me lance dans leur lecture.
    Pour l’instant, je lis l’Enchanteur de Barjavel, dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge 2018 !
    Belle semaine de lecture à toi 🙂

  6. Les lectures de la Diablotine 22/10/2018 11 h 57 min

    J’ai beaucoup aimé « La fille du maître de Chai » et toi ?

    • aufildespages 22/10/2018 13 h 41 min

      il m’a beaucoup plu, je l’ai terminé hier soir. Un peu dans le style de Sarah Lark 🙂

  7. Lady K 22/10/2018 10 h 58 min

    Très belles lectures à toi et bonne semaine ! 🙂

  8. ExplorationLivresque 22/10/2018 10 h 35 min

    Je ne connais pas tes lectures mais je te souhaite une belle semaine de lectures !

  9. Ibidouu 22/10/2018 10 h 20 min

    Belle semaine de lecture 😉

  10. lecture en blog 22/10/2018 10 h 11 min

    très bonne semaine à toi

  11. tampopo24 22/10/2018 10 h 03 min

    Belle semaine livresque, le Jean d’Aillon a l’air de bien te tenir ^^

  12. La Bibliothèque de Celine 22/10/2018 9 h 54 min

    Bonne semaine 🙂

  13. Selene (@SeleneRaconte) 22/10/2018 8 h 13 min

    Je ne connais pas tes lectures mais je te souhaite une excellente semaine livresque

  14. Anonyme 22/10/2018 7 h 58 min

    Bonne semaine de lectures à toi

  15. Sariah'Lit 22/10/2018 7 h 44 min

    Passe une bonne semaine livresque

  16. Lianne - De Livre En Livres 22/10/2018 7 h 06 min

    Je ne connais pas tes lectures mais belle semaine livresque !

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :