Dans ma boîte aux lettres (125)

In my mailbox

Hello les amis!!
Cette semaine est passée à toute vitesse dis donc!!!
Et la boîte aux lettres n’a pas désempli de toute la semaine! Des merveilles, des trésors, des surprises, bref que du plaisir, à ouvrir les paquets chaque jour ou presque hihi
Allez, je vous montre tout ça.
Les Presses de la Cité m’ont envoyé de très chouettes livres

Janvier 1831. Aurelia Vennaway, huit ans, héritière d’une riche famille aristocratique du comté de Surrey, découvre lors d’une promenade dans les bois du domaine familial un nouveau-né bleu de froid, posé à même la neige. Malgré l’hostilité de ses parents, elle réussit à leur faire recueillir l’enfant, qu’elle baptise Amy Snow. A ses dix-huit ans, on découvre à Aurelia une maladie qui lui laisse peu de temps à vivre. 
Elle décide donc de partir en voyage quelques mois. Avant de mourir, elle laisse pour Amy une série de lettres qui vont l’aider à découvrir qui elle est et lui transmettre l’héritage qui lui revient. Amy s’embarque alors pour un périple aux quatre coins de l’Angleterre, avec, à chaque étape, une énigme à résoudre.
Janvier 1831. Aurelia Vennaway, huit ans, héritière d’une riche famille aristocratique du comté de Surrey, découvre lors d’une promenade dans les bois du domaine familial un nouveau-né bleu de froid, posé à même la neige. Malgré l’hostilité de ses parents, elle réussit à leur faire recueillir l’enfant, qu’elle baptise Amy Snow. A ses dix-huit ans, on découvre à Aurelia une maladie qui lui laisse peu de temps à vivre. 
Elle décide donc de partir en voyage quelques mois. Avant de mourir, elle laisse pour Amy une série de lettres qui vont l’aider à découvrir qui elle est et lui transmettre l’héritage qui lui revient. Amy s’embarque alors pour un périple aux quatre coins de l’Angleterre, avec, à chaque étape, une énigme à résoudre.
L’an II. La Terreur. Un accident de chasse débarrasse Olympe de son barbon de mari et la propulse à la tête de la tannerie familiale. A vingt-huit ans, elle doit affronter l’avidité de la bourgeoisie locale prête à tout pour faire main basse sur son patrimoine. Aidée d’un avocat retors et d’un notaire amoureux, mais aussi de deux gamins dont son fils aîné, Olympe est bien décidée à en découdre pour préserver l’avenir de ses quatre enfants.
A ses côtés, ses anciennes compagnes de couvent : Anaïs, la boiteuse, et Euphrasie, l’aristocrate déchue. Toutes trois vont spéculer sans vergogne sur les biens nationaux, mettant à mal les intérêts des plus puissants. 
En place de la fortune, n’est-ce pas la prison, voire la guillotine, qui attend nos aventurières ?
kennes édition m’a envoyé un roman qu’il me tarde de découvrir.
Printemps 1921. La vie a bien changé à Saint-Paul-les-Prés. La grippe espagnole a fait des ravages et plusieurs familles ont été décimées. Si les histoires des habitants s’entrecroisent toujours autour du magasin général et de l’église, un vent d’optimisme nouveau souffle autour du charismatique curé Cormier, très apprécié de ses paroissiens. Pour Corinne, le décès de Laurent marque un changement important. Jeune veuve, elle se retrouve maintenant seule pour gérer la terre familiale.
L’édition City m’a fait parvenir un roman qui a l’air bien drôle.
Accro à ses copines, à son chat et à ses soirées pizza-vidéo-pinard, Victoire est une gaffeuse invétérée. Avec ses rondeurs en trop, cette prof de collège de trente ans passés a bien du mal à trouver le prince charmant. Son dernier amoureux l’a même quittée pour devenir… prêtre ! De quoi la faire douter de son sex-appeal. Mais Victoire possède une détermination à toute épreuve. Quand elle rencontre Arnaud, un beau prof de musique, elle a le coup de foudre. Bien décidée à le séduire, elle commence un régime. Sauf qu’Arnaud ne semble pas prêter attention à sa pulpeuse prétendante. A-t-il déjà une petite amie ? Pour en avoir le cœur net, elle fouille dans son casier. Mais, forcément, elle se fait prendre la main dans le sac par Axel, le sexy surveillant du collège. Pour acheter son silence, il lui propose alors un deal : une liaison avec elle. C’est là que les ennuis commencent…
La Boîte à Pandore m’a proposé un témoignage
Une famille d’origine marocaine, dans une cité populaire : le père, la mère, le fils. Et Farah, la souffre-douleur, la moins que rien, qui doit payer de toutes les manières possibles la faute originelle d’être née fille, jusqu’à l’horreur dans laquelle son père l’entraîne de ses 4 ans à ses 15 ans, avec la bénédiction d’une mère pour qui le rôle d’une fille est de se soumettre aux désirs des hommes.
Même les plus monstrueux, même s’ils doivent détruire une enfant. Les années ont passé et Farah s’est relevée. Blessée à vie, elle a trouvé la force de s’évader, de fuir le cercle pervers où elle était enfermée. Et de se reconstruire.
Pour preuve, ce témoignage puissant, souvent déchirant, mais qui sait aussi être drôle, prendre une distance salutaire avec l’horreur des faits qu’il dénonce. Devenue une femme libre, Farah Kay a acquis le courage de regarder en face, avec une colère lucide, ce père, cette mère et cette version obscurantiste, régressive d’un islam qui peut, parfois, rejeter les jeunes filles hors de l’humanité.
L’édition La Nuée Bleue m’a envoyé une splendeur de livre illustré. Il fait son poids, je le lirai appuyé sur un coussin hihi
Le sacre du roi est au coeur de la constitution de l’identité française. Scellant l’alliance du peuple et du monarque, il représente l’idéal d’une société chrétienne organisée et d’une nation indépendante.
De Pépin le Bref en 751 à Charles X en 1825, 76 rois et reines de France ont été sacrés au cours de cérémonies minutieusement ritualisées. Grâce au Saint Chrême qui, selon la légende, a été envoyé par une colombe pour le baptême de Clovis à Reims, le roi de France est considéré comme « oint du Seigneur ». Cette sacralité le rend indépendant des puissances terrestres et le fait, selon la formule de Philippe Auguste, « empereur en son royaume ».
Magnifiquement illustré d’enluminures, de tableaux et d’objets provenant du trésor royal, le livre retrace l’histoire de la royauté sacrée à la française. Marqué d’abord par des similitudes avec les sacres des rois d’Angleterre et des empereurs germaniques, le rituel a pris à partir du XIIIe siècle des caractères propres au « roi très chrétien ». Présentant d’abord les fonctions symboliques et politiques de cette onction unique en Europe, qui puise ses origines dans la Bible, l’histoire Patrick Demouy décrit ensuite, avec l’appui d’une riche iconographie, les sept heures du majestueux cérémonial, de l’arrivée du roi à Reims jusqu’à l’étonnante « guérison des écrouelles ». Enfin, il déroule, sous forme de notices détaillées, le contexte et le récit des 76 sacres royaux français.
L’ouvrage donne à découvrir l’Ordo du sacre de Charles V, un exceptionnel manuscrit royal de 1365, pour la première fois traduit en français et présenté dans son intégralité.
Et enfin, L’édition Nathan jeunesse m’a envoyé de belles grosses enveloppes rebondies.
le monde d’Avalon de Merlin face à la destruction, et Merlin lui-même a disparu. Un seul sauveur possible reste-Basile, autrefois petit lézard qui est devenu le plus grand dragon de tous les temps.Mais même comme il entre dans la bataille, Basile sait que ses luttes ne font que commencer. Il doit trouver la source de ce chaos, un sombre étant caché au fond de la Haunted Marsh, avant qu’il ne gagne enfin pouvoir ultime. Pour triompher, Basil doit risquer de tout perdre.
Achille est en 4e. Il devrait être content : il est dans la même classe que Kader, Tania et Laurence, respectivement : son meilleur ami, une nouvelle élève super sympa et la fille de ses rêves. Il s’éclate au club théâtre, même avec les petits de 6e comme Lili la forte tête. Oui, tout va bien. Sauf que… depuis une dispute avec son père, une question l’obsède : et si son père n’était pas son vrai père ?
Je m’appelle : Scarlette
Mon âge : 12 ans
Je suis : perdue et en colère
Mon style : piercing, cheveux rouges
J’aime : faire le contraire de ce qu’on attend de moi
Je déteste : mon père, depuis qu’il est parti
Mon problème : ma mère, qui pense que m’envoyer vivre chez lui est  » là meilleure solution »…
Londres, 1596. Le jeune Josh est embauché comme charpentier par le grand William Shakespeare pour démonter son Theatre et construire ce qui deviendra le théâtre du Globe. Fraîchement arrivé de la petite ville de Stratford-upon-Avon, Josh découvre Londres, le théâtre et la vie parmi la troupe de Shakespeare à la taverne du Green Dragon. Ce milieu surprend le jeune homme, et le choque un peu. Alors que Shakespeare le met à contribution pour les répétitions de sa pièce « Roméo et Juliette », Josh s’éprend d’Alma, la jolie fille du tavernier, passionnée de théâtre
Paris, décembre 1792. Aurore, 20 ans, assiste au procès de Louis XVI et rencontre enfin celle qu’elle admire plus que tout : Olympe de Gouges. Cette intellectuelle engagée combat pour les libertés et porte la voix des femmes, grandes oubliées de la Révolution. Devenue sa secrétaire particulière, la jeune fille découvre à ses côtés la réalité d’une vie de lutte, et comprend bientôt qu’Olympe est en danger. Car nombreux sont ceux qui veulent la réduire au silence…
Lili entre en 6e. C’est à la fois génial et inquiétant. Heureusement qu’elle n’est pas seule : il y a Marlène, sa nouvelle copine et Gaoussou, son voisin de classe hilarant. Il y a aussi le club théâtre ! Le prof est génial. Avec son groupe, Lili va mettre une chanson en scène: « Papaoutai » de Stromae. C’est elle qui l’a choisie, parce que depuis toujours elle se demande : qui est mon père ? Sa mère a toujours refusé de lui dire…
Enquête, complots et histoire d’amour : le destin d’une héroïne passionnée et rebelle au XVIIIe siècle.1759, à Paris : les Philosophes tentent de publier leur Encyclopédie malgré la censure. Judith Amelot, fille d’imprimeur, se passionne pour le métier de son père. Mais ce dernier est brutalement arrêté, accusé d’avoir imprimé des ouvrages interdits. La jeune fille doit assumer seule la responsabilité de l’imprimerie, à dix-sept ans et face à l’hostilité des ouvriers. Désespérée, elle reçoit une lettre qui lui redonne courage et dans laquelle l’auteur, anonyme, lui déclare sa flamme. Pourtant, Judith n’est pas au bout de ses peines. Quelqu’un cherche manifestement à anéantir la famille Amelot. Qui ? Et pourquoi ? 1759, à Paris : les Philosophes tentent de publier leur Encyclopédie malgré la censure. Judith Amelot, fille d’imprimeur, se passionne pour le métier de son père. Mais ce dernier est brutalement arrêté, accusé d’avoir imprimé des ouvrages interdits. La jeune fille doit assumer seule la responsabilité de l’imprimerie, à dix-sept ans et face à l’hostilité des ouvriers. Désespérée, elle reçoit une lettre qui lui redonne courage et dans laquelle l’auteur, anonyme, lui déclare sa flamme. Pourtant, Judith n’est pas au bout de ses peines. Quelqu’un cherche manifestement à anéantir la famille Amelot. Qui ? Et pourquoi ?
L’heure de la vengeance a sonné pour Judith, l’héroïne de « La plume de l’ange » !
1762, deux ans après les épisodes tragiques qui ont failli coûter sa vie et sa librairie à son père, Judith a épousé François Marie Mesliand, devenu libraire à Rouen. Elle y coule désormais des jours paisibles… trop paisibles.
Judith apprend alors que son ami Saint-Val participe, avec les encyclopédistes, à un éloge de Molière devant le roi. Mais une rumeur se propage dans Paris : et si Corneille était le véritable auteur des œuvres signées Molière ?
Judith, qui habite l’ancienne maison de Corneille, se met en tête de trouver les preuves, si elles existent, qui pourraient confirmer la collaboration des deux grands auteurs. Mais, dans l’ombre, un ennemi de toujours veille…
Une mine d’infos à dévorer !
240 pages pour tout savoir sur les mondes anciens : l’Égypte ancienne, la mythologie grecque, Rome et sa civilisation.
Une présentation claire pour découvrir les grands thèmes de l’Antiquité, au travers de portraits, de dates clés, de sites incontournables ou de sujets de la vie quotidienne.
Lisa et Joseph construisent une cabane avec leurs parents. En allant chercher du bois, ils se perdent… Comment vont-ils retrouver leurs parents ?
Papa aide Clara et Jules à préparer un gâteau au chocolat pour leur maman… mais splouf ! Jules fait tout tomber. Vont-ils être prêts avant l’arrivée de maman ?
Et vous, qu’avez-vous découvert?
Rendez-vous sur Hellocoton !

9 Comments

  1. Cyan 26/09/2016 9 h 19 min

    Je découvre certains titres grâce à toi, je vais noter en particulier Olympe et Les Enfants des Lumières 😉
    Bonnes lectures!

  2. Petit-Lips 25/09/2016 16 h 30 min

    Nous avons les Nathan en commun 🙂 Le reste, je ne connais pas, sauf Merlin, mais je n'ai pas aimé le premier tome du premier cycle. Bel IMM en tous cas. Bonne fin de dimanche.

  3. Anonyme 25/09/2016 15 h 28 min

    Et bien tu as du travail, mais du plaisir.
    J aipas commencé aujourd'hui ETTA ET OTTO de Emma HOOPER
    Tu connais?
    Bises
    Rèrè

    • aufildespages 25/09/2016 15 h 31 min

      Coucou!!

      Je ne connais pas. Quel style est-ce? 🙂
      bisous

  4. Marine 25/09/2016 13 h 15 min

    Olympe me tente bien!
    Bonnes lectures, bon dimanche! 🙂

  5. fantasyBooksAddict 25/09/2016 12 h 18 min

    Enfants des lumières m'intrigue !
    Bon dimanche !

  6. Lecture PassionDUneVie 25/09/2016 10 h 49 min

    "L'oiseau des neiges" fait aussi parti de mes réceptions. Oh! Rouge Bonbon!!!!
    Je te souhaite de belles lectures!

  7. les lectures de Val 25/09/2016 10 h 35 min

    je te souhaite de très belles lectures

  8. Rex Lit 25/09/2016 10 h 28 min

    Bonnes lectures avec ces nouveautés 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :