Edition: Archipoche

Nombre de pages: 322 pages

70%
Note
Résumé: Daringham Hall, un manoir cossu sur la côte Est de l’Angleterre où vit la famille Camden, qui vient juste de recevoir le courrier d’un avocat. Ce dernier prétend que son client, Ben Sterling, un jeune entrepreneur américain ayant fait fortune dans les nouvelles technologies, est le fils de Ralph, le patriarche du clan Camden…
Cette révélation sème la stupeur à Daringham Hall. Ben a en effet l’intention de récupérer ce qui lui est dû : une partie de la fortune familiale mais, surtout, le titre de baron, qui échoit au premier héritier mâle.
Le jour où Ben décide de se rendre sur place pour affronter « sa » famille, il est victime d’une double agression, qui le laisse amnésique.
Il est alors recueilli par Kate, la vétérinaire locale, qui tombe sous son charme. Grâce à elle, il fait la connaissance des différents membres du clan, avec qui il sympathise.
Mais quand son associé, qui s’était lancé à sa recherche, fait soudain irruption, Ben retrouve la mémoire, et la raison de sa présence à Daringham Hall…

Merci à l’édition pour cette belle lecture anglaise

Mon avis: Dans un joli petit village anglais, une famille règne sur un domaine hérité d’une génération à l’autre. Chacun s’applique à faire fructifier cet avoir, formant son successeur avec grand sérieux. Pourtant, les Camden n’ont pas toutes les cartes.

Un homme d’affaires américain, Benjamin Sterling, prétend être un fils caché du Lord en titre. La famille sent son équilibre vaciller, face à la menace d’être traînée en justice par cet inconnu.

Pendant ce temps, une amie de la famille, Kate, vétérinaire, recueille un homme ayant subi un grave traumatisme qui l’a rendu amnésique. En attendant de découvrir qui il est, la jeune femme sent que cet homme est attirant, et qu’il est bien difficile de se tenir à distance.

J’ai entendu parler, énormément, de Daringham Hall, sur les différents blogs que je visite. J’avais donc hâte de le découvrir à mon tour.

Le bâtiment que l’auteur nous décrit me plonge directement dans une atmosphère à la Downton Abbey: vaste demeure, lord flegmatique, famille soudée, majordome, fortune. Tous les ingrédients qu’il faut pour m’intéresser, dans ce genre de roman.  Je me suis donc installée, et ai plongé dans le roman. Hélas, à mon goût, tout du moins, on « vit » très peu, en tant que lecteur, dans cette bâtisse. 

 

Nous suivons plutôt les élans de coeur de Kate, et sa vie de vétérinaire. Cela ne me déplaît pas, et je dois dire que cette jeune femme est tout à fait adorable. D’ailleurs, l’auteur elle-même en a fait un personnage très apprécié par ses pairs. Jolie, intelligente, douce, remarquablement attentionnée, elle a tout pour elle! Voilà donc un personnage féminin comme on les aime tous, n’est-ce pas? Alors évidemment, lorsqu’elle fait la rencontre de cet inconnu qui ne se rappelle pas de son prénom, et qui s’avère en prime être beau, on s’attend forcément à une belle romance. Souhait réalisé!

 

Par contre, j’ai trouvé qu’on aborde que de loin en loin cette histoire d’héritier lésé et inconnu. Si vous avez su lire entre les lignes, vous avez compris que bien sûr, l’amnésique et Benjamin Sterling ne font qu’une seule et même personne. Et que forcément, il va y avoir des ennuis. Mais pour qui? Et comment? Non non je ne vous dirai rien, ce serait trop facile.

 

Bon, dans l’ensemble, voilà une jolie petite romance  sympathique à découvrir, avec un fond de campagne anglaise très belle à découvrir, et des secrets familiaux comme on les aime. De quoi, finalement, nous faire passer un bon moment de lecture! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :