Esprit d’hiver de Laura KASISCHKE

 Réveillée tard le matin de Noël, Holly se voit assaillie par un sentiment d’angoisse inexplicable. Rien n’est plus comme avant. Le blizzard s’est levé, les invités se décommandent pour le déjeuner traditionnel. Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, habituellement affectueuse, mais dont le comportement se révèle de plus en plus étrange et inquiétant… Nombres de pages: 302 pages Edition: Livre de poche Mon avis: ma soeur de coeur m’a demandé de lire ce livre, pour pouvoir comparer nos avis. Elle ne m’a pas orienté, gardant pour elle ce qu’elle en pensait jusqu’à ce que je donne ma note. Je ne connaissais pas cet auteur, n’avait jamais rien lu d’elle. Le résumé m’a intrigué, et… je l’ai dévoré en deux soirées!! Le décor est simple finalement: une maison familiale, un matin de Noël. Les acteurs? Pas très nombreux: une mère de famille, son mari ( qui disparait après le premier acte) et sa fille adoptive. Une grosse tempête de neige et un réveil tardifs sont les éléments perturbateurs. Sans cela, la journée se serait certainement passée comme tous les ans, à la même date. Mais voilà, la neige est là, et enferme mère et fille dans leur cocon. Mais qui dit cocon, dit chaleur… Et c’est là que ça devient troublant. Tatiana a 15 ans, et a été adoptée lorsqu’elle était toute petite. Ses parents l’ont aimée jusqu’ici au-delà de tout. Et si jusqu’ici tout à toujours parfaitement fonctionné, le réveil bancal semble au départ avoir déréglé les relations filiales. Tatiana boude et Holly patauge. Au fil des pages, l’atmosphère devient de plus en plus bizarre, de plus en plus glauque. La mère et la fille adoptent des attitudes et des réactions pour le moins étonnantes, et ni l’une ni l’autre ne semblent réagir à cela. J’ai été d’abord surprise de la lenteur du début du récit. Et je dois avouer que j’ai eu un moment de doute. Mais par la suite, les premiers petits éléments bizarres m’ont accroché au récit. La toute fin, magistrale de revirement, m’a donné une vraie claque!!! Je n’ai rien vu venir, rien pressenti de ce final bien plus qu’inattendu. Toutes les déductions que j’avais pu construire au long du livre se sont retrouvées balayées en une seule page!!! Voilà un livre qui m’aura demandé une pause après sa lecture, ce qui m’arrive rarement, je dois dire. Mais vraiment, après une lecture de ce genre, on ne peut vraiment pas enclencher autre chose sans l’avoir laissé décanter un peu!! Points attribués: 09/10