Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 388 pages

0 %
Résumé: Gary Cook a grandi sous le pont des Oubliés, l’un des derniers refuges sur cette Terre condamnée. A quinze ans, il passe la plupart de son temps avec Max et Elliott à bord du Neptune, leur modeste bateau de pêche. Les trois amis rêvent de prises fabuleuses et d’aventures.
Autour d’eux pourtant, le monde touche à sa fin. Chaque année, d’immenses navettes surgissent de la mer pour fuir dans l’espace. Des navettes auxquelles les Oubliés n’ont pas accès, jusqu’au jour où Gary apprend que, pour la première fois, l’équipage vainqueur de la terrible course fantôme gagnera sa place à bord de Deucalion III. S’ils veulent faire partie du voyage, nos trois héros vont devoir prendre tous les risques…

Mon avis: Gary Cook est un jeune adolescent qui a grandi à l’abri du pont, seul endroit pour eux, pauvres et sans moyens de s’échapper, de se protéger des intempéries. Vivant dans une petite maison qui sera bientôt submergé par la mer, il n’a pas d’autres options dans sa vie que d’essayer d’attraper de gros poissons pour pouvoir les  vendre à un bon prix.

Avec ses amis, Max et Elliott, ils sillonnent la mer à bord de leur bateau, même si les risques sont parfois grands.

Au loin, ils savent qu’une navette va bientôt quitter la terre et emporter avec elle ceux qui vivent dans les tours blanches, les privilégiés. Pourtant, il se murmure que des places seraient à gagner pour celui qui gagnera la Course Fantôme. A eux de savoir s’ils sont prêts à y participer…

Voilà le premier tome d’une série dystopique un peu particulière. En effet, nous voilà déposés en plein milieu d’un microcosme de laissés pour compte, menacés d’être engloutis par la montée des eaux. Premier fait, c’est un élément pas si irréaliste que ça, puisque nous entendons parler tous les jours du réchauffement climatique et de la fonte des glaces. Un aspect qui m’a particulièrement plu, c’est que les personnages parlent de notre vie d’aujourd’hui, au travers de quelques rares souvenirs. Ils mettent le doigt sur un gros problème de notre société : l’exagération et l’insouciance dans beaucoup de domaines qui concernent la planète.

L’histoire est donc bâtie sur des restes, ce que ce peuple de pêcheurs a bien pu récupérer du fond de l’eau. Et d’un autre côté, on parle de navettes quittant la terre pour l’espace, emportant avec elle une partie de l’humanité dans le but de la sauver. C’est donc une question de vie ou de mort que d’en savoir plus sur ces constructions.

Gary Cook est un personnage agréable à suivre.  Il est sensible et possède un vécu familial parsemé de secrets à découvrir. Une histoire dans laquelle on a envie de faire des recherches.

Au-delà de ça, il y a aussi l’aspect de compétition entre les jeunes pêcheurs et leurs territoires de pêche. Ils se battent pour garder leurs priorités et travaillent dur, malgré leur jeune âge, pour obtenir un moyen de se faire de l’argent.

Le trio d’amis est génial. Ils s’entendent bien, et font preuve d’une amitié à toute épreuve. Et quand un élément nouveau vient s’insérer dans leurs vies, ils doivent apprendre à vivre avec.

Toujours est-il que ce premier tome est intrigant et il est bien difficile de ne pas trop en dire sur l’intrigue. Mais une chose est sûre : le second tome, que j’ai reçu le mois dernier, sera très bientôt lu également !

1 Comment

  1. Pingback: Gary Cook tome 2

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :