Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 453 pages

Résumé: Harriet en est sûre : la probabilité de rencontrer par hasard son ex-petit ami dans un pays aussi grand que l’Australie est si minuscule que cela ne vaut même pas la peine de s’en inquiéter.
Alors autant se concentrer sur son objectif : faire décoller la carrière de styliste de sa meilleure amie, Nat ! Et pourtant, lorsqu’Harriet décroche un nouveau shooting avec pour cadre la Grande Barrière de corail, elle découvre que même la plus faible probabilité peut se réaliser…

Merci à l’édition Nathan jeunesse pour cette lecture décapante.

Mon avis: Harriet Manners a appris, ces derniers mois, à gérer son obsession de vouloir tout diriger. Diriger sa vie, celles de ses amis, sa carrière, ses études, et tout ce qui peut lui passer par la tête.

Engagée cette fois pour une agence australienne, elle a embarqué sa grand-mère et sa meilleure amie, avec dans la tête des idées fixes : se montrer comme la meilleure mannequin du monde, et faire décoller la carrière de styliste de son amie…

Mais Harriet Manners a toujours été une énorme gaffeuse, et quoi qu’elle fasse, ça ne change pas. Impulsive, agissant sur des coups de tête, elle enchaîne les bêtises et passe plus de temps à vouloir les réparer qu’à réellement faire quelque chose de constructif.

Pourtant, malgré tout cela, il arrive que Harriet se trouve enseignée d’une nouvelle leçon. A la longue, elle murit, elle prend parfois le temps de poser ses idées, et de réaliser que sa vie est belle…

Voilà un nouveau tour des aventures de Harriet Manners. Encore et toujours, cette jeune fille est une véritable catastrophe ambulante ! Les bêtises qu’elle fait sont parfois énormes, et il faut parfois du temps pour qu’elle réalise là où elle a fait des erreurs.

Je ne vous cache pas que, comme ses amis, je la trouve adorable tout en étant exécrable ! Elle veut trop bien faire (d’où son problème de vouloir tout gérer), et je dois dire que concrètement, ce comportement en particulier me tape un peu sur les nerfs.

Heureusement, l’auteur contrebalance grâce à des situations drôles, des réflexions profondes, et des anecdotes intéressantes. Comme dans les autres tomes, d’ailleurs, ces petits détails anecdotiques représentent pour moi un énorme plus ! Je dois être aussi loufoque qu’elle, mais je serais capable de lire ce genre de livres dont elle parle !

Ce tome  est, je pense, le dernier de la série. Les derniers chapitres sentent l’adieu, l’envol vers d’autres choses. Je pense aussi que l’auteur a du faire le tour du personnage de Harriet, et que ce n’est pas forcément plus mal d’avoir l’idée de faire autre chose. Je serais d’ailleurs curieuse de voir ce qu’elle va écrire d’autre, ensuite.

Son humour me plaît énormément, et j’espère donc bientôt découvrir, pourquoi pas, une autre saga !

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :