In my mailbox

Nathan jeunesse

Ils ont tué ma mère.

Ils ont pris notre magie.

Ils ont voulu nous éliminer.

À présent, dressons-nous.

Il fut un temps où la terre d’Orïsha était baignée de magie. Mais une nuit, tout a basculé, le roi l’a fait disparaître et a asservi le peuple des majis. Zélie Adebola n’était alors qu’une enfant. Aujourd’hui, elle a le moyen de ramener la magie et de rendre la liberté à son peuple – même si face à elle se dresse le prince héritier du trône, prêt à tout pour la traquer.

Dans une Afrique imaginaire où rôdent les léopardaires blancs et où les esprits ont soif de vengeance, Zélie s’élance dans une quête périlleuse…

Chéri pioche dans ma wish-list

La Mère coupable, c’est cet individu qui peut dans le même temps râler et faire des bisous, crier « Va dans ta chambre ! » et susurrer « Viens faire un câlin à Maman », qui hurle à mort quand l’ado fait couler l’eau trop longtemps, mais qui laisse la petite lumière allumée toute la nuit pour rassurer le petit dernier…

La Mère coupable, c’est vous, cette maman pleine de paradoxes inexplicables, qui tente de mener sa vie comme elle l’entend pour tordre le cou à la mère parfaite. Ajoutez-y un soupçon de crise de la quarantaine, quelques kilos en trop, un mari aimant mais souvent absent, un ex-petit ami qui refait surface, et une chanson d’amour des années 1980 qui vient interrompre la bande-son du quotidien de cette mère de famille perdue dans sa routine.

Sans jamais donner de leçon, l’auteure qui se cache derrière ce pseudo depuis la création de son blog croque avec humour et bienveillance la vie de famille #ensirotantunverredemojitopardi !

Avec ses 40 ans désormais bien tapés, une certaine nostalgie du body de bébé, son stress permanent, un semblant de crise de ménopause mentale, la Mère coupable voit surgir une envie de peut-être tout recommencer, en amour comme en benne de couches sales. Baby or not baby ? Telle est sa question. Ses enfants désormais plus grands, elle a le sentiment de ne plus servir à rien. Sauf à faire cuire des pâtes.

Maman : individu givré qui peut rester debout devant son frigo ouvert pendant cinq minutes, en espérant que ce dernier lui donne une idée de repas ! #t’aspasuneidéemonsieurlefrigo ?

Et voici que réapparaît dans une routine peuplée de lessives et de pantoufles qui traînent, Alex, l’ex. De quoi lui donner envie de se réfugier sur l’île paradisiaque que toutes les mères au bord du gouffre chérissent : Belle-Île-en-Mèrescoupables. Pourquoi regretter les dents de lait perdues, les premiers pas de nos chérubins… quand il reste tant encore à vivre et à partager ?

Harlequin

Découvrez ce que cachent les hommes…

J’aimais les hommes. J’aimais leurs peaux, leurs yeux, leurs mains de bûcheron, d’intellectuel, de professeur, de collégien, de vieillard, de nomade… Chacun d’eux était une île à la dérive, un univers encore vierge de mes caresses, un coffre-fort dont je détenais la clé.

Estelle multiplie les rencontres. Qu’ils soient tendres, drôles, égoïstes ou spirituels, elle aime observer les hommes et les mettre à nu avec d’autant plus d’entrain qu’elle fuit sa propre histoire. Car l’avantage de tous ces hommes, c’est qu’ils ne sont pas lui : Ganaël, celui qu’elle a réussi à quitter dans un ultime réflexe de survie. L’amour de sa vie à qui elle avait tout donné. A Paris, elle tente désormais de tourner la page, et c’est à travers le regard des hommes qu’elle va chercher la femme en elle, celle dont elle a perdu la trace…

En occasion

Cinq adorables petites filles. Jolies comme des coeurs, toujours souriantes, toutes bouclées et toutes… identiques. Les quintuplées Dionne. Célèbres dans le monde entier, on les voit partout. Dans les journaux, dans les actualités, au cinéma, en page couverture des revues, dans des réclames. Elles mènent une vie de rêve dans leur merveilleux royaume du nord de l’Ontario, Quintland, où des milliers de touristes affluent chaque année pour les voir en chair et en os. Premières quintuplées à avoir jamais survécu, elles symbolisent l’espoir pour des millions de personnes victimes de la Dépression des années trente.

Mais que se cache-t-il derrière cette façade idyllique ? Quels intérêts sont en jeu ? Qui s’enrichit avec les profits produits par les fillettes ? Et que ressentent leurs parents qui se sont fait arracher leurs petites dès le berceau ? Des personnes connues gravitent autour des quintuplées. Une émouvante bataille s’engagera entre ces personnalités et les humbles parents des petites. Une bataille à l’issue de laquelle il n’y aura pas vraiment de gagnants. Qui pourra jamais dire à quel point ce merveilleux conte de fées aura été aussi un terrible cauchemar ?

Et vous, qu’avez-vous découvert?

Un commentaire

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :