Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 128 pages

%
Résumé: Ari, 13 ans, vit dans un monde où les ressources naturelles sont en voie de disparition. Avec les maigres économies laissées par sa mère, il doit prendre soin seul de son petit frère, Joni, 8 ans. Les deux frères passent leur temps libre à jouer à Kepler62, le nouveau jeu vidéo que tout le monde s’arrache. D’après la rumeur, une mystérieuse récompense attend ceux qui réussiront à le finir – mais personne ne l’a encore fait. Pourtant, Ari et Joni y parviennent… Ce qui les attend va dépasser tout ce qu’ils auraient pu imaginer.

Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 160 pages

%
Résumé

Merci à l’édition Nathan jeunesse pour cette science-fiction particulière

Mon avis: Un jeu vidéo tient en haleine la planète entière. Dans ce futur où les riches sont devenus très riches, et les pauvres encore un peu plus pauvres, c’est un sujet que tout le monde partage. Et l’on parle surtout de ce dernier stage que peu de joueurs ont atteint, et dont aucun ne veut discuter ensuite…

Pour Ari, Joni et Marie, ce jeu va leur faire découvrir beaucoup plus de choses qu’ils ne pourraient le penser !

Je ne suis pas une fan de science-fiction. C’est un domaine de la littérature dans lequel je m’aventure en général assez rarement. Mais force m’est de constater que cette année, c’est une section fort à la mode dans la littérature jeunesse.

Lorsque j’ai reçu ces deux petits romans, et au vu des couvertures (très belles, il faut quand même le préciser), je me suis dit : « Ouille, ouille, je ne vais certainement pas apprécier ». Mais par curiosité, j’ai tout de même ouvert le premier.. Pour me laisser embarquer totalement par l’histoire.

Les premiers chapitres m’ont un peu fait penser au film Ready player one, récemment sorti en salle. Un jeu que tout le monde s’arrache, un stage caché, des difficultés monstres pour y arriver. Adaptez ce thème à des enfants, et vous obtenez forcément un sujet qu’ils adorent. Ici, la difficulté se placent au nombre d’heures de jeu et au choix ultime.

La partie la plus intéressante survient ensuite. Le déblocage du jeu entraîne une suite d’événements qui bouleverse l’univers des petits protagonistes, les emportant dans une aventure peut-être un peu trop grande pour eux. Mais qu’importe, après tout, puisque c’est ce que les petits lecteurs aimeraient totalement vivre !

Ca me chiffonne un peu au niveau des armes à feu, présentes et utilisées par les adolescents dans le second tome. 14 ans et déjà très doué en tir, ça me fait tiquer quant à la moralité de l’histoire. Je rappelle que ce sont des livres destinés à des enfants à partir de 10 ans. Mais étant néophyte dans la science-fiction, je n’y mets qu’un bémol.

Pour compléter le texte, de superbes images parsèment les livres. Des doubles pages, nous plongeant dans un univers un peu manga (à mon sens) mélangent le noir le plus sombre à des couleurs vives. Les personnages sont très beaux, et quelques décors créent les décors dont on a besoin.

Les pages, plus épaisses et glacées, crèent un très beau mélange entre un album et un roman. Je trouve que c’est un beau concept, attirant le regard.

Au final, malgré le petit bémol dont j’ai parlé plus haut, je suis curieuse de la suite de leur histoire. L’auteur a su me donner les ingrédients nécessaires pour éveiller mon envie d’en savoir plus. Oui, parce qu’un troisième tome est d’ores et déjà annoncé.

Un commentaire

  • Mickaéline

    Je ne connaissais pas du tout, il faut dire que comme toi, je n’aime pas tellement la science fiction. Cependant je trouve le concept vraiment intéressant. J’ai l’impression que le roman, tire un peu, sur le suspens non ?

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :