Edition: De Borée

Nombre de pages: 352 pages

0 %
Résumé: Jeanne d’Arc n’était pas celle que l’on décrit depuis des siècles dans les manuels scolaires. Elle était en réalité la demi-soeur de Charles VII. La falsification des documents officiels a été démontrée. La femme la plus puissante de France, étrangement négligée par tant d’historiens réputés, Yolande d’Aragon, future belle-mère du roi Charles VII, la fit enlever au berceau afin de préserver la dynastie des Valois, que menaçait d’exterminer le redoutable Jean sans Peur, duc de Bourgogne. Sur ces bases, Gérald Messadié a reconstitué la véritable histoire d’un personnage légendaire, car l’admiration pour l’héroïne n’exclut aucunement la recherche historique. Dans ce premier tome, tout en faisant revivre le quotidien de l’époque, l’auteur démontre que Jeanne ne fut jamais bergère, mais fut très tôt préparée à sa mission par les héritiers des Templiers, les Chevaliers de Sion.

Merci à l’édition De Borée pour cette lecture instructive 

Mon avis: Chacun d’entre nous connaît Jeanne d’Arc. Ou plutôt, connaît l’histoire qu’on lui a raconté : Une pucelle, venue du fin fond de sa campagne, est arrivée comme un cheveu dans la soupe pour rétablir le roi sur son trône et libérer Orléans. ..

Mais qu’en est-il réellement ? Que sait-on des secrets qui entoure cette histoire ? Comment pouvons-nous savoir s’il ne s’agissait pas là d’une plan minutieusement construit par des autorités dans l’ombre ?

C’est ce que ce roman exploite. S’appuyant sur des faits réels, et que l’on peut réellement retrouver, l’auteur construit une hypothèse qui  est plutôt bien construite.

Jeanne aurait eu une naissance royale. Cachée dans une famille paysanne pour sa propre survie, elle n’aurait pour autant pas été abandonnée à son sort. Son éducation, prise en charge par des chevaliers, lui aurait permis de savoir monter à cheval et de se servir d’une épée. Elle a également grandi dans une foi à toute épreuve, préférant nettement aller à la messe que d’assister à un grand souper.

Charles VII, roi faible et n’étant pas certain de sa légitimité, s’est fait voler son trône. Il s’agit donc de le lui restituer, et utiliser si nécessaire des moyens pour le moins inhabituels.

J’ai été enthousiasmé par ce roman, qui construit une histoire qui tient la route. Des hypothèses, appuyées sur des faits, rendent les choses telles que décrites possibles, et parfaitement envisageables. Gérald Messadié n’a d’ailleurs pas lésiné sur ses recherches. Le nombre de notes en bas de page en est la preuve. Ces ajouts, d’ailleurs, permet d’asseoir le récit solidement, puisqu’ils replacent le tout dans le contexte réel.

Ce livre m’a permis, en partie puisqu’il s’agit du premier tome, d’avoir une idée plus nette du parcours de cette jeune femme courageuse et décidée. Même si le récit nous la montre souvent sauvage et têtue, ce qu’elle devait certainement être, d’ailleurs.

Je ne connaissais pas encore la plume de Gérald Messadié. Mais je ne regrette aucunement la découverte, et attend avec impatience la suite de son récit.

1 Comment

  1. Lyndona 31/07/2018 9 h 57 min

    J’aime beaucoup ce genre de livres. Je me le note 🙂

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :