Edition: Presses de la Cité

Nombre de pages: 484 pages

0 %
Résumé: Octobre 1307, à la demande du grand maître du Temple Jacques de Molay, deux frères templiers et le chevalier Robert de L’Aigle partent dissimuler dans un lieu secret les archives et le trésor de l’Ordre. De retour à Paris, Robert apprend à ses dépens que beaucoup cherchent à en connaître la cachette. Parmi eux, le roi de France, Philippe le Bel….
13 octobre 1307. Un convoi de trois chariots s’annonce au manoir de Vaux, en Normandie. Dans cinquante coffres de fer dissimulés sous des amas de paille se cachent le fabuleux trésor et les archives de l’Ordre du Temple. Les faux charretiers, et vrais templiers, viennent les mettre à l’abri au fond d’une crypte secrète, avant de rejoindre leurs frères pour l’Angleterre.
Le grand maître de l’Ordre, Jacques de Molay, a désigné lui-même ces hommes de confiance. Parmi eux Robert de L’Aigle, jeune chevalier qui n’a pas encore prononcé ses voeux.
Depuis peu, les templiers sentent venir la disgrâce. On les accuse d’hérésie et d’idolâtrie, et le roi Philippe le Bel agirait de manière sournoise avec eux….
Robert de L’Aigle doit rentrer seul à Paris, pour rendre compte de sa mission.
Or la capitale pullule de traîtres à la solde de Nogaret, chancelier du roi, qui, déjà, a eu vent de la disparition du trésor.
Ainsi commence la traque de Robert de L’Aigle…..

Merci à l’édition Presses de la Cité pour cette plongée historique

Mon avis: L’ordre des Templiers est en grand danger. Son grand maître, Jacques de Molay, l’a bien senti. D’ailleurs, il a fait évacuer le trésor au complet de la confrérie dans un endroit tenu secret, et connu uniquement par une poignée d’hommes. Lorsque le roi de France ordonne l’arrestation de tous les templiers, Robert de L’Aigle en réchappe miraculeusement.

Mais il est aussitôt poursuivi par les hommes de main du roi. Il lui faudra toute son intelligence et des alliés pour parvenir à sauver sa vie et son secret. Il entame alors une fuite vers l’Angleterre qui, l’espère-t-il, lui permettra de continuer sa vie au mieux…

Les templiers est un sujet qui m’a toujours beaucoup intéressé. Parce que c’est un ordre dont on sait finalement assez peu de choses, puisqu’ils ont gardé une grande partie de leurs activités secrète. Beaucoup se sont tournés vers ce fameux trésor que personne n’aurait jamais retrouvé. Et évidemment, un trésor perdu enflamme toujours les imaginations.

Jean d’AIllon, dont c’est le premier livre que je lis, a pris le temps dans ce roman de poser les jalons historiques nécessaires pour que l’on puisse situer les événements qui se sont déroulés, dans l’ordre chronologique. L’histoire romancée de Robert de L’Aigle est le support parfait pour mettre à la lumière la décision désastreuse qu’avait pris à l’époque le roi de France, ruiné et désireux de renflouer ses caisses. C’était un roi fourbe, et l’auteur nous en montre une facette d’ailleurs pas très agréable, mais très réaliste.

On parle peu de Jacques de Molay, puisque la période que l’on découvre ici se déroule immédiatement après l’arrestation  des templiers. Son procès ne se déroulera que plusieurs années plus tard.

On s’attache plutôt à montrer la ténacité de la royauté pour retrouver le fameux trésor, quitte à ôter des vies si nécessaire.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Robert. Courageux, vif, intelligent, cet homme n’a rien à retirer. Bien que l’auteur lui prête des traits ordinaires, il révèle un charisme intéressant. Ses réflexions sont bien posées, et ses actions réfléchies. Un personnage principal à la hauteur du sujet traité.

Comme je l’ai dit plus haut, je n’avais encore jamais lu de livre de Jean D’Aillon. Et je suis ravie de ma découverte. L’histoire est bien construite, le sujet bien documenté, et il y a suffisamment de rebondissement pour tenir le lecteur en haleine tout au long du livre. Les explications en bas de page qui parsèment l’histoire m’ont également donné envie d’aller voir s’il était possible de retrouver des images des lieux que l’on traversait, en particulier la forteresse des templiers. Cela m’a permis de m’enrichir un peu plus !

J’espère, du coup, avoir à nouveau l’occasion d’ouvrir un autre de ses romans.

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :