Edition: De Borée

Nombre de pages: 640 pages

Résumé: Novembre 1793 : sentant que Robespierre va l’éliminer, Hébert, l’un des révolutionnaires les plus extrêmes, décide de libérer le Dauphin du Temple avec la complicité des royalistes.
Paris, automne 1793 : au deuxième étage de la Tour du Temple est retenu le petit Louis XVII, devenu roi après l’exécution de son père. À huit ans, le malheureux orphelin est l’objet de toutes les convoitises. Otage aux mains des républicains, il reste un immense espoir pour les royalistes.
Dehors, ou la lutte pour le pouvoir est un combat à mort, sévit la Terreur. Farouche opposant à Robespierre, Hébert, le rédacteur du très révolutionnaire Père-Duchesne, se sent menacé. Pour sauver sa tête, il rêve de faire évader le jeune roi afin de restaurer une monarchie dans laquelle il jouerait un rôle important.
Mais, en secret, s’organise une opération dirigée par un gentilhomme auvergnat libéral, Amblard de Montorgue. Par humanité, il souhaite arracher le petit roi à sa cellule. Honni des républicains, il sait que le clan royaliste ne lui fera aucune cadeau, surtout depuis qu’il a séduit l’épouse de l’un de ses chefs, le marquis d’Aigrin.
Dans cette course folle ou républicains, réformateurs et ultras se disputent la vie d’un enfant et parfois le cœur d’une femme, personne n’aura de scrupule à trahir l’autre…

Merci à l’édition De Borée pour cette lecture très intéressante.

Mon avis: En cette époque de post-révolution française, les choses peuvent s’envenimer en un rien de temps. Chacun peut être soupçonné et guillotiné pour un rien.

Le reste de la famille royale est toujours enfermée, et ces enfants n’ont devant qu’un avenir obscur. Pourtant, il reste encore de nombreux royalistes intègres, qui vont tenter l’incroyable: Faire évader le petit roi, Louis. 

L’époque est politique au plus haut point, et chaque groupement à ses propres opinions. Chacun y va de ses convictions, tant pis si les autres ne sont pas d’accord.

Aussi, lorsque des pourparlers avec l’Espagne se déclenchent, afin d’éviter la guerre, plusieurs factions se rendent qu’elles ont un intérêt commun: garder en vie le si précieux petit prisonnier. Le maintenir enfermé, ou le faire évader, c’est le dilemme qui se pose pour différents partis politiques.

Commence alors une véritable course contre la montre…

 

Le mystère de l’enfant du temple est un sujet qui m’a toujours énormément intéressé. De nombreuses hypothèses se croisent pour tenter de comprendre ce qui a bien pu arriver à cet enfant. Les notes de médecins l’ayant ausculté, de personnes ayant vécu pendant une période autour de lui, et les témoignages qui par la suite corrobore l’une ou l’autre des hypothèses que l’on a fondé sur des contradictions sont autant de choses qui dressent un immense tableau.

Car finalement, jusqu’ici, personne n’a pu avoir la certitude absolue que l’enfant mort au temple était bien le fils héritier de Louis XVI. Et tout autant incapable de prouver totalement le contraire. De quoi maintenir le monde en haleine.

 

L’auteur, dans ce roman, a peint pour nous ce fameux tableau, établissant chaque détail avec minutie. Il a retracé pour nous les enjeux politiques de l’époque, les possibilités qu’aurait pu avoir cet enfant pour s’évader, et les risques encourus pour ceux qui auraient voulu l’aider. Je dois dire que c’est un jeu compliqué, mêlant raison, intrigues, et complots en tout genre.

Heureusement, il a pris le temps d’établir les liens qu’entretenaient tous ces hommes hauts placés, et ceux qui sont restés dans l’ombre. Bien sûr, il y a une part de l’histoire qui est romancée. Mais je dois dire, pour avoir pris le temps de me documenter un peu sur plusieurs personnages ayant réellement existé, que l’auteur sait de quoi il parle. Ce roman est en réalité une mine d’information sur les enjeux importants dont la France faisait l’objet à l’époque.

 

Je me suis totalement laissé emporter par ma lecture, suivant les rebondissements parsemant les tentatives d’évasion et de sauvetage du petit garçon héritier de la couronne de France. J’ai vécu ces événements comme s’ils s’étaient réellement déroulés comme cela. Et j’ai pris un énorme plaisir à ma lecture.

 

C’était le premier livre que je lisais de cet auteur, mais j’espère vraiment avoir l’occasion d’en lire d’autres.

2 commentaires

Donnez moi votre avis

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :