Le meurtre de la champignonnière de Michel LEURQUIN

Documents

Le 13 février 1984. Le corps de Christine Van Hees, une jeune fille de 16 ans, est retrouvé calciné dans une sinistre champignonnière dans la banlieue de Bruxelles. Pendant 30 ans, les enquêteurs de la police belge vont enquêter tous azimuts pour retrouver les coupables de ce crime atroce. Des dizaines de pistes seront suivies. Tout ce que la Belgique comptait de violeurs, de pervers, d’assassins ou de pyromanes furent interrogés. Deux pistes essentielles se dégageront durant ces trois décennies: celle des punks, dont plusieurs furent inculpés, et celle du fameux témoin X1 qui mettait en cause un vaste réseau pédocriminel dont Marc Dutroux, l’homme le plus détesté de Belgique, aurait été membre. Ces deux pistes aboutirent à non-lieu.
Qui donc a tué Christine Van Hees et pourquoi? L’ouvrage examine les pistes principales sur lesquelles ont travaillé les enquêteur et dresse un portrait d’une jeune fille qui semblait bien dans sa peau, une adolescente comme les autres.
L’auteur, se basant sur des documents judiciaires inédits et des conversations avec des protagonistes de l’affaire, propose une théorie nouvelle inconnue jusqu’à ce jour, expliquant les tenants et les aboutissants de cette affaire criminelle extrêmement grave.

Nombre de pages: 330 pages

Edition: La boîte de Pandore

Mon avis: Je ne me rappelais pas avoir jamais entendu parler de cette affaire. Il faut dire aussi que lorsque l’enquête s’est ouverte, je tenais à peine debout encore. C’est pour cela que ce livre m’a intéressé.
Christine Van Hees est découverte, le 13 février 1984, tuée dans une champignonnière à l’abandon. Attachée et relativement défigurée, personne ne sait ce qui a bien pu se passer.
Les enquêteurs vont, durant des années, tenter de comprendre ce qui a pu arriver à cette jeune fille, que son entourage décrivait comme gaie et enjouée. En grattant sous la surface, les enquêteurs découvrent pourtant des secrets que la jeune fille n’avait pas voulu partager.
Malgré cela, malgré de nombreux interrogatoires, de nombreuses pistes différentes, jamais on ne saura avec certitude ce qui s’est passé ce fameux jour de février 1984.
Ce livre retrace les différentes hypothèses abordées par les forces de l’ordre belge.
De façon précise, avec des témoignages à l’appui, et des extraits d’interrogatoires établis à l’époque, le narrateur tente de donner une vision claire de l’inextricable noeud de secrets et de mystères qui entoure l’affaire de la champignonnière.
Je dois dire que c’est une affaire hautement compliquée, impliquant ne serait-ce que de façon lointaine des personnages connus de la justice belge. C’est un livre intéressant, vraiment, retraçant étape par étape les différentes procédures entreprises.
Bien que l’on ait eu aucune réponse concrète quant aux véritables coupables de ce meurtre, et finalement ce n’était pas le but de ce livre, il m’a permis d’y voir clair dans l’enquête poursuivie. C’est aussi, je pense, une manière de rappeler qu’il reste justement une non-réponse quant aux auteurs de ce crime.
Peut-être avez-vous des souvenirs quant à cette époque, à cette enquête, n’hésitez pas me laisser un petit message.
Points attribués: 7/10
Je remercie l’édition Pixl pour cette lecture intéressante.
Il vous tente?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :