Documentaires,  Romans

Léonard de Vinci l’IndOmptable de Henriette CHARDAK

Edition: De Borée

Nombre de pages: 640 pages

0 %

Résumé: Portrait intime d’un génie. Léonard de Vinci demeure le génie de tous les temps. Homme d’esprit universel, artiste peintre, sculpteur, poète, écrivain, philosophe, musicien, scientifique, ingénieur-inventeur, anatomiste… Qui est-il en vérité ? Au début du XVIe siècle, au terme de sa vie, Léonard de Vinci, génie, artiste pluriel et homme de science, quitte l’Italie où il fut reconnu par ses pairs, mais surtout moqué, accusé, rejeté, détesté, incompris… François Ie l’accueille, le protège à Amboise et le nomme premier peintre de la Cour. Le roi de France et sa mère Louise de Savoie partagent plusieurs secrets avec lui : l’origine du linceul du Christ, l’identité de la Joconde et un projet fou : une ville nouvelle. Enfin admiré et choyé, Léonard de Vinci revisite son passé, le scénario chaotique de sa vie. Très tôt arraché à sa mère aux origines étranges par un père notaire et sans scrupules, il ne peut espérer étudier à l’université pour cause de bâtardise… Placé dans un atelier d’art de Florence, tous, maître et apprentis, remarquent sa taille de géant et ses talents de peintre ambidextre. Magnétique, beau, drôle, insolent, secret, il est toujours dans l’oeil du cyclone de l’Histoire, tel une star moderne. Proche des Médicis qu’il déteste, ami de Botticelli et de Machiavel, il observe le monde en annonciateur du futur. Chassé de Florence, c’est à Milan que Ludovic Sforza lui réclame des projets d’armes de guerre et non de paix. On l’utilise, on le méprise, on le pille… Il prône l’amour et la bonté. Mais qui écoute cet humaniste et poète qui réinvente le monde ? Il signait souvent IO, car sa plus grande richesse fut d’être simplement lui et personne d’autre ! Ce récit romanesque apporte un éclairage original sur la vie de l’indomptable et génial Léonard de Vinci. 

Merci à l’édition De Borée pour cette découverte

Mon avis:Léonard, batard et non reconnu par son père, vit au jour le jour auprès de sa mère. Jusqu’à ce que ce père distant décide de le placer comme apprenti dans un atelier d’artiste. De quoi mettre dans ce genre garçon beaucoup d’espoir. 

Léonard se révèle doué, très doué. Peut-être même trop aux yeux de son maître, qui le juge fantasque. C’est la curiosité qui le motive, l’envie de tout comprendre, de tout découvrir, de tout tester. 

Du reflet du soleil dans un verre qui change selon l’heure du jour, aux possibilités du sel d’aluminium pour fabriquer des objets hors du commun, le jeune homme avancera dans la vie sans jamais se fixer sur un projet à la fois. Les commanditaires s’impatienteront, tempêteront, mais rien ne l’empêchera jamais d’assouvir sa soif de connaissances. 

Léonard de Vinci est un être à part. Par ses idées, ses expériences, ses recherches, il façonné tellement de choses dont nous nous servent encore aujourd’hui. 

En lisant ce livre, je me suis rendue compte que cet homme était sans cesse à la recherche de réponses. Un fait établi lui apportait une multitude de nouvelles suppositions. Il pouvait rester des heures à observer comment réagissaient les élements qui l’entouraient. 

Bien qu’il soit vraiment très condensé (j’ai d’ailleurs alterné cette lecture avec une autre plus légère), j’ai découvert un savant comme je ne l’avais encore jamais vu. Il se révélait tenace, n’aimant pas la viande, ne désirant pas de relation sexuelle, aimant sa mère plus que tout. Et tout ce qu’il faisait avec un sens pour lui. 

L’auteur a clairement pris le temps de se documenter, de rechercher des textes sur lesquels s’appuyer. Elle détaille pour nous les tableaux les plus connus de cet artiste, traçant par la même occasion une histoire qui explique les choix de couleurs et de dessin du maître. 

Elle aborde également une théorie que certains ont déjà présentée dans les années 1990 : Léonard de Vinci serait le créateur du Suaire de Turin. Ce linceul qui fait polémique depuis de nombreuses années pourrait avoir été fait par l’une des créations de Léonard. Je l’ai découverte grâce à ce livre, et je dois dire que, bien qu’ayant été surprise au départ (je n’avais jamais entendu parler de cette théorie avant, mais je me suis documentée ensuite), finalement je me dis qu’elle est tout à fait crédible. 

Au final, bien que la lecture soit parfois lourde à certains moments, j’ai découvert un être d’exception, dont on connait si peu.  

Rendez-vous sur Hellocoton !

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :