Edition: Slalom

Nombre de pages: 367 pages

Résumé: Alors qu’Alex et son cousin Max découvrent un manuscrit inédit de leur aïeul Jules Verne, tous deux se retrouvent soudainement entraînés, à bord d’un sous-marin, dans une aventure qui suit étonnamment l’intrigue de Vingt mille lieues sous les mers. Et si les récits de Jules Verne dépassaient la simple fiction ?

Merci à l’édition Slalom et Babélio pour cette lecture palpitante! 

Mon avis: Max est un petit garçon autiste. Il aime ses habitudes, déteste qu’on le touche et adore son drone. Mais le jour où il apprend que sa mère est vraiment très malade, que cela nécessite des soins qui vont emmener ses parents loin de lui, et que c’est sa cousine, Alex, qui va venir le garder, il perd tous ses repères.

Mais il n’en est qu’au début de ses surprises ! Alors qu’ils découvrent que les parents de Max sont endettés jusqu’au cou, et que la maison risque d’être saisie, ils découvrent au grenier une malle dans laquelle se trouve un message caché. Que l’aventure commence, dans l’espoir de retrouver ce trésor dont parle Jules Verne,  l’ancêtre de Max.

Quelle n’a pas été ma surprise de découvrir que l’un des personnages principaux de ce roman jeunesse était autiste. Un fait trop rarement abordé dans la littérature et encore moins dans cette section-ci. Max est atteint d’un syndrome qui l’empêche de faire certaines choses, comme des câlins, ou mettre le bazar. A côté de cela, il se révèle très intelligent, absorbant toutes sortes d’informations qui lui permettent d’établir des faits tangibles et immuables. Une dernière particularité fait qu’il sent des odeurs différentes selon les émotions qui le traversent.  Il a donc une façon de vivre bien à lui.  J’avoue que, là, j’ai été tout de suite conquise par ce roman.

Alex, jeune fille pétillante, débordante d’idées et d’énergie, est le second personnage principal que j’ai adoré. Elle comprend rapidement son cousin, et a à cœur de respecter les règles qui régissent la vie de Max.

L’aventure en elle-même est intéressante. Les messages codés, la découverte d’objets de légende liés aux univers de Jules Verne, les méchants (bien méchants), et les amis qu’ils rencontrent créent un scénario vraiment intrigants. Même pour un adulte.

Je me suis laissée entraîner à leur suite, et ai découvert, à leurs côtés, des profondeurs oubliées, et des trésors enterrés. J’ai nagé, grimpé, couru, me suis cachée, naviguer….

Le plaisir sera prolongé puisqu’il s’agit en plus d’un premier tome. Cela annonce donc une série que je recommanderai à ma fille, aux parents que je connais, et que je vais pouvoir exploiter pour la lecture du soir de mes louveteaux !

Laisser un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :