Métamorphoses tome 3: Sombre présage d’Ericka DUFLO

Young adult

Métamorphoses tome 3: Sombre présage d'Ericka DUFLO

 Senna continue sa formation à Arpia. Mais elle est hantée par le sombre présage qu’Io lui a adressé et elle n’a toujours pas résolu le mystère de ses affaires volées. La situation d’Ian se dégrade. Elle n’a personne sur qui compter.

Entre manigances, déceptions et trahisons, Senna est plus méfiante que jamais. Pour faire face à ces difficultés, elle va être amenée à faire des choix, à créer de nouvelles alliances et peut-être devoir renoncer à certaines amitiés.

Edition: Kennes Edition

Nombre de pages: 378 pages

Mon avis: Senna se sent de plus en plus inquiète: sa tante ne réapparaît pas, elle se sent espionnée et Ian n’est pas dans son état normal.
Il va bien falloir qu’elle s’en sorte par ses propres moyens.. Et peut-être un peu aidée.
Rappelez-vous, j’avais été un peu déçue de la consistance du premier tome. Mais j’avais trouvé le second mieux bâti. Ce troisième opus apporte encore de belles améliorations dans son style.
Senna murit. Elle n’est plus la petite adolescente perdue et sans consistance du premier tome. Elle est plus assurée, plus aventurière et plus sûre d’elle-même. Ses pouvoirs, qui ont évolué également, lui ont certainement également apporté une stabilité.
Io, la petite fille rencontrée dans le précédent livre, se découvre un peu plus. Elle paraissait si effrayante au début. Mais Ericka Duflo lui a fait de la place, lui a créé de la consistance dans ce nouvel épisode. On apprend à la connaître mieux, et c’est tant mieux, puisque c’est un des personnages les plus intrigants, je trouve.
Il n’y a pas qu’elle, évidemment. Et je dois dire que la mère Harpie a vraiment de quoi inquiéter. Quoique, encore une fois, elle nous montre une facette que nous n’avions pas encore eu l’occasion de découvrir jusqu’ici. Un peu plus douce, et sentimentale.
C’est finalement une sympathique petite série que les adolescents peuvent se mettre sous la dent. Je pense que l’idée des Harpies est dans l’air du temps, et que les jeunes filles aiment s’imaginer séductrice.
Il y a toujours certaines lenteurs dans le récit, et quelques vides que j’aurais aimé voir combler. Mais dans l’ensemble, j’ai beaucoup aimé ma lecture, et je lirai le prochain tome avec grand plaisir. Toi aussi, Pampoune?

Points attribués: 7/10

Je remercie l’édition Kennes pour cette lecture mythologique.

Il vous tente?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :