Edition: Baker Street

Nombre de pages: 268 pages

Résumé: Lorsqu’il accepte un poste d’assistant du Dr Leatherby, le jeune médecin Alexander Dennison trouve l’ambiance étrange. Logé dans la grande maison du Dr Leatherby, il n’arrive pas à mettre le doigt sur les sources de son malaise ; ses suspicions se multiplient. Des allées et venues secrètes, des personnes au comportement et aux paroles contradictoires, un patient qui meurt mystérieusement peu après une consultation, des pratiques pour le moins douteuses… Plus il cherche à comprendre et plus il se trouve confronté à l’hostilité des uns et des autres. Personne ne veut le laisser en apprendre plus… Mais Dennison va s’accrocher à la recherche de la vérité, et se trouvera dans une spirale de plus en plus vertigineuse

Merci à l’édition Baker Street pour cette lecture mystérieuse.

Mon avis: Le jeune Alexander Dennison, nouvellement diplômé en médecine, veut s’établir dans une petite ville d’Angleterre. Hélas, la patientèle est déjà fidèle à un autre médecin, que toute la communauté apprécie au plus haut point.

Lorsque ce Docteur leatherby propose à son jeune collègue une collaboration, avec des avantages conséquents, il ne peut faire autrement que d’accepter.

Mais très rapidement, des choses étonnantes et pour le moins bizarres commencent à faire leur apparition dans cette maison qu’il partage avec son aîné….

Pour placer le contexte, je précise qu’il s’agit ici d’une réédition d’un roman paru en 1929, et qui n’avait jusqu’alors jamais été traduit en français.

Le style utilisé à cette époque n’est évidemment pas du tout le même que celui qu’utilisent aujourd’hui les auteurs de polars. Aussi, j’ai ouvert ce livre en gardant bien en mémoire que je devais m’attendre à quelque chose d’assez particulier.

C’est effectivement ce que j’ai ressenti. Les premiers chapitres sont très intrigants, et jusque-là, je me disais que j’allais passer un très bon moment. Le personnage du vieux médecin est tout à fait spécial, fait de comportements de gentlemen, de flegme anglais et de mystères.

Autant vous le dire tout de suite, je ne suis pas très fan des policiers en général. J’ai eu quelques rares lectures de ce style qui m’ont plu, mais il fallait alors y mêler un peu d’Histoire avec un beau H majuscule, ou une consonance ésotérique (que j’aime aussi retrouver à l’occcasion).

Du coup, dans ce roman, je n’ai pour ma part pas trouver d’élément accrocheur. Ce petit élément qui me tente et me permet d’avoir envie de dévorer le livre que je tiens. Par contre, je suis absolument certaine que les accros aux policiers du style de ceux d’Agatha Christie (encore un auteur de policier que je n’aime pas lire, indépendamment de sa biographie qui, elle, m’intéresse énormément)  seraient ravis de lire ce roman.

Ils y trouveraient tous les éléments qui font un bon policier : une intrigue, des mystères à résoudre, des alibis et des mobiles. Que ceux qui aiment Jessica Fletcher s’approchent !Car ils seront ravis de découvrir cette histoire !

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :