Edition: Marivole

Nombre de pages: 235 pages

70%
Note
Résumé: Le cœur de Montmartre et ses personnages hauts en couleur, le boulevard de Clichy et ses cabarets, la Belle Époque de l’insouciance et du divertissement, celui du vieux Paris de 1900 qui vit les sursauts du progrès, du modernisme et de l’urbanisation. C’est aussi le décor pittoresque du maquis que traversent les besogneux, les artistes et les rôdeurs du soir. Quant aux enfants de cette histoire, ils aspirent à la liberté et à l’aventure hors de l’orphelinat. La magie apparaît au coin de la rue comme une échappatoire à leur mauvaise fortune. Elle les mène au mystérieux château des Brouillards puis dans les sinistres catacombes. Le surnaturel fait irruption dans un récit à suspense truffé de rebondissements. L’auteur restitue ici une époque de la vie parisienne à la frontière de l’étrange et du merveilleux, un genre qui n’est pas sans rappeler celui de la fantasy urbaine.

Merci à l’édition pour ce voyage dans le temps

Mon avis: A Montmartre,  les rues sont pleines de mystère. Les bâtiments sont les lieux d’histoire tout à fait extraordinaires. Il n’y a pas jusqu’au plus petit recoin qui ne mérite qu’on s’y arrête.

D’ailleurs, Joane, pensionnaire d’un orphelinat du quartier va en découvrir bien plus qu’elle n’aurait pu l’imaginer. Un chat vient la rejoindre, et avec lui, un monde entier de magie se dévoile.

Aidée de petites camarades, elle va venir en aide à un magicien, enfermé dans un autre corps que le sien.

Magie, mystère, histoire, tout se mélange pour créer un tableau totalement fantasmagorique…

 

C’est le premier livre que je lis de cet auteur. Dès la première page, la poésie entre en scène. Je pense que cet auteur doit avoir un timbre de voix et un rythme de paroles très agréables à entendre. Parce que le rythme de son écriture est parfaite.

 

 

En sa compagnie, j’ai découvert le Montmartre du début du XXème siècle, celui avec les petites rues aux nom pittoresques, aux bâtiments dont il ne reste plus trace aujourd’hui, aux espaces verts remplacés maintenant par de nouveaux immeubles.

 

Ce livre contient une montagne de petites anecdotes très intéressantes sur l’histoire de ce quartier français. De quoi faire le bonheur de n’importe quel passionné désireux de découvrir l’origine de certains lieux-dits. Cette partie du roman m’a vraiment plu.

 

Pour ce qui est de la partie magique, je déchante un peu par contre. Ou plutôt, j’ai une impression un peu bancale…. Comme si on avait voulu écrire une histoire pour la littérature jeunesse, mais plantée au milieu d’un décor de livre d’Histoire. De quoi perturber un peu le lecteur, je dois bien le dire. Même si le début de l’histoire est intrigante, et que la chute est digne des meilleurs scénarios de Dickens, j’ai trouvé que l’intrigue était un peu longue à se dérouler. 

 

C’est donc une impression plutôt mitigée que je garde de ce roman. C’est dommage!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :