Romans

Permis de vivre de Marie-Laure SANTOS-BANANT

Dans le premier volet, Laura, jeune infirmière française, s’envole en terre Haïtienne pour s’engager corps et âme auprès de la population qui tente de survivre après le terrible séisme de 2010. Malheureuse et blessée par la vie, Laura, se découvre un courage exemplaire et rencontre le véritable amour. Ce roman mêle avec brio le suspense romantique à l’horreur post-sismique dans une intrigue maîtrisée dont la dimension émotionnelle est soulignée par un style réaliste et rythmé. Dans le second volet intitulé « Permis de Vivre », l’auteur, Marie-laure SANTOS BANANT nous emmène dans une atmosphère inédite. C’est à Miami que l’on retrouve la jeune française bercée par la profondeur de l’amour et ses rebondissements. Propulsée malgré elle dans son passé, l’héroïne va faire table rase de ce qu’elle a été pour se hasarder sur une route inattendue. Avec panache, ce nouveau roman propulse le lecteur dans un registre passionné où se mélange l’amour et le destin d’une femme qui va se sublimer dans l’art.
Mon avis: Je n’avais pas été convaincue du premier tome. Mais l’auteure m’a proposé de lire le second volet. Curieuse, comme toujours, j’ai accepté.
Le voyage de Haïti à Miami m’a plu. Après un début un peu flou (il fallait le temps de me remettre dans le contexte du premier tome), le voyage démarre, et doucement, je me suis installée dans la lecture.
Laura est une personne meurtrie, hésitante, et malheureuse. La partie du livre « remise en question » m’a un peu laissée sur ma faim. La recherche d’une nouvelle place dans la société, d’un objectif de vie, tout était tatonnant. J’avais l’impression de faire un pas en avant, pour reculer de deux pas ensuite. Si l’hésitation était le sentiment que l’auteure voulait faire transparaître, c’est tout à fait réussi.
Là où vraiment je me suis sentie emporter, c’est lorsque Laura relève la tête et prend les choses à bras le corps. La transformation est totale, et les pas en avant sont beaucoup plus réguliers que les regards en arrière. Et là, vraiment ca vaut la peine de le lire. L’image d’un papillon sortant de sa chrysalide est tout à fait appropriée. Laura se découvre des talents oubliés, des amis inattendus, et des expériences incomparables.
Là, j’ai vraiment adhéré au récit, et l’avancée des projets entrepris est haletante, surprenante, et ça m’a enchanté.
Ce que j’ai beaucoup apprécié, par-dessus tout, c’est que loin de tomber dans le « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants », de beaucoup de romance, il y a des bouleversements, des imprévus, des drames.
Je terminerai donc mon avis en disant que même si le début peut vous paraître un peu longuet, poursuivez, vous apprécierez la suite

Points attribués: 7/10

Je remercie son auteur pour la lecture de ce second volet

Rendez-vous sur Hellocoton !

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :