Edition: XO

Nombre de pages: 557 pages

0 %
Résumé: « Mon nom est Thoutmosis, et j’ai construit un monde.
Un monde aux frontières menacées par les ténèbres et la barbarie.
Un monde qui aurait pu disparaître sous le poids de l’avidité, du mensonge et de la médiocrité.
Mais j’ai combattu, jour après jour, avec l’aide des dieux pour que rayonne la lumière, et qu’elle nourrisse les humains.
Et mon royaume fut de ce monde. »

Merci à l’édition XO pour ce voyage en Egypte

Mon avis: Toutmosis III accède au trône après la mort de la reine Hatchepsout. Bien qu’il ait été intronisé dès son jeune âge, il n’a jamais pris part jusque-là à la gouvernance du royaume. Beaucoup craignent donc qu’il ne soit pas à la hauteur.

Pourtant, les années qui suivent prouvent à tous qu’il a su écouter, apprendre et prendre les décisions qui s’imposaient pour défendre son pays contre les envahisseurs et le faire prospérer.

Christian Jacq nous offre une nouvelle tranche de l’histoire de l’Egypte Ancienne intéressante. Il n’est plus à présenter aujourd’hui. C’est l’Auteur, avec une majuscule, qui nous offre un maximum de découvertes pour cette partie de l’Histoire.

Toutmosis est un pharaon connu, de nom tout du moins. Je ne me suis jamais penchée plus avant sur son histoire. Et grâce à ce nouveau roman, j’ai eu l’occasion de pouvoir le découvrir.

Jeune, intuitif et intelligent, Toutmosis a tout pour lui. Bien que peu aient confiance, il démontre rapidement, dès sa véritable accession au trone de Pharaon, une disposition aux initiatives réfléchies. Il se lance dans des batailles périlleuses, et prend parfois des décisions qui font frémir ses soldats. Pourtant, ce qu’il élabore comme plan militaire se révèle toujours une réussite.

Il n’oublie pas pour autant de remercier les dieux, de construire des bâtiments en leur honneur. Il dessine également sa propre tombe, et écrit, au fil des décennies, les textes qui en orneront les murs.

Il prend femme également, espérant avoir une descendance et asseoir sa position de Pharaon.

En somme, il se révèle être un roi juste, stable, et soucieux de la population égyptienne. Ces égyptiens qui, de sceptique, l’encensent rapidement.

L’auteur ne lésine pas sur les explications en bas de page, un détail que j’apprécie énormément. Je suis toujours très intéressée par l’Histoire.

Le rythme de lecture est agréable. Les chapitres sont courts, permettant de pouvoir faire une pause dans sa lecture facilement. Les dessins représentant les différentes heures de la vie de Toutmosis sont présentes dans ces pages, et décrites . Cela permet d’avoir une meilleure vue sur ce que pensait les Egyptiens de leur vie après la mort.

J’ai trouvé ce roman vraiment intéressant. Il se lit facilement, nous montre le quotidien d’un pharaon avec les nombreuses charges qui lui incombaient. Il relate également des batailles restées inscrites sur les murs des tombeaux, célébrées pour leur réussite. Grâce à ses recherches, Christian Jacq a pu, une nouvelle fois, dresser un portrait fidèle et vivant d’un pan de cette période de l’histoire.

Je suis ravie d’avoir ouverte ce livre. Chaque nouvelle lecture est un vrai voyage dans le temps.

1 Comment

  1. roxou06 24/10/2018 11 h 27 min

    je suis fan de l’auteur ! mais je n’ai pas encore découvert ce nouveau roman 🙂 j’ai hâte !

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :