Pirates histoires vraies de Dominique LE BRUN

Documents

 Le personnage du pirate est aujourd’hui désincarné, en passe de devenir une illusion à l’usage des enfants et des romantiques. Il est temps de retourner voir ce que cachent la légende et les interprétations anarcho-poétiques, à la découverte des hommes et des faits.
Dominique Le Brun a réuni six récits -témoignages vécus ou enquêtes – qui restituent la réalité nue. Il propose ainsi une expérience troublante : voyager en compagnie des criminels de la mer à travers le temps et l’espace. L’exaltation de la chasse, le face à face entre victime et bourreau, l’or, le sang et la peur… cette violence extrême qui court à travers les textes fait que le livre n’est pas à mettre dans les rayons jeunesse. Mais on y trouve encore et toujours, au-delà du pillage et du meurtre, le vent de l’aventure absolue, celle que portent les océans.

Edition: Omnibus

Nombre de pages: 661

Mon avis: Les pirates sont souvent vus comme des personnages de fiction, de roman épique, ou des tombeurs de ces dames.
Pourtant, de véritables pirates ont sillonné les mers à la recherche de trésors, provoquant des naufrages, réduisant les occupants à l’esclavage. Pour d’autres, cela a été le moyen d’agrandir leur fortune et leur flotte.
Mais on aurait tendance à oublier qu’aujourd’hui encore, des pirates des mers peuvent prendre en otage le personnel d’un bateau, réquisitionnant le bâtiment par la même occasion.
Ce livre, épais et complet, retrace pour nous les aventures à quatre époques différentes de l’histoire.
Au XVIIe siècle, les pirates n’avaient peur de rien, et ne s’encombraient pas de sentiments. Ils mettaient à feu et à sang un navire qu’ils croisaient, emprisonnaient les rescapés pour les vendre ensuite aux barbaresques, réquisitionnait toutes les fortunes, et s’en allaient ensuite tout dépenser en alcool et en femmes.
C’était une vie dangereuse, faite de risques, de batailles et parfois de défaites. C’était un monde dur, et les hommes perdaient parfois la vie très jeune.
Des récits de première main ont été retrouvés et réédités pour notre plus grand bonheur.
Une autre histoire qui a également fait grand bruit, il y a peu, c’est la prise d’otage du Ponant, un bateau de plaisance navigant dans des eaux réputées dangereuses. Cela se passait en 2008, ce n’est donc pas si loin et le risque était bien réel.
Des somaliens avaient réquisitionné le navire et avaient réclamé une rançon très importante en échange de la libération de l’équipage. Le capitaine du bateau nous donne dans ce livre un récit véridique et inestimable.
Ce livre était vraiment très intéressant. Je l’ai lu de bout en bout avec le même plaisir, quelle que soit l’époque traitée. J’ai beaucoup aimé, justement, que le style d’écriture soit resté tel qu’il avait été à l’époque. Au fil des chapitres, on voit vraiment le changement de style selon le narrateur. C’est un plus vraiment appréciable.
J’ai passé un très bon moment avec ce livre. Il est très intéressant, et donne une possibilité de voir ce que pouvait être la vie des pirates mais également de ceux qui était leurs prisonniers.
Si le sujet vous vous intéresse, je vous le recommande vivement.
Points attribués: 9/10
Je remercie l’édition Omnibus et Babélio pour cette occasion particulière
Il vous tente?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :