Edition: Presses de la Cité

Nombre de pages: 495 pages

Résumé: Je m’appelle Colin Rémy. J’ai seize ans. Je suis orphelin. C’est du moins ce que tout le monde m’a toujours dit. Pour ma part, je ne l’ai jamais vraiment cru.
C’est aussi pour cela que je suis retourné cet été d’août 2000 à Mornesey, la petite île anglo-normande au large de Granville où j’ai passé les premières années de ma vie.
C’est alors que tout à basculé dans la folie.
Quel rapport entre mon histoire et l’évasion de deux prisonniers lors d’un transfert vers le centre de détentin, semant la panique sur Mornesey au coeur de la saison touristique ?
Dois-je croire les légendes de l’île ? Mornesey serait peuplée de bagnards et de leurs descendants… Un trésor légendaire, la Folie-Mazarin, dormirait dans le labyrinthe de souterrains creusés sous l’île.
A qui puis-je faire confiance ?
Peut-on voler la mémoire d’un enfant de 6 ans ?
Pourquoi suis-je le seul sur l’île de Mornesey à avoir reconnu mon père ? Vivant !

Merci à l’édition Presses de la Cité pour cette lecture haletante 

Mon avis: Colin Rémy s’est inscrit à un stage de navigation. Mais il avait une raison précise pour le faire : Il veut retourner sur l’île sur laquelle il a vu son père pour la dernière fois, alors qu’il avait 6 ans.

Ses parents, disparus, lui manquent. Et ce n’est pas son oncle et sa tante qui pourraient pallier ce manque. Aujourd’hui, il a 16 ans, et il voudrait bien savoir ce qui est arrivé vraiment à ses parents. Il en sait si peu…

Dans le même temps, deux prisonniers s’évadent du pénitencier installé sur l’île. L’un des deux, réputé dangereux, disparaît sans laisser de traces…

Ignorant du passé de l’île, un jeune étudiant posté en surveillant de la sécurité décide d’en savoir un peu plus sur les dossiers sombres des malfrats qui ont vécu à un moment ou à un autre en ces lieux…

Un joli chassé-croisé de mystères et de fuites, de découvertes et de risques.

Je n’avais encore jamais lu de roman de Michel Bussi. Lorsque les Presses de la Cité ont annoncé cette parution dans leur programme, j’ai eu très envie de me faire ma propre idée sur cet auteur qui crée une belle fureur de lire sur la blogosphère.

En préface, il précise qu’il s’agit là du premier livre qu’il avait écrit, il y a quelques années. Cette version a été retravaillée, étoffée.

Au départ, il plante le décor, bien sûr. Les évadés, Colin, des histoires sordides, des secrets enfouis dont on gratte un peu la couverture. De quoi appâter le lecteur et donner envie d’en savoir plus.

Je me suis très vite installée dans l’histoire. Colin m’a touché. Son histoire, compliquée, qui refait lentement surface est intéressante, et intrigante. Les secrets sont suffisamment complexes pour n’avoir rien vu venir à l’avance. Les motivations des différents protagonistes sont aussi bien construites, et suivent une trame claire.

En refermant le livre, j’ai eu une pensée : « Je comprends maintenant pourquoi autant de gens aiment ses livres ! » Ca veut tout dire, n’est-ce pas ?

Je suis totalement conquise par ma lecture, et très agréablement surprise de cet auteur français qui écrit de beaux thrillers complexes. Je découvre très rarement des auteurs de cette nationalité écrivant de bons thrillers intéressant. Pour moi, cela mérite donc d’être souligné.

J’ai lu ce roman assez rapidement, sans avoir envie de le lâcher. J’étais plongée dans ma lecture, et n’ai pas trouvé de temps morts.

C’est donc pour moi une très bonne découverte, et un nouvel auteur à suivre de près.

2 Comments

  1. Rousseau 30/06/2018 15 h 12 min

    Je te l’avais déjà dit que ses livres étaient super! Tu devrais lire les nymphéas noirs; moi j’ai adoré!

  2. lecture en blog 28/06/2018 16 h 45 min

    c’est un livre que ma mère aimerait bien lire.

Laisser un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :