Coucou mes trésors!!

Après 15 jours d’absence, me revoilà pour un nouveau numéro du rendez-vous de Frogzine, le top ten tuesday.

Pourquoi 15 jours d’absence? D’abord, parce que j’ai un vilain gros microbe qui m’a, on peut le dire, assomé! Ensuite, les deux thèmes proposés ne me parlaient pas vraiment. On ne peut pas tout aimer, pas vrai?

Mais cette semaine, c’est reparti, ça y est, c’est reparti!

Le thème proposé est: Les 10 livres que j’aimerais relire.

Oui, ça m’est déjà arrivé, et plusieurs fois même, pour certains!

Jackson, Mississippi, 1962. Dans quelques mois, Martin Luther King marchera sur Washington pour défendre les droits civiques. Mais dans le Sud, toutes les familles blanches ont encore une bonne noire, qui a le droit de s’occuper des enfants mais pas d’utiliser les toilettes de la maison. Quand deux domestiques, aidées par une journaliste, décident de raconter leur vie au service des Blancs dans un livre, elles ne se doutent pas que la petite histoire s’apprête à rejoindre la grande, et que leur vie ne sera plus jamais la même. Grand prix des lectrices de Elle 2011 et prix des lycéennes de Elle 2011.

Laissez-vous happer par le tourbillon nicole de buron, galopez derrière elle dans ses courses trépidantes, faites connaissance avec la  » tribu turbulente  » : l’homme (l’éternel macho), fille aînée, monsieur gendre n°1, monsieur gendre n°2, petite chérie et sa ribambelle d’amoureux, les petits-enfants, dont antoine qui veut épouser sa maîtresse, les chères copines…

Tout ce petit monde s’agite, se débat, rit, pleure, aime et vous entraîne dans une folle et joyeuse danse qui est celle de la vie.

Empotée, complexée, un seul homme au compteur et incapable de tuer un cafard sans vomir son petit déjeuner: depuis son divorce, le quotidien de Déborah n’est pas facile-facile. Car en retrouvant sa liberté, cette femme au foyer soumise et assistée a découvert une vie de chef de famille, de femme active et d’objet sexuel qu’elle avait ignorée jusqu’ici. Dès lors les péripéties vont s’enchaîner Déborah devra apprendre à se déshabiller devant un autre homme que son mari, résister à un patron harceleur, tout en s’occupant de ses deux enfants sans faillir. Mais comment reconstruire une vie de famille quand les hommes que l’on rencontre sont plus pitoyables les uns que les autres?

Entre crises de rire avec les copines et crises de boulimie larmoyantes, Déborah va devoir faire l’apprentissage de sa nouvelle indépendance…

Lassé d’un monde dans lequel il ne trouve plus sa place, privé de ceux qu’il aime et qui disparaissent un à un, Andrew Blake décide de quitter la direction de sa petite entreprise pour se faire engager comme majordome en France, le pays où il avait rencontré sa femme.

En débarquant au domaine de Beauvillier, où personne ne sait qui il est réellement, il espère marcher sur les traces de son passé. Pourtant, rencontres et situations hors de contrôle vont en décider autrement… Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps, Odile, la cuisinière et ses problèmes explosifs, Manon, jeune femme de ménage perdue et Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui cherchait un moyen d’en finir va être obligé de tout recommencer…

1851.

A Cokecuttle, une cité industrielle anglaise, le petit Harold survit péniblement, vivant sous les ponts et ramonant des cheminées. Et pourtant… Harold est promis à un destin fantastique. Guidé par un génie invisible, il va découvrir un monde peuplé de lutins, d’arbres magiques et de rennes volants. D’extraordinaires voyages l’y attendent. Il est appelé à devenir un personnage que nous connaissons tous très bien : à la longue barbe blanche et au costume rouge éclatant…

Ce petit orphelin est le Père Noël avant qu’il devienne le Père Noël ! Au travers de mille péripéties joyeuses, nous allons assister avec lui à son premier Noël, à sa toute première distribution de cadeaux. Une seconde avant Noël, la question reste posée : le père Noël débutant parviendra-t-il à livrer les jouets aux enfants ? Redonnera-t-il enfin aux hommes le goût de l’impossible et du merveilleux ? Après le succès de ses deux romans, Pardonnez nos offenses et L’Eclat de Dieu, Romain Sardou nous livre ici un conte destiné aux petits et aux grands qui réveille en nous les plus belles émotions de l’enfance.

À travers le récit de la vie d Anne Shirley, une jeune orpheline recueillie par les Cuthbert à Green Gables, Lucy Maud Montgomery nous invite à partager la vie des habitants de l’Ile-du-Prince-Édouard au début du siècle dernier. Personnage attachant, la petite Anne aura tôt fait de séduire son entourage par son courage, sa détermination et sa débrouillardise. Qui ne connait pas Anne Shirley, la délicieuse héroine de la série Anne… la maison aux pignons verts, série découverte en France grâce à sa diffusion à la télévision. Les lecteurs retrouveront ici avec bonheur ses désopilantes et inoubliables aventures. Génération après génération, les jeunes et les moins jeunes rêvent, rient et s émerveillent en suivant fidèlement les péripéties de cette attachante jeune fille aux cheveux roux tressés et aux yeux émeraude.

Une petite annonce dans un journal comme une bouteille à la mer. Hélène cherche la vérité sur sa mère, morte lorsqu’elle avait trois ans. Ses indices : deux noms et une photographie retrouvée dans des papiers de famille, qui montre une jeune femme heureuse et insouciante, entourée de deux hommes qu’Hélène ne connaît pas. Une réponse arrive : Stéphane, un scientifique vivant en Angleterre, a reconnu son père. Commence alors une longue correspondance, parsemée d’indices, d’abord ténus, puis plus troublants. Patiemment, Hélène et Stéphane remontent le temps, dépouillant leurs archives familiales, scrutant des photographies, cherchant dans leur mémoire. Peu à peu, les histoires se recoupent, se répondent, formant un récit différent de ce qu’on leur avait dit. Et leurs découvertes, inattendues, questionnent à leur tour le regard qu’ils portaient sur leur famille, leur enfance, leur propre vie. Avec Eux sur la photo, Hélène Gestern nous livre une magnifique réflexion sur le secret de famille et la mémoire particulière que fixe la photographie. Elle suggère que le dévoilement d’éléments inconnus, la résolution d’énigmes posées par le passé ne suffisent pas : ce qui compte, c’est la manière dont nous les comprenons et dont nous acceptons qu’ils modifient, ou pas, ce que nous sommes.

Elsa a 7 ans, mais les adultes raisonnables disent qu’elle est  » très mature « . Mamie a 77 ans et les adultes raisonnables disent qu’elle est déjantée. Mais Elsa sait qu’en réalité Mamie est un génie. Elle est son super-héros indocile, capable de toutes les bêtises et de toutes les fantaisies créant pour sa petite-fille le plus fantasque des mondes imaginaires. Et sachant qu’elle va mourir, Mamie décide d’envoyer Elsa dans la plus grande chasse au trésor qu’elle n’ait jamais inventé, lui confiant des lettres d’amour, d’excuses, ou de regrets à remettre à différents destinataires. Une aventure grandiose comme un deuil magnifique pour permettre à la petite fille de découvrir le réel dont sont aussi fait les contes.

Une enfant disparue un soir de Noël qui réapparait six ans plus tard. Une famille parfaite qui vole en éclats. Dans Le Cercle Belfond, un domestic suspense à l’anglaise aussi palpitant qu’addictif, dans la lignée des romans de P. D. James et de Lisa Gardner.

En Angleterre, de nos jours.

Emma le sait, il est des passés qui ne s’oublient pas. Mariée à David, directeur de banque traumatisé par la mort de sa première épouse et l’inexplicable disparition de sa fille Natasha la veille de Noël, six ans plus tôt, la jeune femme a appris à vivre avec les drames. Mais l’arrivée d’Ollie, leur fils de dix-huit mois, semble avoir redonné le sourire à David et renforcé leur couple. La promesse de jours meilleurs semble enfin possible…

Mais le monde d’Emma se fissure lorsqu’une jeune fille apparaît un jour dans sa cuisine. Natasha. Alors que David est en joie, Emma, elle, s’interroge : où était-elle toutes ces années ? Comment l’intégrer dans leur vie de famille idéale ? Et pourquoi ce sentiment que l’adolescente pourrait représenter une menace pour elle et pour son bébé ?

Que cache la disparue de Noël ?

Vida Winter, auteur de best-sellers vivant à l’écart du monde, s’est inventé plusieurs vies à travers des histoires toutes plus étranges les unes que les autres et toutes sorties de son imagination. Aujourd’hui, âgée et malade, elle souhaite enfin lever le voile sur l’extraordinaire existence qui fut la sienne. Sa lettre à Margaret Lea est une injonction : elle l’invite à un voyage dans son passé, à la découverte de ses secrets. Margaret succombe à la séduction de Vida mais, en tant que biographe, elle doit traiter des faits, non de l’imaginaire. Et elle ne croit pas au récit de Vida. Dès lors, les deux femmes vont confronter les fantômes qui hantent leur histoire pour enfin cerner leur propre vérité.

Et vous, quel est votre top ten?

5 Comments

  1. Audrey 28/02/2018 8 h 51 min

    Je n’en ai lu aucun, mais quelques-uns me tentent bien pour une première lecture 🙂

    • aufildespages 28/02/2018 8 h 52 min

      lesquels?

  2. lecture en blog 27/02/2018 15 h 52 min

    Je n’en ai lu aucun mais j’aimerais bien lire le Gilles Legardinier

  3. Emilie (Lilichat) 27/02/2018 11 h 45 min

    Je n’ai lu aucun de ces romans mais celui de Paula Abbott me tente bien!

    • aufildespages 27/02/2018 13 h 17 min

      il faut vraiment que tu le découvres, celui-là 🙂

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :