Hello mes petits ratons de librairie!!

Aujourd’hui, on parle de nos précieux, nos trésors, nos doudous… Oui! Nos livres!! Et cela, grâce à Frogzine!

Et plus précisément des dernières réceptions ou achats littéraires!

Je me suis attachée à vous présenter les 10 derniers achats que j’ai effectués, parce que j’ai été faible, impulsive, enthousiasmée, encouragée, ou tout simplement inspirée par la couverture!

C’est parti!

Dans un camp d’été chrétien situé sur la côte de l’Oregon, au beau milieu de la nuit, à l’abri des regards, les animateurs enfreignent toutes les règles imposées par le sévère révérend Dalton.

Alcool, cigarettes, sexe. Jusqu’à ce que Elle et Monica tombent enceintes puis disparaissent. De peur que leurs aventures nocturnes ne soient révélées au grand jour, les animatrices s’entendent sur une version de l’histoire qui les absoudrait totalement. Vingt ans plus tard, quand on retrouve des os sur la plage, bientôt identifiés comme ceux de Monica, c’est l’inspecteur Lucas Dalton, le fils de l’ancien directeur du camp, qui est chargé de l’enquête. Désormais adultes, les ex-animatrices savent qu’elles devront bientôt refaire une déposition à la police. Alors elles se réunissent à nouveau. Mais toutes ne sont pas prêtes à commettre les mêmes erreurs que par le passé…

Les souvenirs sont parfois meurtriers

Été 1986. David et Samuel ont 12 ans. Comme chaque année, ils séjournent au bord de l’océan, dans le centre de vacances appartenant à l’employeur de leurs parents. Ils font la connaissance de Julie, une fillette de leur âge, et les trois enfants deviennent inséparables. Mais une ombre plane sur la station balnéaire et les adultes deviennent de plus en plus mystérieux et taciturnes. Puis alors que la semaine se termine, Julie disparaît.

30 ans plus tard, David est devenu écrivain, Samuel est son éditeur. Depuis le drame, ils n’ont jamais reparlé de Julie. Un jour, chacun reçoit une enveloppe. À l’intérieur, un manuscrit énigmatique relate les évènements de cet été tragique, apportant un tout nouvel éclairage sur l’affaire.

Après avoir supporté les premiers soubresauts de la vie conjugale, Jeanne et Maurice entrent dans une routine amère. Ils quittent la rue de la glacière pour la grande rue Notre-Dame, en plein coeur du quartier ouvrier. Maurice s’emporte encore pour un oui ou pour un non, Jeanne se referme de plus en plus en elle-même, et les enfants… les enfants comprennent bien vite que le temps de l’enfance passe en un éclair. Michel David, sans jamais tomber dans la nostalgie ou la critique, nous fait plonger dans un Québec encore attaché aux traditions rurales. La vie à Montréal dans les années ’50 est marquée par l’urbanisation, les aléas économiques des ouvriers, la perte de la foi religieuse, les émissions de radio comme « Un homme et son péché » et « Chez Miville »… L’auteur témoigne avec justesse de cette époque grise traversée par les éclats colorés de la modernité, la routine écrasante des travailleurs et l’arrivée de la captivante télévision dans les vitrines des magasins de la rue Mont-Royal… Sur la Rue Notre-Dame, le temps s’écoule au gré des rentrées scolaires, des célébrations de Noël, des naissances et des vacances, des disputes, des épreuves et des moments de bonheur. L’argent, au centre de tous les litiges, se fait de plus en plus rare à mesure que s’agrandit la famille Dionne, et Maurice a du mal à supporter la pression. Si Jeanne, périodiquement enceinte, va trouver conseil, aide et réconfort au presbytère, elle échoue à transmettre sa foi à ses enfants. Paul, l’aîné de la famille, ne voit d’ailleurs en Dieu qu’une solution pour sortir enfin de cet éternel combat contre la misère…

Pour quelle raison Philippe Auguste, l’homme de la bataille de Bouvines, a-t-il été excommunié par le pape Innocent III ? Pourquoi Marie de Médicis fut-elle mal-aimée de sa famille et l’est-elle encore aujourd’hui des historiens ? Icône de la révolution, Théroigne de Méricourt était-elle une guerrière assoiffée de sang ou au contraire une féministe et une pacifiste avant l’heure ? Quelles rencontres ont inspiré à Alexandre Dumas ses légendaires mousquetaires ? Comment tant de chefs-d’oeuvre musicaux de la famille Strauss ont-ils pu partir en fumée ?

De l’Égypte de Néfertiti à l’Amérique de Theodore Roosevelt en passant par la France des rois, Stéphane Bern, inépuisable dénicheur de secrets, nous fait partager sa passion pour le destin d’hommes et de femmes qui ont marqué le cours de l’Histoire.

Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu’elle leur offre. Son quotidien est rythmé par leurs confidences. Un jour, parce qu’un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l’on croyait noires, se révèlent lumineuses.

Après l’émotion et le succès des Oubliés du dimanche, Valérie Perrin nous fait partager l’histoire intense d’une femme qui, malgré les épreuves, croit obstinément au bonheur. Avec ce talent si rare de rendre l’ordinaire exceptionnel, Valérie Perrin crée autour de cette fée du quotidien un monde plein de poésie et d’humanité. Un hymne au merveilleux des choses simples.

Sous le second Empire, Constance grandit au bord de la Loire avec une liberté rare pour une jeune fille de l’époque. Choyée par son père, ingénieur et grand humaniste, et pas son meilleur ami Gabriel, Constance rêve d’aventures et de sciences. Mais son oncle pense qu’à 16 ans, il est plus que temps pour elle d’acquérir les manières d’une épouse modèle et convainc son père de l’envoyer dans un pensionnat. La jeune fille s’y lie d’amitié avec Anne, héritière de l’une des plus grosses usines de fonderie de la région.

À la mort brutal de son père, la menace d’un mariage arrangé par son oncle avec un homme deux fois plus vieux qu’elle, oblige Constance à prendre une décision radicale… Forte de son ambition et de ses convictions, elle va se construire un destin hors du commun.

« L’armée noire à laquelle nous sommes confrontés ne comprend pas seulement les forces considérables des Kobalos et les effroyables entités qu’ils ont spécialement créées pour la bataille.

Leurs dieux combattent avec eux – des déités telles que Golgoth, le Seigneur de l’Hiver. »

Thomas Ward, le nouvel Épouvanteur, combattait l’obscur dans le Comté avec son apprentie quand il a été appelé loin de chez lui pour une nouvelle bataille : diriger la lutte contre une armée de créatures bestiales qui s’apprêtent à condamner la Terre à un éternel hiver. Les humains n’avaient jamais affronté d’aussi terrifiants guerriers.

Mais Tom gît à présent, raide et froid, dans sa tombe. Et ceux qui avaient mis tous leurs espoirs en lui se désespèrent.

Qui prendra la tête des troupes, avant que l’armée noire ne les submerge et ne répande la guerre jusque dans le Comté ?

Laura se pose beaucoup de questions. Comment réussir sa vie ? Est-il possible de manger tout ce que l’on aime sans prendre dix kilos ? Comment trouver l’amour ?

Trop de doutes pour être heureuse, trop d’envies pour se contenter du banal… Jusqu’au jour où un accident va complètement effacer sa mémoire.

La voilà à nouveau débutante face à la vie, obligée de tout redécouvrir : les bonbons, les soutiens-gorges, les garçons, l’électricité et les lois qui gouvernent l’univers… Libérée des a priori, portée par un cœur affamé et un cerveau qui se cherche, Laura entame une aventure unique et hilarante. En ne sachant plus rien, elle a peut-être enfin une chance de devenir elle-même…

Munich, juillet 1945.

Un garçon erre parmi les décombres…

Qui est-il ? Quel âge a-t-il ? D’où vient-il ? Il n’en sait rien. Il a oublié jusqu’à son nom. Les Alliés le baptisent « Josh » et l’envoient dans un orphelinat où Ida, directrice dévouée, et Wally, jeune soldat noir américain en butte au racisme de ses supérieurs, vont l’aider à lever le voile de son amnésie.

Dans une Europe libérée mais toujours à feu et à sang, Josh et les nombreux autres orphelins de la guerre devront panser leurs blessures tout en empruntant le douloureux chemin des migrants.

Si ces adolescents sont des survivants, ils sont avant tout vivants, animés d’un espoir farouche et d’une intense rage de vivre.

Un roman saisissant qui éclaire un pan méconnu de l’après- Seconde Guerre mondiale et les drames liés au programme eugéniste des nazis, le Lebensborn.

Une jeune femme, belle et fragile, un luxueux hôtel hollywoodien et un dangereux mélange d’alcools forts et de médicaments…..Quand Eliza Fontaine, jeune auteure à succès, se réveille dans une chambre d’hôpital, il lui suffit d’un regard à ses proches pour comprendre qu’on la soupçonne d’une nouvelle tentative de suicide. N’a-t-elle pas été retrouvée ivre morte au fond d’une piscine alors qu’elle ne sait pas nager ?

Pourtant, Eliza en a la certitude, cette fois, c’est différent. Ses souvenirs sont flous, sa mémoire se dérobe, mais elle se souvient d’une voix, d’un rire….Uniquement armée du roman qu’elle vient de terminer, et dans lequel semblent se mêler fiction et réalité, la jeune femme part à la recherche de ce qui s’est réellement passé. Car, s’il y a une chose dont Eliza est sûre, c’est qu’elle n’a pas sauté dans cette piscine. Quelqu’un a tenté de la tuer.

Et vous? Quel est votre top ten?

3 Comments

  1. lire à la folie 07/11/2018 19 h 00 min

    J’ai beaucoup aimé Orphelins 88, j’espère que ce sera ton cas aussi!

  2. Audrey 06/11/2018 8 h 46 min

    La saga de L’épouvanteur me tente depuis des lustres, et la couverture de J’ai encore menti a un côté rigolo qui me tente bien 🙂

  3. lespagesquitournent 06/11/2018 7 h 36 min

    Joli top.
    Bien qu’il soit touchant et dur, changer l’eau des fleurs est une pépite d’émotions !
    Orphelins 88 est un titre dont j’ai entendu parler en bien. Il me tente.

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :