Edition: Casterman

Nombre de pages: 417 pages

0 %
Résumé: Un thriller psychologique au cœur des inquiétantes favelas de Rio…
« Je commence par taper mon ancien nom, Ella Black.
Mes doigts tremblent. J’ai besoin de savoir qui je suis.
Je ne sais pas qui je suis. »
Un thriller magistral qui vous emmènera de Londres la grise aux inquiétantes et fascinantes favelas de Rio.

Merci à l’édition Casterman pour cette seconde chance

Mon avis: Ella Black est une lycéenne comme les autres en apparence. Gentille, timide, et discrète, elle ne dépareille pas de son entourage adolescent.

Mais dans le secret de sa chambre, et des autres cachettes qu’elle peut avoir, elle doit parfois laisser la place à son autre elle, sa Bella, celle qui est pleine de colères et qui est capable du pire.

Le jour où ses parents viennent la chercher à l’école, pour l’embarquer au Brésil, elle pense qu’ils ont découvert son secret. C’est pourtant un tout autre secret qu’ils tentent de protéger. Et elle est loin d’imaginer ce que cela peut changer dans sa propre vie…

J’avais lu, l’année dernière, le premier roman de cet auteur, Flora Banks. Et j’avais été très déçue de ma lecture. Malgré tout, j’ai décidé de donner une autre chance, grâce à ce second roman.

Flora Banks d’Emily BARR

Disons-le : ce n’est pas un coup de cœur. Mais ce n’est pas une déception non plus !

Ella m’a beaucoup intrigué durant les premiers chapitres, jusqu’au départ pour le Brésil je dirais. Son dédoublement de personnalité est intéressant et intrigant. J’aimais beaucoup ce côté sombre de ce début d’histoire. J’avais face à moi un personnage particulier, qui me faisait espérer beaucoup de surprises. Et ce sujet reste présent durant la première partie du roman. La suite de l’histoire permet à Ella d’appréhender différemment ce trouble. Du coup, oui, bien sûr, sa personnalité n’est plus si sombre. Mais à part une période qui m’a fait craindre le pire, incluant une romance venant de nulle part, j’ai plutôt apprécié le personnage de la jeune fille. On le voit évoluer. Quelques repères temporels permettent de se situer quant à ses changements fondamentaux. Un bon point donc.

J’ai parlé plus haut d’un secret que les parents ont tenté de garder. Sans vouloir vous en dévoiler trop (et vous gâcher par la même occasion la surprise), j’ai été totalement conquise. Un seul indice au cours du premier tiers du livre (non, non, je ne vous dirai pas où) nous met sur la voie. Encore faut-il avoir été attentifs, et c’est d’ailleurs cette subtilité que j’ai apprécié. Ce secret nous occupe une bonne partie du roman, tantôt sur le devant de la scène, tantôt dans les coulisses de la vie d’Ella. Mais il est toujours bien là, et ça nous tient en haleine.

Les choix d’Ella, une fois arrivée au Brésil, partent au départ un peu dans tous les sens. Encore une fois, j’ai eu une petite frayeur. Heureusement, elle retombe sur ses pieds, et développe un comportement que j’ai beaucoup apprécié. Plus stable, plus réfléchi.

Enfin, le dénouement de l’histoire, quoi qu’un peu rapide à mon goût, passe très bien, et se révèle suffisamment intéressant pour donner à l’ensemble de l’histoire une fin à la hauteur. Quant au tout dernier chapitre du roman, il sème des interrogations à la pelle, laissant une belle fin ouverte. De quoi nous triturer les méninges encore un peu.

En somme, ce second roman est à mon avis nettement plus réussi que le premier. Et je repars donc sur une optique plus intéressée par les prochains romans d’Emily Barr.

1 Comment

  1. Céline 27/09/2018 13 h 45 min

    Je ne connais pas du tout Emily Barr mais le sujet de ce roman attise ma curiosité.
    Je prends note.

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :