Edition: Hachette

Nombre de pages: 360 pages

Résumé: Lorsque Serafina, princesse de Miromara, s’éveille au matin de ses fiançailles, sa première préoccupation devrait être de retrouver son promis, le séduisant prince Mahdi. Elle l’aime depuis l’enfance et il l’aime en retour. Enfin, il l’aimait, elle a quelques doutes à présent…
Pourtant, ce matin-là, l’esprit de Serafina est surtout accaparé par d’étranges rêves annonçant le retour d’une ancienne malédiction. Ses prémonitions se confirment quand sa mère est touchées d’une flèche empoisonnée, et le chaos semé dans tout le royaume.
Guidée par ses cauchemars, Serafina, accompagnée de cinq autres sirènes, se lance dans une quête périlleuse pour venger ses parents et empêcher les communautés sous-marines de s’entredéchirer. Mais elle est encore loin d’imaginer qu’elle vient de plonger dans une vaste conspiration, qui menace son monde… et le nôtre.

Mon avis: Serafina a une énorme journée devant elle. En plus d’être officiellement fiancée, il faut également qu’elle réussisse plusieurs épreuves afin de justifier la légalité de son sang royal.

 

Mais ce qui devait être une journée de fêtes se termine en cauchemar. Sa mère est assassinée, et la jeune sirène est obligée de fuir pour sauver sa vie. Déterminée à récupérer son royaume malgré son jeune âge, elle décide de suivre son idée, et de retrouver des personnages qu’on dit mythiques.

Son chemin est long et il lui faudra de l’énergie et de la volonté pour atteindre son objectif…

 

Cette série traîne dans ma Pal depuis un moment. Pourtant, j’en ai lu pas mal d’avis positifs, et je ne sais pas vraiment pourquoi j’ai mis si longtemps avant de piocher ce premier tome.

 

D’abord, je m’arrête sur la couverture. Elle le mérite, parce qu’elle est vraiment magnifique! J’aime cette présentation, et je me rappelle d’ailleurs que c’est ce qui m’avait arrêté à la librairie.

 

L’histoire en elle-même, jusque là en tout cas, n’est pas tellement originale. Une princesse sirène, un royaume perdu, des légendes, et une quête. Les ingrédients de base pour que la sauce prenne, quoi. 

Quelques scènes sont très belles à « voir ». Les sirènes, conformément à la légende grecque, font de la magie grâce à leurs chants. L’auteur exploite l’idée, et en fait des événements assez beaux à découvrir. La cérémonie qui se déroule dans la première partie du livre est bien conçue, et je me suis laissée emporter.

 

 

Hélas, cette magnificence se casse très vite la figure. Elle laisse place à un style plutôt plat, assez banal, avec un personnage principal qui ne se trouve pas vraiment dotée de grandes qualités. Elle est jeune, pour sa défense, mais a tout l’air d’une midinette plutôt que d’une future souveraine. 

 

 

Le prince charmant ne se révèle pas être si charismatique, la princesse n’est pas très futée. Bon… La seconde partie de l’histoire laisse entrer un peu de magie. Cela amorce la suite de la saga. Reste à voir maintenant si elle sera suffisamment intéressante pour les trois tomes restants…

 

Je suis un peu dubitative, mais comme j’ai la suite également, je les lirai!

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :