Romans

Le désosseur de Liverpool de Luca Veste

Une jeune femme, blessée à l’arme blanche, affirme avoir échappé aux griffes du Désosseur, légende urbaine locale. Personne n’y croit… jusqu’à ce qu’un corps soit découvert dans la forêt. Pour l’inspectrice Louise Henderson, cela ne fait plus de doute : le Désosseur existe bel et bien. Quand « Candyman rencontre Le Silence des agneaux », un thriller captivant. 

Légende urbaine ou meurtrier de chair et d’os ? 

Ne vous promenez pas dans les bois… Tous les enfants de Liverpool connaissent la légende du Désosseur, sorte de monstre qui vivrait dans la forêt depuis des décennies, enlèverait les gens et collectionnerait leurs os, même si l’on n’a jamais réussi à prouver son existence… 

Un jour, Louise Henderson et son collègue Shipley sont appelés au chevet d’une jeune femme blessée à l’arme blanche, qui affirme avoir été attaquée par le Désosseur. Les deux policiers attribuent d’abord ses allégations au choc, mais, peu après, le corps d’un homme est retrouvé là où elle aurait été attaquée, une clairière où l’on identifie bientôt des traces du monstre… 

Le Désosseur ne serait donc pas qu’une légende ? Mais comment aurait-il survécu seul si longtemps ? L’affaire prend une tournure singulière lorsqu’il apparaît que Louise a une connexion personnelle avec Le Désosseur. Que cache son passé, qui la hante depuis si longtemps ? 

8/10

400 pages

Merci à l’édition L’Archipel pour ce coup de frisson 

Mon avis: Caroline a été retrouvée, blessée et hagarde, au beau milieu de la rue d’une petite ville. Interrogée, elle raconte avoir été enlevée par le Désosseur, une légende urbaine de la région. 

Chargée de l’enquête, Louise se retrouve confrontée à ses propres souvenirs d’enfance, ce qui la bouleverse plus profondément qu’elle ne le voudrait… 

Mais si le Désosseur n’existe pas, qui a pu commettre ce crime? 

La thématique m’avait attirée tout de suite. Ce genre de scénario me plaît toujours beaucoup. Mais je dois dire que l’auteur a vraiment eu le don de me brouiller les idées! 

La première scène nous place directement dans l’ambiance: 4 enfants partis se balader en forêt, 3 seulement en reviennent… Une impression de malaise pèsent sur cette disparition, et l’ambiance donne le ton. 

Louise est une jeune femme douée dans son métier. Mais cette enquête en particulier la déstabilise. Parce que ça la renvoie à des choses auxquelles elle ne veut pas penser. Des souvenirs de son passé tellement horrifiant qu’elle a préféré les oublier. 

Au fil de l’enquête, la monstruosité du criminel se dévoile peu à peu. Des découvertes macabres parsèment le chemin des enquêteurs, et la peur va crescendo. 

L’auteur nous emmène sur des chemins tortueux, brouillant les cartes à volonté, nous amenant à penser certaines choses pour nous démontrer le contraire ensuite. 

J’ai été totalement accrochée par cette histoire! Elle est sombre, pleine de rebondissements, et intrigante du début à la fin! Il n’y a aucun temps morts, et le rythme de l’histoire m’a laissé le temps de dresser mes propres hypothèses. 

J’ai donc passé un très bon moment avec ce roman! 

À propos de l’auteur

aufildespages chroniqueuse littéraire

1 commentaire

  1. J’ai également adoré ce thriller et te rejoins complètement sur tes impressions 🙂

Répondre à Light And Smell Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :