Edition: Kennes

Nombre de pages: 352 pages

Résumé: Nico aimerait tant avoir un iPod ! Mais ses parents ne veulent pas lui en acheter. Ils sont contre tous les bidules électroniques. Lorsque Nico trouve un iPod dans les poubelles, il saute carrément de joie ! Ce qu’il ne sait pas, c’est que dans celui-ci, vivent de drôles de petits personnages. Des personnages qui vont lui faire vivre tout un tas d’aventures…

Merci à l’édition Kennes pour cette expérience innovante 

Mon avis: Nico rêve d’avoir un ipod. Seulement ses parents ne veulent pas entendre parler de technologie. Alors quand il en trouve un dans une poubelle, il se dit que c’est sa chance. Mais quelle n’est pas sa surprise quand il est aspiré, littéralement,  à l’intérieur de l’ipod.

Le scénario de ce livre est des plus simples, et pour cause : bien qu’il ait la taille d’un roman à part entière, ce livre est destiné à de tous jeunes lecteurs. Le but ? Leur donner l’envie d’ouvrir de plus gros livres.

Souvent, les livres jeunesse sont très fins, puisque le récit est plus court que celui d’un roman. Et régulièrement, j’entends des enfants autour de moi qui me disent : « Mais tu lis des gros livres !! Moi, je ne saurais pas ! ». L’envie est là, mais les limites également. Et souvent, ils préfèrent retourner vers de plus petits livres, sachant que ceux-là, ils pourront les lire en entier.

Le but de cette nouvelle collection (il y a plusieurs titres chez Kennes, mais j’ai choisi celui-ci pour me faire mon impression), c’est de pouvoir donner ce fameux plaisir, celui de pouvoir dire : « Moi aussi j’ai lu un gros livre ». Pour y arriver, la police d’écriture est nettement plus grande. Pour un adulte, ça se lit en moins d’une heure. Mais pour un enfant, la durée de lecture reste la même, à peu de chose près, que celle d’un livre ordinaire pour enfants.

Nos jeunes lecteurs, après avoir lu ces livres-ci, ont la fierté de pouvoir dire qu’ils ne lisent pas que de tous petits livres. Je trouve cette initiative pas mal bien pensé. Le thème du roman que j’ai choisi, les emo-j est en plus un sujet que tous les enfants connaissent et reconnaissent. Un petit plus à souligner.

Au final, je pense qu’il s’agit là d’une bonne expérience, en ce qui concerne la lecture enfantine.

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :