Edition: Presses de la cité

Nombre de pages: 311 pages

Résumé: Anna Kronberg revient… enceinte et traquée.
Enceinte de son pire ennemi, Anna Kronberg a repris espoir quand elle est parvenue, épaulée par Sherlock Holmes, à empoisonner Moriarty. Mais le redoutable professeur a tout mis en œuvre pour pouvoir continuer, même après sa mort, à torturer la mère de son enfant à naître : il a demandé au colonel Moran, son homme de main et grand chasseur de gibier, de mettre la main sur Anna et Holmes, puis d’attendre la naissance de l’enfant, d’enlever le nouveau-né et de tuer les deux acolytes. Commence alors une course-poursuite entre plusieurs continents, sur fond de menaces d’attaques bactériologiques, de réseaux d’espionnage et de prémisses de grand conflit mondial. Holmes et Kronberg sont prêts à tout pour contrer les funestes projets de Moriarty, même à mettre en scène une fausse-couche…

Merci à l’édition Presses de la Cité pour cette lecture dans le monde de Sherlock Holmes

Mon avis: Nous avions laissé Anna Kronberg enceinte de Moriarty. Désespérée, se sachant condamnée à court terme par les ordres données aux sbires de Moriarty, elle n’a qu’une seule solution : fuir en compagnie de Sherlock Holmes, et établir un plan pour déjouer ses poursuivants.

Anna est une jeune femme décidée, très intelligente, et doté d’un esprit d’analyse étonnant. Il n’est plus vraiment nécessaire de vous la présenter. Rappelez-vous, il y avait déjà eu deux autres tomes à cette série qui m’a appris à aimer l’univers de Sherlock Holmes.

Le diable de la Tamise d’Annelie WENDEBERG

La dernière expérience d’Annelie WEINDEBERG

En parlant de lui, au fil des tomes, nous en avions peu appris par rapport à ce que nous connaissions déjà de ce personnage tellement particulier et sombre, et pourtant tellement intelligent. Dans ce nouveau tome, et pour la première fois depuis que je lis des romans se rapportant à Sherlock Holmes, il parle de son enfance, et de ce qui a façonné sa personnalité hors du commun. Cela lui a donné un air plus humain, plus réel, et plus douloureux. Aspect de l’histoire que j’ai beaucoup aimé.

Leur plan est simple : simuler une fausse couche et réussir à obtenir la fortune que possédait Moriarty, coupant ainsi les paiements qui alimentent les tueurs de Moriarty.  Leur but est aussi simple : couper court à cette poursuite épuisante.

Anna ne sait pas encore ce qu’elle fera de cet enfant. Le gardera-t-elle, bien qu’elle ne se sente aucune fibre maternelle, ou le donnera-t-elle en adoption ? Tout au long du récit, la question reste présente, et nous permet, une nouvelle fois, de donner un aspect très touchant d’Anna.

Je pense, au vu du final de ce roman, que nous n’abandonnerons pas encore maintenant Anna Kronberg et Sherlock Holmes. Leur histoire ne peut se terminer comme ça. Je ne peux m’empêcher en tout cas de l’espérer très fort !

Voilà une série pour les passionnés du célèbre détective que j’ai appris à apprécier. Ce duo est magnifique et hyper intéressant.

2 Comments

  1. ducotedechezcyan 15/06/2018 12 h 25 min

    Les 2 1ers tomes de cette série sont dans ma WL, tu me confirmes qu’il faut que je prenne le temps de me pencher dessus 🙂

    • aufildespages 15/06/2018 13 h 39 min

      ah oui absolument 🙂

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :