Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 261 pages

Résumé: A 14 ans, Mouse vit dans un quartier pauvre où il aime taguer les murs la nuit. Alors qu’il se rend à un rendez-vous avec Dave, son assistant social, il rencontre la jolie Cat, rebelle et mystique, dont il ne peut s’empêcher de tomber amoureux. Ensemble, il recueillent un chien abandonné qu’ils prénomment Lucky. Mais lorsqu’ils comprennent que Lucky appartient à l’un des dealers du quartier, les ennuis arrivent, et avec eux, Mouse découvre que Cat dissimule un secret…

Merci à l’édition Nathan jeunesse pour cette lecture vraiment touchante

Mon avis: Mouse vit dans une drôle de cité. Celle-ci est truffée de dealers de drogues, qui empoisonnent la vie de tous les résidents.

Le jour où il croise le chemin de Cat, au hasard d’un accident de vélo, il entrevoit une éclaircie dans son univers si sombre. A 14 ans, il est tellement difficile de pouvoir s’imposer face à des adolescents plus vieux qui vous tirent vers le bas…

Pour ceux et celles qui sont fans de Cathy Cassidy, il n’est plus nécessaire de présenter Mouse. Pour les autres, qui n’ont pas eu l’occasion de lire les précédents romans de cet auteur, sachez que ce n’est pas la première que nous rencontrons cet adolescent. En effet, dans La Belle étoile, Mouse est alors un tout petit garçon perdu et beaucoup livré à lui-même, que les personnages principaux découvrent et apprennent à aimer.

La belle étoile de Cathy CASSIDY

Dans ce roman-ci, plusieurs années se sont déroulées, et nous retrouvons le même enfant, avec ses rêves de bonheur et sa réalité difficile. Il a muri, a dû apprendre à modérer ses comportements. Mais lorsque sa mère fait face à un dealer qui menace de la violenter, il entreprend des actions silencieuses dans le but de manifester contre cette tyrannie.

Cat, jeune personnage fantasque, lui apporte l’étincelle de magie pour relever la tête, et se souvenir que le ciel est toujours bleu et que les étoiles sont toujours là, même si on ne les voit pas.

Il n’y a rien à faire, les sujets qu’aborde Cathy Cassidy me touche toujours autant. Dans le cas présent, elle s’éloigne des premières histoires, où tout était rose et simple, pour s’attaquer à des problèmes plus sérieux et plus complexes. J’avais déjà parlé, dans des précédentes chroniques, du fait que j’aimais beaucoup sa manière d’aborder différents sujets ayant rapport à l’adolescence et aux difficultés qu’éprouvent nos enfants face à certaines situations.

Bien qu’évidemment certaines scènes de ce livre sont pratiquement irréalisables, l’auteur, encore une fois, s’attache à nous ouvrir les yeux sur ce qui nous entoure, à enlever nos œillères par rapport à ces jeunes qui vivent dans des milieux défavorisés.

Pour moi, c’est là le vrai trésor de ces romans. Et je suis une nouvelle fois totalement bouleversée parce que je viens de lire. Je ne peux que recommander les auteurs de cet auteur !

Donnez moi votre avis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :