Littérature jeunesse

Dynamythes d’Annelise HEURTIER

Quand une talentueuse autrice de romans s’empare de la mythologie… ça fait des étincelles ! 

Un nombril du monde, un écho, être médusé… Le saviez-vous ? De nombreuses expressions quotidiennes trouvent leur origine dans la mythologie grecque. Annelise Heurtier propose de dépoussiérer un peu ces mythes, de les raconter différemment, tout en rappelant le sens des expressions. Alors accrochez-vous ; l’histoire de « la boîte de Pandore » devient un interrogatoire musclé pour déterminer la responsabilité de cette pauvre Pandore, « Atlas » se raconte façon diva dans une interview au sommet de la montagne, la « panique » donne lieu à un micro-trottoir réunissant nymphes, dieux et généraux de guerre…. 

Comédie, action, poème, chanson… un vrai travail de Titan pour l’autrice de ce recueil unique ! 

Edition: Casterman

Nombre de pages: 110 pages

8/10

Merci à l’édition Casterman pour cette lecture haute en couleur!

Mon avis: La mythologie est un vaste sujet! Des personnages colorés, avec des caractères complexes, jaloux, égoïste, et souvent exaspérants quand on y réfléchit bien. 

C’est un peu cet aspect que travaille l’auteure de ce livre. Au travers d’histoires humoristiques, elle nous raconte différents épisodes de vie de ces dieux si compliqués. 

La mythologie est un domaine qui me plaît beaucoup. Il faut dire qu’encore aujourd’hui, elle est encore bien présente, ne serait-ce que dans certaines de nos expressions. Mais elle est tellement complexe, déjà au niveau de la généalogie où on peut vite s’arracher les cheveux, que souvent on évite de s’y plonger. 

Les enfants, de plus en plus au fil des générations, perdent ces histoires de vue, ancêtres de nos contes si connus aujourd’hui. Magie, animaux fantastiques, histoire de famille, cadeaux et trésors, il s’y trouve tout ce qui compose de bonnes histoires.  

La présentation de ce livre est vraiment sympa. Chaque scène est présentée de différente manière, et est accompagnée d’un descriptif détaillé et clair de chacun des personnages que nous rencontrons.  

Ca se lit facilement, la couleur bleue de la police d’écriture est vraiment chouette. Ce n’est pas un gros pavé, ce qui permet de ne pas dégoûter les jeunes lecteurs qui auraient été tentés de ne pas ouvrir le livre. 

Voilà un joli recueil à mettre dans les bibliothèques et à faire découvrir! 

 

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :