En grande quantité, énormément ou même excessivement « Le peu qui restaient, confirmés par enquête généalogique, s’étaient cloîtrés en des tavernes où buvaient à tire-larigot en attendant la fin du monde. » René Favret Le Retour de Pantagruel Nombre de nos expressions trouvent leur origine dans l’argot des siècles passés. C’est le cas de cette étrange locution […]

Lisez-moi

    De très bon matin, au point du jour Quand le philologue François Génin traita cette question dans l’Illustration, explique Eman Martin de Le Courrier de Vaugelas — publication de référence en matière de questions grammaticales et philologiques —, un correspondant lui écrivit que, dans sa province, on exprimait le sens de se lever de […]

Lisez-moi

Discrètement, en douce Au milieu du XIXe siècle, la première version connue de cette expression était « déménager à la ficelle », cette corde qui permettait de descendre discrètement ses affaires par la fenêtre, puis de passer devant le concierge les mains vides, de manière à ne pas éveiller ses soupçons lorsqu’on voulait quitter les lieux furtivement, […]

Lisez-moi

Mentir avec aplomb et sans aucun scrupule. De nos jours, lorsque vous allez vous y faire arracher une ou plusieurs dents, le dentiste ne se pose plus de questions : il vous anesthésie automatiquement l’endroit voulu avant de procéder à l’opération. Pour votre plus grand bien, car, à moins d’être profondément masochiste, vous n’aimez pas […]

Lisez-moi

Etre reconnu et proclamé menteur Expression française synonyme : Avoir un brevet de menteur   Il y avait autrefois au jardin du Palais-Royal, d’autres disent au jardin du Luxembourg, un arbre qu’on appelait l’arbre de Cracovie, sous les feuilles duquel venaient messe-basser ou proclamer tous les intrigants Parisiens, bonimenteurs et hâbleurs de service jurant sur leurs […]

Lisez-moi

S’intéresser à quelque chose qui ne nous concerne pas, se mêler des affaires des autres. Certaines personnes, encore aujourd’hui, utilisent cette vieille expression. Mais d’où vient-elle? L’expression nous vient d’un refrain de vaudeville. C’est au milieu du XVIIIe siècle que la chanson évolua vers sa forme moderne. Elle doit dès lors comporter un refrain très […]

Lisez-moi