Donner du fil à retordre

Expression et proverbes

Causer des difficultés, des ennuis, des embarras (à quelqu’un)

Le sens actuel de cette expression date de 1680 et son origine la plus courante, une fois qu’on la connaît, paraît très claire.

Autrefois, « retordre du fil », c’était assembler en les torsadant deux ou trois brins d’un fil plus fin pour

« Notre cas n’est pas clair et nous donnerions aux théologiens du fil à retordre si ces docteurs avaient le temps de s’occuper de nous » Georges Bernanos - Journal d'un curé de campagne
constituer un fil épais et plus résistant.
Or, il semble que, contrairement au simple filage qui pouvait se faire presque sans y penser, obtenir un fil retors uniforme et à l’épaisseur à peu près régulière était un travail extrêmement difficile, entre autres en raison de l’inégalité des fils constituants.
Et cette difficulté aurait été suffisamment importante pour donner naissance à notre expression.
Mais cela a d’abord signifié le fait de se prostituer. On entrevoit ce geste qui consiste à rattacher les fils de chaîne en les tordant sous l’effet de la chaleur trop dévorante que soulève un congrès avec une marchande d’amour. Le sens actuel de la locution n’est apparu que vers le début du XIXe siècle. Et depuis lors, il n’a plus jamais été question de la signification originelle de l’expression.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :