Young adult

La loi du plus fort de Luc BLANVILLAIN

Edition: Casterman

Nombre de pages: 377 pages

0 %

Résumé: Léna voue une admiration sans faille à son grand frère, Martin. Or cet été, Martin rentre à la maison et ne va vraiment pas bien: il vient de quitter le boulot auquel il croyait tant. Sur un coup de tête, une rencontre imprévue, le frère et la sœur partent tous les deux au fin fond de l’Hérault avec une jolie inconnue, Zoé, dans la maison de son oncle mort récemment. Histoire de se remonter mutuellement le moral, et de vivre des vacances un tant soit peu excitantes… 

Mais passé l’excitation du départ, Léna ressent un profond malaise : quelles étaient les intentions de Zoé en les embarquant dans sa vie ? Quel secret abrite le maset de son oncle ? Et qui est cet homme qui rôde dans la forêt depuis leur arrivée ? 

Merci à l’édition Casterman pour ce roman à deux vitesses 

Mon avis: Léna s’ennuie. Elle aurait du passer l’été avec son amie. Elles avaient un voyage en Angleterre, elles s’étaient préparées, avaient économisé. Mais voilà, c’est tombé à l’eau, et Léna erre… 

Jusqu’à ce que son frère rentre à l’improviste à la maison, sans donner d’explication, alors qu’il a une si belle situation. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Zoé, qu’elle décide de mettre dans les bras de son frère qui n’a pas l’air si bien que ça. 

Simplement, sans que cela se soit décidé, les voilà partis tous les trois rejoindre la destination de Zoé: le chalet de son oncle, décédé il y a peu. Ils sont loin de se douter que cette simple décision va bouleverser leur vie à jamais… 

Léna est une adolescente très particulière. Elle a un mode de pensée bien à elle. Elle analyse tout ce qu’elle voit, tout ce qu’elle entend. C’est elle qui nous raconte toute l’histoire. C’est elle qui voit les éléments se mettre en place, c’est encore elle qui comprend beaucoup de choses avant tous les autres. 

A travers son regard, on voit apparaître les failles de l’histoire, les petits détails qui ne sont pas à leur place. Parce que oui, dès le départ, il y a des choses qui apparaissent, et qui sèment des indices un peu partout. 

L’histoire est intrigante. En surface, on a l’impression de vivre avec eux un été agréable, fait de soleil, de balades, et de soirées arrosées. Mais cette intrigue possède deux niveaux, dont l’un est bien sombre, torturé. 

Ce roman à deux vitesses se lit sans que l’on s’en rende compte. Il est intrigant, dès le départ, et nous offre quelques belles palpitations. Les rebondissements sont intenses, et souvent, on ne les a pas vu venir.  

C’est un livre qui laisse une fameuse impression après lecture. Il faut un peu de temps pour décanter tout ce qu’on vient de découvrir. C’est la preuve, pour moi, qu’il y a de la matière, qu’il y a de quoi se mettre sous la dent. Bien que de prime abord, ce livre avait l’air tout léger, on plonge peu à peu dans une histoire sordide et finalement très touchante. 

Je ne peux que vous conseiller de le découvrir par vous-même. 

5 commentaires

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :