Affichage de 419 Résultat(s)
Documents Young adult

Les filles de A à Z de Catherine GIRARD-AUDET

 Les Filles de A à Z – le guide 2016 : L’auteur, spécialiste des ados, sait trouver les mots justes pour traiter des sujets sérieux, les mots drôles pour parler du dernier phénomène de mode et les explications sensibles pour aborder les questions délicates. Traitant de centaines de sujets allant de la sexualité, du permis de conduire et de la mode jusqu’à l’amitié et la religion, le guide présente une vision de la société d’aujourd’hui à travers des sujets qui touchent directement les ados. Sans tabous ni complexes, ce livre aborde toutes les questions que se posent les filles.

Edition: Kennes Edition

Nombres de pages: 425 pages

Mon avis: Les filles, et leurs mystères, leurs questions, leurs inquiétudes…
On est toutes passées par cette période difficile qu’est l’adolescence, avec notre lot de soucis.
Ce guide, je l’ai ouvert en me disant que je trouvais certainement quelques conseils appréciables à dispenser à ma fille lorsqu’elle en aura besoin.
Eh bien, c’est bien plus que quelques conseils!! C’est une bible de bons conseils!!!
Le livre est divisé en plusieurs parties, traitant chacune d’un sujet bien particulier: l’amitié, l’amour, la famille, les sentiments, les hormones, etc.
Pour débuter chaque partie, il y a une petite séquence de Léa Olivier, gentille petite jeune fille canadienne, qui fait la folie des jeunes lectrices. A travers ces intermèdes, le problème posé (l’amitié et ses complexités par exemple) est donné de façon à ce que la jeune lectrice puisse l’identifier facilement. Vient ensuite de petits paragraphes plus spécifiques.
Par exemple: comment ne pas en faire trop (si on est amoureuse), comment le manifester, comment garder ses amies, comment appréhender l’autorité, etc.
De petites explications sympathiques suivent chaque sous-titre, et ces paragraphes proposent même parfois une solution facile en mettre en oeuvre.
Finalement, je pense que ce livre peut convenir à toutes les jeunes filles entre 10 et 18 ans, voire au-delà. Car après tout, on peut encore traverser ce genre de problèmes, même après l’adolescence hihi.
Je pense que c’est un chouette livre à recommander à toutes les mamans en recherche de comprendre leurs filles, et à toutes les jeunes filles se sentant perdues, sur un point ou sur un autre.
je suis contente de l’avoir lu, et de me remémorer tous ces émois que l’on traverse quand on démarre sa vie.
Points attribués: 9/10
Je remercie l’édition Kennes pour cette lecture très instructive.
[su_divider]
Romans

la guerrière d’Argalone: un combat difficile de Frédérique ARNOULD

 Alexia a sauvé Tomas des griffes du Grahir et s’est réfugiée à Spéro grâce à ses pouvoirs magiques. Elle y retrouve monsieur Hary, Kévin, Fallia et Léona. Mais le prince William et ses compagnons sont restés aux mains de l’ennemi. Le royaume d’Argalone est ainsi privé de son prince héritier.
Cependant, Spéro se trouve sur le territoire de Dorduine, si bien qu’Alexia et ses amis ne sont pas en sécurité. Après avoir échappé à un encerclement de l’armée noire, ils s’efforcent de regagner leur pays.
Des dangers mortels les attendent, ainsi qu’une rencontre inattendue qui va tout changer. Et c’est plus forte, mais non moins terrifiée, qu’Alexia se lance dans son dernier combat contre Grahir.

Edition: Artalys

Nombre de pages: 240 pages

Mon avis: Après avoir sauvé Thomas d’une mort certaine, l’objectif d’Alexia est maintenant de mettre en oeuvre une stratégie qui permette enfin de clore cette guerre qui dure depuis 16 ans.
Mais les choses sont loin d’être simples, encore une fois. Traquenard, magie, complots, tout se met en travers du chemin de la magicienne et de ses amis. Malgré tout, la cohésion est la plus forte, et bien qu’ils subissent des pertes, ils tiennent bon coûte que coûte…
Ce troisième tome voit arriver la guerre qui oppose Argalone et Dorduine. Mêlant, comme dans les deux premiers tomes, magie et stratégie, l’auteur nous offre un combat épique digne de ce nom. Les passions amoureuses sont toujours aussi amoureuses, et si un triangle amoureux s’étaient installés dans le tome 2, il se trouve une solution dans ces pages-ci, ce qui est pour me plaire je dois dire.
Les évènements sont bien décrits, et les combats sont prenants. Les émotions sont bien présentes (même si j’ai parfois eu l’impression de quelques petites répétitions dans le texte). Les personnages ont évolué dans le bon sens au cours des trois tomes, et chacun a finalement conforté des amitiés profondes.
Je suis déçue par contre par la fin du roman… Je m’attendais à une épilogue, clôturant l’histoire d’un happy end. Bon bien sûr, on se doute de ce qu’il va arriver pour certains personnages, mais beaucoup d’autres tombent dans l’oubli. Le dénouement est également très rapide. A peine ai-je eu le temps de me dire « Ca y est, la guerre est finie », que déjà, le livre l’était aussi. Et j’ai trouvé ça dommage.
Bon malgré tout, je pense que ça reste une chouette petite série à lire, et j’ai passé de bons moments en sa compagnie.
Points attribués: 7/10
Je remercie l’édition Artalys pour cette lecture héroïque. 
[su_divider]
Romans

Cercle vicieux de Wilbur SMITH

 Hector Cross, ancien membre des forces spéciales britanniques, part pour une mission toute personnelle : venger sa femme, Hazel, sauvagement abattue par deux motards. De Londres au Moyen-Orient, en passant par le cœur de l’Afrique, Hector est prêt à tout pour retrouver ceux qui ont commandité ce crime odieux et pour protéger l’enfant, dont Hazel venait d’accoucher. Fausses pistes, trahisons, secrets de famille… Un excellent roman d’aventures et de suspense.

Edition: Presses de la cité

Nombre de pages: 509 pages

Mon avis: Wilbur Smith est un auteur que j’avais découvert il y déjà plusieurs années, alors que j’étais encore adolescente. La présentation de ses livres, avec des couvertures toujours pleines de couleurs, avaient dû m’attirer de prime abord.
Mais jusque-là, je ne connaissais de son écriture (et pourtant, j’en ai lu vraiment beaucoup!) que des sagas familiales, généralement dans l’Afrique du Sud, ou dans l’égypte ancienne…
Cette fois, son style est totalement différent. Et s’il est vraiment que je m’attendais à replonger dans la même atmosphère que ses précédents romans, force m’est de reconnaître qu’il maîtrise parfaitement ce nouveau genre!
Hector Cross (déjà créé dans le livre « Attaque en haute mer » ) est heureux avec sa femme, Hazel, qui attend un heureux évènement. Mais hélas, les gens heureux font toujours des envieux.
Hazel est attaquée alors qu’ils rentrent chez eux après une visite gynécologique. Accouchant par césarienne, elle décèdera quelques heures plus tard, laissant Hector seul avec l’avenir de leur fille, Catherine Cayla..
Mais il ne peut laisser ce crime et fera tout pour retrouver l’assassin de son épouse.
509 pages complètement époustouflantes!!! Un chemin parcouru de grande envergure, des moyens déployés absolument énormes, et de la suite dans des idées totalement machiavéliques.
Bon, un petit avertissement tout de même: âmes sensibles et coeurs fragiles, s’abstenir! Certains scènes sont carrément diaboliques, et j’ai eu le coeur au bord des lèvres, je ne vous le cache pas. Le caractère de certains personnages est carrément inenvisageables pour moi, ce serait vraiment trop horrible dans la réalité.
Des récits secondaires s’insèrent dans l’intrigue principale. Bon, ce sont des récits plutôt longs qui pourraient faire perdre le fil de l’histoire première, mais il fallait l’oser, et pour moi, c’est bien réussi. Je pense qu’ils complètent bien la trame de ce roman.
Passé cet avertissement, ce roman est absolument parfait dans la catégorie thriller: meurtre, secrets, plan de combat, peurs, angoisses, suspenses, … tout, absolument tout s’y trouve. Il ne manque rien, pas même une petite touche d’humour et de tendresse, pour que ce roman s’inscrive dans la liste des livres à lire en 2015 et 2016.
Encore une fois, Wilbur Smith a relevé le défi: conquérir ses lecteurs. Pour moi, en tout cas, même si comme je l’ai dit, certains passages sont vraiment très durs, j’ai été entièrement happée dans ma lecture!
Bon ce n’est pas un coup de coeur, mais j’ai quand même passé un très bon moment.
Points attribués: 8/10
Je remercie l’édition Presses de la Cité pour cette lecture prenante.
[su_divider]
Romans

Psyche industry de Christophe BERTY

 Chicago 2025. Nathanaël Sinclair est un homme brisé. Policier encensé par ses pairs, il tente de redonner un sens à sa vie détruite par le décès brutal de sa femme, Emily.
Contre toute attente, alors que son destin lui échappe et que sa santé mentale semble lui filer entre les doigts, elle réapparait.
Qui est-elle vraiment ?
Est-il en train de perdre la raison ?
Psyche Industry est un thriller futuriste où se mêlent action, courses poursuites et histoire d’amour.
Le monde a changé, pas les idéaux des hommes de bien.
Découvrez ce qu’il adviendra de cet amour qui dépasse de loin les frontières du concevable.
La science aurait-elle trouvé le moyen de défier la mort ?

Nombre de pages: 474 pages

Mon avis: L’auteur de ce livre m’a contacté pour me permettre de découvrir son roman.
En 2025, Nathanaël a perdu sa femme suite à un choc anaphylactique. Il est désespéré, noyant son chagrin dans l’alcool, et mettant en danger son emploi de policier.
il sombre lentement, jusqu’à ce qu’il croise… sa femme! Du moins, la personne qu’il a vu lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Mais deux êtres humains peuvent-ils se ressembler autant, s’ils ne sont pas jumeaux?
Il est alors persuadé qu’il faut qu’il découvre ce que cette apparition signifie…
Bon, j’avoue qu’au départ, j’étais un sceptique. Je ne suis pas fan des romans d’anticipation, et l’histoire démarrant en 2025, j’avais un peu peur d’être embarquée dans une histoire compliquée à suivre.
Hors, surprise, je me suis retrouvée emmenée dans une aventure palpitante, haletante. Sans même m’en rendre compte, j’étais déjà à la moitié du roman que je n’avais rien vu passer!!
Un mystère biologique, un coup monté, des complots hors du commun, et une histoire étonnante rythment ce livre. On suit Nathanaël et Angela, cette femme qui ressemble à sa défunte épouse, sur un chemin dangereux, oscillant réalité et techniques pas encore crées aujourd’hui.
Christophe Berthy a su mélanger des éléments que nous connaissons à d’autres créés de toutes pièces, et potentiellement réalisables dans l’avenir. Un dosage savamment orchestré de réel et d’imaginaire.
Les explications qu’il donne pour nous faire comprendre les changements opérés sur les dix prochaines années, et qui mettent en valeur les inventions de l’avenir, permettent de se situer réellement dans l’époque où vivent les personnages.
Ce n’est pas assommant, au contraire. J’ai apprécié le personnage d’Angela, un peu moins celui de Nathanaël. Et celui d’Anton Riverview est carrément exécrable. Mais c’est ce qui fait le piment des interractions, et j’apprécie ce mélange de caractère que l’auteur a créé.
Le style d’écriture est assez délié, ni trop lourd, ni trop léger. Il reste encore de petites améliorations je pense (petit problème d’expression, de petites tournures de phrases malheureuses), mais rien d’insurmontable, pour que cet auteur puisse voir paraître son livre parmi les livres reconnus que chacun attend avec impatience.
Je suis certaine que Christophe Berthy a de l’avenir. Je ne sais pas si c’est son premier roman (oups je ne me suis pas renseignée), mais si c’est le cas, c’est un très très bon début de carrière, à mon avis.

Points attribués: 9/10
Je remercie Christophe Berthy pour cette lecture palpitante

[su_divider]

Romans

Aliénor, un dernier baiser avant le silence de Mireille CALMEL

 1204 : Jean sans Terre règne sans partage sur l’Angleterre, décidé à éteindre jusqu’au souvenir de son frère, l’illustre et défunt Richard cœur de Lion. Une femme pourtant se souvient. Eloïn Rudel, grande prêtresse d’Avalon. Celle qui fut la compagne de l’ombre de Richard et la mère de ses enfants. Dissimulée au cœur de la forêt de Brocéliande avec sa fille Anne, traquée par Jean au titre de sorcière, elle est déterminée à livrer dans ses mémoires toute la vérité sur ses véritables relations avec Saladin, la légende d’Excalibur et du Graal, sa rencontre avec Merlin, les complots de Jean et la mort de Richard. Un témoignage qui apporte un éclairage différent et inattendu sur les événements retranscrits par sa mère, Loanna de Grimwald. Un témoignage qui offrira à Anne son ultime chance de survie contre Jean à l’heure ou, à Fontevrault, la grande Aliénor tente de pérenniser l’empire Plantagenet en unissant sa petite fille, Blanche de Castille, à l’héritier de France.

Edition: Xo édition

Nombre de pages: 488 pages

Mon avis : J’ai dévoré un beau gros pavé comme je les aime.
Aliénor… reine mythique parmi quelques autres. Mireille Calmel s’est attachée à retracer sa vie, au travers d’une série de livres, romancés mais sur grand fond historique. Pour ce dernier livre, c’est Eloïn Rudel, sa filleule, qui relate sa façon de vivre les choses, de la naissance des enfants d’Aliénor, jusqu’à l’heure de déposer les armes et de laisser le monde tourner sans elle.
Eloïn a grandi dans la magie d’Avalon, grâce à sa mère Loanna. Mais la naissance de Richard, futur Cœur de Lion, va changer tout ce qu’elle aurait pu imaginer comme avenir. Elle deviendra son amour, son amante, et au travers de décisions difficiles à prendre, auront deux enfants.
Un parcours sur plusieurs décennies feront vivre tous ces personnages qui ont marqué de leur passage l’Histoire, et leurs destins sont loin d’être simples…
J’ai beaucoup, beaucoup, aimé ce mélange de royauté, de guerre, de conquête, de magie, de sentiments, et de liens familiaux.
Mireille Calmel maîtrise son sujet, c’est sûr. Les tournures de phrases, les termes utilisés, et la profondeur de ses descriptions absorbent totalement le lecteur, qui se trouve embarqué à la suite des personnages dans leurs épopées.
Sous forme de livre qu’Eloïn écrit pour sa fille, elle remonte dans ses souvenirs. Régulièrement, Anne apparaît, pour rappeler que c’est à elle que cette magicienne s’adresse.
Je n’ai pas vu défiler les pages, tant j’étais prise dans les voyages en bateau, à cheval, les naissances, les morts, et toutes les intrigues rendant si difficiles les alliances, même entre frères.
Je trouve que ce livre referme bien cette série imposante, et complète. Il est l’épilogue digne de ce si long parcours qu’aura eu cette reine hors du commun, accompagnée de ses enfants, et de ses amis les plus proches.
J’ai passé un très bon moment, et j’espère que cet écrivain entamera bientôt une autre série aussi bien écrite.
Points attribués : 8/10 
Je remercie l’édition XO Edition pour cette lecture épique.
Petit bonus
Aliénor d’Aquitaine
Quelques vues de Brocéliande



[su_divider]