Affichage de 7 Résultat(s)
Le temps d'un café

Ils lisent – Ils chroniquent L’Archipel

Pour une fois, ce n’est pas moi qui vais vous donner un avis.

Un professeur de français d’une école secondaire de Huy (une ville belge) a eu une belle idée, pour aider  et intéresser ses élèves.

En cours de remédiation, il leur a proposé de rédiger un avis concernant un livre qui allait bientôt sortir en librairie, grâce à une maison d’édition qui leur en fournirait le texte.

Ces jeunes adolescents se sont donc attachés à écrire leurs impressions.

 

Yann Rodin, 16 ans, est la victime d’un business très lucratif : l’échange d’identités. Moyennant quelques millions de dollars, Anton Pavlovitch, un puissant trafiquant d’armes recherché par Interpol, a acheté la tranquillité de son fils Sacha, sosie parfait de Yann. Pendant que ce dernier est enfermé sur l’Archipel pour des crimes qu’il n’a jamais commis, Sacha entre dans la peau de Yann et découvre, sur Porquerolles, les plaisirs d’une vie simple, loin de la violence et des affaires sordides de son père.
Mais bientôt la découverte de surprenantes coïncidences sème le trouble dans l’esprit du jeune Pavlovitch, jusqu’ici sans remords. Tandis que l’éruption imminente d’un volcan menace d’engloutir les prisonniers de l’Archipel, dans l’indifférence des dirigeants de ce monde…

De fil en aiguille, une idée de concours récompensant les meilleures chroniques est apparue!

Et vous êtes le jury!

En effet, ci-dessous, vous allez découvrir leurs différents écrits. Il vous revient de voter pour celui qui vous semble le plus beau, le plus touchant, le plus réussi.

Ces enfants auront la chance de se voir offrir des lots de cadeaux de l’édition Casterman.

Pour vous les présenter, voici quelques photos prises lors de la visite de Bertrand Puard, l’auteur du livre qu’ils chroniquent, dans leur école, lundi dernier.

A vous de jouer maintenant! Lisez-les, et votez pour celle que vous préférez en bas de page!

 

A vous de jouer maintenant! Lisez-les, et votez pour celle que vous préférez en bas de page!

Florian

Pourquoi j’ai adoré le 1er tome d’Archipel ?

1. C’est un récit d’action et cela me plait beaucoup.

2. Le livre fourmille de détails, notamment sur le physique des personnages principaux. Cela permet de bien visualiser les scènes et de se représenter l’histoire. J’ai trouvé cela très intéressant.

3. Le livre est construit pour donner envie aux lecteurs de lire la suite.

4. Ce livre s’adresse à un public d’ados et je trouve que c’est cool.

Ce que je pense de ma rencontre avec l’auteur :

1. Monsieur Bertrand Puard a été très sympathique avec nous et j’ai trouvé très gentil de sa part de me signer un autographe et poser en photo avec moi.

2. J’ai été frappé par la facilité avec laquelle Monsieur Bertrand Puard répondait très précisément à nos questions.

3. Monsieur Bertrand Puard a réalisé un très gros travail de recherche pour rédiger son histoire. Il a même pris un vélo pour faire le tour de l’île de Porquerolles et avoir plus d’informations sur celle-ci.

Ce que je voudrais dire à l’auteur :

1. Je me réjouis de lire les tomes 2 et 3.

2. Je voulais remercier Casterman et Bertrand Puard pour cette aventure.

Arthur

Mon jugement de goût : J’ai adoré ce roman car j’apprécie les histoires à fins ouvertes et le suspense qui me donne envie de lire la suite.

Ça m’a aussi beaucoup plu que l’histoire change de narrateur même si c’est le journal intime de Yann qui me plaisait le plus.

Je suis surpris que les lieux soyez puisent être aussi bien détaillés, mais c’est bien. Cela m’a donné l’envie de visiter l’île de Porquerolles.

Je trouve que le personnage du méchant est très réussi et ça c’est génial.

Marc-Antoine m’a emballé : d’abord, on aurait dit un psychopathe et j’ai cru qu’il était lui aussi un méchant, mais finalement, non.

Je ne sais pas si ce roman peut être considéré comme un roman policier ou un récit d’action, je pense que c’est un mélange des deux et c’est super.

J’ai particulièrement bien aimé le moment où Yann n’a pas droit à un avocat. La scène fait réfléchir. Il y a là comme une morale implicite. La dictature n’es pas loin, il faut faire attention pour qui on vote.

William

Bonjour, je m’appelle William Marx. Il y a une semaine, mon professeur de français m’a proposé de lire un livre prêté par les éditions Casterman, L’Archipel. Petite particularité, ce livre n’est pas encore disponible à l’achat. Etant un grand lecteur, je me suis porté volontaire pour le projet.

Toujours à la demande de mon professeur de français, je rédige ici quelques lignes sur ce que j’ai aimé et moins aimé au cours de ma lecture.

Le rythme rapide : dès les premières lignes, on est plongé dans l’action. Ca c’est super !

La double histoire/le double narrateur : même si la compréhension est un peu plus ardue, avoir deux points de vue différents sur les événements renforce le côté réaliste de l’histoire.

L‘omniprésence du suspense : l’auteur nous tient en haleine jusqu’aux dernières lignes. J’avoue avoir eu peur de ne jamais savoir qui était « elle ».

Par contre, il y a des choses que j’avais devinées assez facilement. Que c’est le père de Sacha Pavlovitch qui avait tué sa mère, par exemple.

Ma conclusion : Monsieur Puard vous devez écrire la suite !

Ibrahim

Ce que j’ai aimé dans ce livre, c’est la sensation d’aventure combinée à un suspense quasi-permanent. Par contre, ce que je n’ai pas aimé, ce sont les scènes de violence et même de tortures.

Efe

Pour la première fois de ma vie, j’ai rencontré un écrivain et il m’a même signé un autographe. Comme on pouvait lui poser des questions, j’ai pris mon courage à deux mains, et je lui ai demandé des précisions sur une partie de l’histoire que je n’avais pas bien comprise. Il a pris tellement de temps pour me répondre que j’étais presque gêné.

En ce qui concerne l’histoire, j’ai surtout retenu le suspense incroyable et les scènes d’action. J’ai préféré les passages écrits à la troisième personne, par un narrateur extérieur, parce que cela me paraissait plus clair. Le moment où le volcan entre en éruption pendant le sauvetage de Yann Rodin reste pour moi le point fort du roman.

Clara

Ce lundi 05 février 2018, nous avons rencontré un écrivain du nom de Bertrand Puard dont nous avions lu le roman, L’Archipel (tome 1 – Latitude). Ce fut un moment parfait. Ce n’est pas habituel de pouvoir échanger des idées et des impressions de lecture avec un auteur professionnel, venu de Paris pour l’occasion. Quant au livre, je l’ai adoré. Son sujet est aussi inhabituel qu’intéressant, le vol d’identité. Le suspense est haletant du début à la … fin (provisoire), on ne s’ennuie jamais pendant la lecture, on n’a qu’une seule envie, tourner la page, lire la suite et avancer dans l’histoire. En plus les personnages principaux sont géniaux et attachants. J’ai beaucoup apprécié leurs personnalités.

Sarah

J’avais apprécié la lecture du livre et la rencontre avec l’auteur a encore renforcé ce sentiment positif. Autant dire que j’ai adoré ce merveilleux moment passé avec cet écrivain professionnel et cela m’a ouvert les yeux sur un métier qui me plait. Il nous a expliqué ses sources d’inspiration, comment il a imaginé cet échange d’identités entre les 2 personnages principaux à partir d’articles de journaux. Le changement de narrateur à chaque chapitre pendant une partie du récit m’a un peu désorientée, mais je m’y suis habituée. Mon passage préféré : le moment où Sacha aide Yann à s’enfuir de l’Archipel, leur rencontre et l’explication de leur ressemblance. Là, c’était un final magnifique, un moment de lecture magique !

Xhika

Ce lundi 05 février 2018, nous avons rencontré Bertrand Puard qui est l’auteur du roman, L’Archipel, que nous avons lu quelques jours avant sa parution prévue ce mercredi 07 février en librairie. Il est venu dans notre école pour répondre à nos questions en compagnie d’une attachée de presse et de deux journalistes. Ce fut un moment inoubliable. L’auteur, très sympathique, nous a parlé de son travail mais aussi des détails du récit, ce qui a renforcé les émotions ressenties lors de la lecture. C’était plus qu’émouvant, c’était juste magique ! Je ne suis pas une grande lectrice, mais ce livre m’a vraiment donné le goût de la fiction. Honnêtement, je voulais me contenter de lire seulement le 1er chapitre, mais je n’ai pas pu arrêter de continuer de poursuivre la suite. Plus je lisais, plus j’avais envie de lire. J’étais trop touchée par les personnages et ce qui leur arrivait.

Le temps d'un café

Concours de Noël

Concours
de
noël

Noël avant l'heure!

Oui, ca y est, nous entamons le vrai beau décompte avant Noël! C’est celui que je préfère, vous le savez.

Histoire de fêter ça avec vous, je vous ai concocté un sympathique petit concours!

Pas de panique, cette fois, j’ai déjà les cadeaux que je prévois de vous offrir. Ils partiront donc début janvier pour aller vous rejoindre.

Qu’y a-t-il à gagner?

Qu'y a-t-il a gagner?

Un livre, un porte-bonheur et quelques jolis carnets.

Pour avoir votre chose, c’est tout facile: tout est expliqué sur la page de concours

Le temps d'un café

Quand Molière me gâte…

Coucou les choupis!

Je commence la semaine sous les meilleurs auspices. En dehors du fait que je me traîne depuis ce matin comme une mamie arthritique et que je ne rêve que de ma couette. Et que je décompte les jours avant mes prochains congés…
Les meilleurs auspices, disais-je…
Oui!! Car figurez-vous, et c’est suffisamment rare pour que je le signale, j’ai gagné à un concours!!
Ma librairie préférée, Molière (ceux qui habitent en Belgique, dans ou près une certaine ville du Hainaut, la reconnaîtront), a organisé le mois dernier un concours photo. Il s’agissait de poster sur leur page Facebook une photo originale prise dans leur boutique.
Me prenant au jeu, et ayant sous la main de quoi correspondre au critère, j’ai envoyé une photo, que voici

Il y a un peu plus de deux ans maintenant, j’ai dit Oui à mon chéri. Et notre séance photo s’est déroulée à l’intérieur de cet endroit que j’adore! Mon amie et témoin m’avait fait cette immense surprise!
Alors, évidemment, je ne pouvais pas passer à côté de ce concours. Cette photo m’a valu de remporter un joli prix. Je vous montre?

[su_custom_gallery source= »media: 12301,12302,12300″ link= »lightbox » width= »170″ height= »230″ title= »never »]

Dix femmes emprisonnées au milieu du désert australien. Dix femmes au crâne rasé, vêtues d’habits étranges. Trois geôliers, vicieux et imprévisibles, pour les surveiller. Un jour, la nourriture vient à manquer. Pour elles comme pour eux. Et les proies se changent en prédatrices.

 

 

 

 

Un jour d’automne, au milieu du XXIe siècle, dans une vieille ville anonyme, quelque part entre la mer et le désert. Les premiers pans du grand barrage qui coupe en deux les Îles du Levant se fissurent. Le jour de la chute du mur, quatre hommes prennent la parole à tour de rôle et imaginent le futur. Mais leur passé les rattrape car tous se souviennent de la mort de Walid, un adolescent qui, vingt ans auparavant, faisait voler son cerf-volant au-dessus de la frontière lorsqu’il fut pulvérisé par un drone ou une roquette, dans des conditions mal élucidées. Qui était-il réellement ? Qui l’a tué ? Pourquoi est-il mort ?

 

« Quand les enfants crèvent les écrans, quand ils arrachent le plastique et fractionnent les écorces de cette forêt véreuse, quand ils posent les doigts sur les fils conducteurs, les dénudant de leur enveloppe isolante pour atteindre l’âme dont ils jaugent la souplesse, le courant pourrait surgir, s’accrocher à leurs phalanges, les mordre – et puis les avaler ». Près du port d’Accra, au Ghana, dans une immense décharge de produits électroniques, Isaac et Moïse initient Jacob à la « fouille ». Trois jeunes garçons plongés dans les déchets de l’obsolescence industrielle auxquels Guillaume Poix donne une grâce singulière. Ce premier roman captive tant par son style lyrique et son ambition documentaire que par l’humour impitoyable qui interroge les zones troubles du regard occidental.

Elle est pas belle, la vie?

Le temps d'un café

C’est déjà fini…

Dix jours qui filent à toute vitesse….
La page concours a refermé ses portes, hier soir.
J’ai pris énormément de plaisir à partager avec vous. Que ce soit en commentaires, en petit coup de pouce, ou tout simplement vos visites, j’ai vécu sur un petit nuage! Grâce à vos partages, mon nouveau site s’est un peu mieux fait connaître, et a pu trouver sa place sur la toile.
J’espère que les ballades vous auront plu, et (qui sait?) vous aura permis de découvrir des lectures qui vous tentent. Si c’est le cas, j’en suis ravie!

Aujourd’hui, il est temps pour moi de dresser le tableau.

Certaines maisons d’éditions m’ont offert de participer à ce concours. Et je les en remercie bien chaudement! 
C’est donc pour cette simple raison que je ne peux encore vous dévoiler l’entièreté des cadeaux que vous avez remporté: ils ne sont pas arrivés chez moi. Mais pas de panique!!
Des qu’ils arriveront, ils repartiront vers leurs heureuses propriétaires et vous pourrez alors savourer le plaisir d’ouvrir vos paquets hihi
En attendant, voilà ce que chacune des gagnantes à remporté
Laguerta Vala a remporté 4 jours de concours, soit les 3 lots sarbacane et la bande dessinée de chez Kennes éditions!
Céline Massart à remporté 2 jours de concours, soit un roman des Presses de la Cité et le lot de goodies de la même édition
Audrey Delcambre a remporté un roman Presses de la Cité Terres de France
Emmanuellekymia da Silva recevra également un roman des Presses de la Cité
Anaïs Jumeau remporte un roman Presses de la Cité Terres de France 
Et enfin Marie Kirzy un roman de l’édition Archipel.
J’ai des tas de projets que j’aimerais mettre en oeuvre dans les semaines et les mois à venir. C’est encore, bien sûr, à l’état de projet, mais ça cogite, je vous promets
Les filles, quand vous recevrez votre paquet, faites moi une petite photo, ça me fera très plaisir!
A bientôt… Pour de nouvelles aventures!

 

Le temps d'un café

C’est énooooorme!

Coucou les loulous!

Ceux qui me suivent déjà sur ma page Facebook savent déjà de quoi je parle, n’est-ce pas? Certains d’entre vous([su_animate type= »bounce » duration= »1.5″ delay= »0.5″ inline= »yes »]j’en suis certaine, ne dites pas le contraire hihi[/su_animate]) trépignent depuis déjà 10 jours!!

Eh bien, ça y est, c’est le grand jour…

Mais de quoi parle-t-on? Mon site, ouvert depuis peu, voulait s’habiller de fête pour se présenter à tout le monde. Et pour cela, nous avons décidé, lui et moi, de lancer un concours.

Oui mais attention, pas un petit concours. Celui-ci va s’étaler sur plusieurs jours, avec de un lot différent à gagner chaque jour!

Comment faire? C’est simple. Histoire de vous faire un peu visiter (pour ceux qui ne l’ont pas encore fait; pour les autres, je vous remercie d’avoir déjà fait un premier tour.. Mais [su_animate type= »pulse » duration= »1.5″ delay= »0.5″ inline= »yes »]le site cachait des surprises[/su_animate]…),allez sur la page d’accueil. Là, il faudra que vous trouviez un livre qui bouge. Si vous cliquez sur l’image, il vous dévoilera des secrets hihi

Le but du jeu est de vous faire plaisir, bien entendu, mais aussi de vous faire découvrir mon univers. Attendez-vous donc à y voyager. Vous êtes prêts? Vous avez tout ce qu’il faut? Livre, café, plaid (eh oui je suis en Belgique, le temps n’est pas toujours beau), stylo et papier?

Alors….

C’est partiiiiii!!!