Afficher : 1 - 3 of 3 Articles
Littérature jeunesse

La reine sous la neige de François PLACE

Edition: Gallimard jeunesse Nombre de pages: 293 pages 0 % <iframe style= »width:120px;height:240px; » marginwidth= »0″ marginheight= »0″ scrolling= »no » frameborder= »0″ src= »//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ac&ref=tf_til&ad_type=product_link&tracking_id=aufildespage-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=2075132240&asins=2075132240&linkId=0796935c258619c719ca041cbfaa71b1&show_border=true&link_opens_in_new_window=true&price_color=333333&title_color=020c14&bg_color=f9d8d8″> </iframe><blockquote><strong>Résumé</strong>: Une tempête, un avion dérouté, une jeune …

sorties littéraires

A paraître: Le hameau de la reine de Jean des Cars

Sortie littéraire

Edition:Flammarion

Nombre de pages: 224 pages

Date de sortie: 04 avril 2018

Retour sur la vie de Marie-Antoinette dans son hameau construit pour elle à quelques mètres de Versailles. Dans ce havre de paix, elle pouvait vivre en autarcie, coupée des obligations de la cour et des tumultes de Paris. Dans ce petit corps de ferme on cultive fleurs, verger et potager, les animaux sont choyés. La souveraine, amoureuse de la nature, peut se rêver en bergère. Pourtant la protection de cette bulle bucolique n’empêchera pas le tourbillon de la Révolution de gagner aussi le hameau de la reine….

Romans

La reine des lectrices d’Alan BENNETT

 Que se passerait-il outre-Manche si, par le plus grand des hasards, Sa Majesté la Reine se découvrait une passion pour la lecture ? Si, tout d’un coup, plus rien n’arrêtait son insatiable soif de livres, au point qu’elle en vienne à négliger ses engagements royaux ? C’est à cette drôle de fiction que nous invite Alan Bennett, le plus grinçant des comiques anglais. Henry James, les soeurs Brontë, le sulfureux Jean Genet et bien d’autres défilent sous l’oeil implacable d’Elizabeth, cependant que le monde empesé et so british de Buckingham Palace s’inquiète : du valet de chambre au prince Philip, d’aucuns grincent des dents tandis que la royale passion littéraire met sens dessus dessous l’implacable protocole de la maison Windsor. C’est en maître de l’humour décalé qu’Alan Bennett a concocté cette joyeuse farce qui, par-delà la drôlerie, est aussi une belle réflexion sur le pouvoir subversif de la lecture.
Mon avis:  C’est un tout petit livre, d’à peine 75 pages.
Mais je me suis régalée.
Le thème de cette histoire est bien entendu la lecture. Le personnage principal, la reine d’Angleterre en l’occurence, se fait prendre au jeu de la lecture assidue.
Elle y prend tellement goût qu’elle n’a plus envie de rien faire d’autre…
Imaginez les grincements de dents dans l’entourage…
Il montre avant le plaisir, les découvertes que l’on peut avoir en lisant. Ce roman rappelle que l’on passe par divers stades de lecture: de la plus facile, pour ensuite s’élargir vers de nouveaux sujets, thèmes et styles.
J’ai beaucoup cette petite lecture, bien agréable. Il m’a remémoré le plaisir de choisir dans les bibliothèques, de prendre le temps de découvrir un auteur.
Finalement, après avoir lu ces quelques pages, je n’ai qu’une seule envie: me plonger dans un autre hihi
Points attribués: 7/10
[su_divider]
%d blogueurs aiment cette page :