Affichage de 2 Résultat(s)
Romans

A l’ombre du Carreau de Joseph FARNEL

Installé à la terrasse d’un café, un vieil homme, David Farman, se souvient.. Il se souvient de ses premières années dans l’atelier de couture de son père, son premier emploi au Carreau du Temple auprès d’un commerçant de tissus et de vêtements, la reprise de ce négoce au nom des Farman. Il se rappelle aussi ses virées dans les bals avec les copains, ses rencontres féminines. Et puis lui reviennent en mémoire les dures années d’Occupation, son combat contre le nazisme, son soutien aux Juifs aussi après la guerre. Aujourd’hui, le vieil homme peut tirer sa révérence, le sentiment du devoir accompli..

Edition: De Borée

Nombres de pages: 298 pages

Mon avis : Un vieil homme vient s’installer à la terrasse d’un café, comme tous les jours. Et comme à son habitude, il commande une vittel-menthe.
Le hasard fait qu’il remonte dans ses souvenirs, dans son jeune âge. Il se souvient de son premier métier, de sa fougue, de sa soif de vivre. Il se rappelle de son père courageux, qui l’a élevé seul. Sa vie lui passe devant les yeux : leur premier déménagement, l’appel à la guerre, la perte
de son père.
Il se souvient de ses premiers amours, de son aide pour sauver des juifs, de son organisation et de ses amis. De la difficulté de réaliser tous ces sauvetages et du danger qu’ils encourent. Peu à peu, on découvre son passé, tendre et difficile à la fois.
Entre des passages montrant le vieil homme assis à la terrasse et le jeune homme qu’il a été plus tôt, on voyage en France pendant la Seconde Guerre Mondiale.
C’est un récit tout en douceur. Un récit qu’on a le temps de savourer, de vivre. Entre doux et amer, l’auteur raconte ce que pouvait être la vie de quelqu’un qui entreprenait des actions de sauvetage durant cette époque.
C’est un livre palpitant sans l’être trop, il permet de prendre le temps de savourer chaque étape de la vie de David Farman, juif de son état, mais entreprenant pour aider les autres.
Je n’ai pas eu de véritable coup de cœur. Mais cette douceur qui transparaît dans tout le livre m’a beaucoup plu. Il y a quelques rebondissements qui laissent une fin heureuse, et ça, ça me plait aussi. Le texte est bien écrit, assez aéré. Les dialogues sont agréables, et les personnes vraiment attachants. Les amis de David sont parfaits.
Bref, j’ai passé un bon moment avec cette lecture.
Points attribués : 7/10
Je remercie l’édition De Borée pour cette lecture Franco-juive.
[su_divider]
Romans

La scène des souvenirs de Kate MORTON

 2011, Laurel rentre dans le Suffolk de son enfance et se rend au chevet de sa mère mourante. Elle repense à ces après-midi d’été, quand elle se réfugiait à l’intérieur de sa cabane, perchée dans les arbres. De là, Laurel voyait la maison, et se racontait toutes sortes d’histoires. Un jour, elle a vu quelque chose de terrible…
Mon avis: Premier contact avec cet auteur, dont j’avais entendu parler… en bien.
Dans le cadre d’une lecture programmée, pour un challenge, je me suis lancée dans l’aventure.
Et c’est le cas de le dire!!
Laurel, actrice de théâtre reconnue, revient dans sa région natale, au chevet de sa mère. Celle-ci est arrivée au bout de sa vie, et ses enfants décident tacitement de se réunir auprès d’elle.
A cette occasion, Laurel et ses soeurs découvrent une photo, cachée dans un livre, représentant sa mère avec une autre jeune femme. Tout de suite, l’actrice veut en savoir plus et décide de mener sa petite enquête.
Enquête qui va la faire remonter dans le temps, à l’époque de la seconde Guerre Mondiale.
Une histoire en deux temps. Au temps présent d’abord, avec Laurel qui cherche à en savoir plus sur le passé de sa mère. Et en 1941 ensuite, dans le passé de Dorothy, sa mère. Dorothy, qui rencontre Jimmy, Vivien, qui a une vie particulière en plein Blitz londonien, partageant son temps entre son emploi et son aide à la guerre.
Je ne veux pas en dire trop, mais l’histoire est belle, longue, suffisamment en tout cas pour avoir le temps de s’en imprégner, d’y entrer et de s’y installer.
Les chapitres s’intercalent, entre passé et présent. Et à chaque chapitre, on ne sait si on veut le sauter, pour retourner dans le passé, et rester à celui là pour découvrir le présent.
Premier contact avec cet auteur complètement réussi donc. J’ai été complètement accrochée à ce livre, du début à la fin. Rien n’est à retirer, aucune lourdeur, aucune lenteur. La trame de l’histoire est très bien menée. J’ai eu juste ce qu’il fallait de mystères à chaque chapitre pour me donner l’envie de ne pas lâcher le livre chaque soir après le chapitre en cours… puis le suivant.. et encore le suivant…
Vous l’avez compris, j’ai passé des nuits plus courtes depuis que j’ai ouvert ce livre hihi
Je lirai certainement d’autres titres de Kate Morton, car celui-ci m’a mis l’eau à la bouche!!!

Points attribués: 10/10
[su_divider]