Littérature jeunesse

20, allée de la danse: Le rêve américain d’Elisabeth BARFETY

Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 160 pages

0 %

Résumé:Les élèves de l’École de Danse sont surexcités : les voici à New York, où ils doivent donner deux représentations exceptionnelles ! Les petits rats en prennent plein les yeux : visites emblématiques, burgers et sodas géants, mais aussi découverte du New York City Ballet?! 

Ils y découvrent un style de danse athlétique qui les intrigue ; au point que Maïna hésite à passer les auditions de la School of American Ballet… 

Merci à l’édition Nathan jeunesse pour ce voyage à New-York

Mon avis:Les petits rats de l’école de danse de l’Opéra Garnier ont une vie bien remplie. Cette fois, ils partent pour… New-York! C’est la grande aventure! La possibilité pour chacun de danser sur une scène différente, de faire de nouvelles rencontres. 

Pour Maïna, c’est un peu l’heure de la remise en question sur plusieurs sujets: A-t-elle envie de suivre tous les projets de la bande d’amis, sans se donner l’occasion de faire ses propres choix? La couleur de sa peau pourrait-elle être un obstacle dans son choix de carrière? 

La jeune fille est perdue… 

J’aime beaucoup cette petite série pour les sujets qu’elle aborde. C’est une collection qui jusqu’ici ne m’a jamais déçue. Que ce soit le harcèlement, l’impulsivité, la timidité, le vol, ou cette fois le racisme, l’auteur n’a pas peur d’aborder toutes sortes de soucis que peuvent rencontrer des enfants ou des adolescents, dans leur vie au quotidien. 

Bien sûr, le fait que l’histoire soit plantée dans un décor de danse classique est un grand plus! La rigueur demandée, le travail à fournir, et la beauté des spectacles à présenter sont autant de petits bijoux qui parsèment les pages. 

L’esprit d’entente de la bande que nous suivons depuis le premier tome est également très rafraîchissant. Ils sont tendres, comiques, posés, nerveux, chacun leur tour, et cela donne une belle dynamique aux dialogues. 

Les couvertures des livres, toutes dans des tons tendres de jaunes, verts, rose, bleu, parme, etc font que l’étagère de ma fille est une vraie splendeur. Elle a toujours hâte de les découvrir et les bichonne ensuite comme des trésors. 

Nous voilà au bout de 13 tomes, et trois autres tomes sont déjà prévus durant les mois qui arrivent. Mais je ne m’en lasse, et ma fille encore moins! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :