Bullet journal #14

Le temps d'un café

Qu'ai-je fait la semaine dernière?

J’ai regardé les deux premiers épisodes de la saison 2 de Strangers Things. J’ai l’impression que je décroche un peu…
J’ai visionné Confident royal. Un film absolument magnifique, à découvrir!
J’ai brodé un tout petit peu sur mon abécédaire. Je dois avouer que j’ai été très occupée par les emballages de cadeaux, les derniers devoirs des enfants avant les vacances
Je suis complètement à jour dans mes chroniques, si si!
Figurez-vous que dorénavant, je chronique au fur et à mesure de ce que j’ai lu!
Je suis allée faire les dernières emplettes pour les fêtes, en compagnie de mon amie. Du coup, papotages et shopping!
Ca y est, je suis arrivée au bout de tout mes cadeaux. Ils sont tout beaux, emballés et prêts à être déposés au pied du sapin!

Que vais-je faire cette semaine?

Fêter Noël comme il se doit! Touuut est prévu: menu, jeux, musique, tenue, et famille et amis. A nous la fiesta et la bonne humeur
Je compte lire autant que possible, histoire de terminer l’année 2017 sur une belle note positive.
j’ai bien envie aussi, oui je sais, ça va être compliqué de tout faire, regarder quelques épisodes de mes séries.
Je vais me préparer pour mon read a long: aller chercher mon intégrale 4 d’Outlander, lui joindre un joli marque-page et trépigner jusqu’au 1er janvier.
Aller bosser… Oui, je ne serai en congé que la semaine prochaine. Bon, je me reposerai après les fêtes donc hihi
Profiter encore un peu des musiques de Noël, même si je sais que c’est déjà presque fini. Tant pis pour tout le monde, moi je reste encore un petit peu sur mon nuage.

La découverte de la semaine

J’ai découvert qu’un autre livre allait être adapté au cinéma. Le film sort le 13 février 2018. J’avoue avoir été très intriguée. Pas vous?

Le thème de la semaine

Eh bien, je n’ai que deux mots à dire: Joyeux Noël!!!
 Toby Kincaid aime son poste de bibliothécaire junior dans sa ville natale de Sandy Lake, Ohio. Il passe ses journées entouré de livres à discuter avec les usagers de la bibliothèque. Il adore tout particulièrement le bibliothécaire en chef, M. Miggles, qui est gentil, plein d’esprit, qui sait tout sur tout et qui est désespérément accro à Noël. Sean Miggles est également relativement mignon – surtout pour un homme plus âgé qui porte des cravates et des pantalons de costard tous les jours. Mais Sean garde toujours ses distances et il a en lui une tristesse que Toby n’arrive pas à expliquer. Quand Sean est accusé d’un crime qu’il n’a pas commis, il baisse les bras sans se battre. Toby se rend compte qu’il est le seul à pouvoir sauver la bibliothèque – et leur bibliothécaire en chef. Toby va devoir découvrir le sombre passé de Sean et lui prouver qu’il mérite une deuxième chance, dans la vie comme en amour. Et puisque les miracles de Noël ne sont pas loin, peut-être Toby réalisera-t-il son voeu le plus cher : aimer et être aimé de M. Miggles.
Après sa Douce Nuit à la fois terrible et émouvante, Mary Higgins Clark vous offre ce petit livre idéal pour passer des fêtes délicieusement angoissantes.
Associés dans le bonheur comme dans l’aventure, Henry, ex-président des Etats-Unis, et Sunday, jeune et brillante femme politique, vont être mêlés à des affaires parmi les plus troubles.
Des enquêtes à haut risque, sous le signe du charme, du mystère et de la passion.
Une fois encore, la reine du suspense vous souhaite Joyeux Noël, merry Christmas, et beaucoup de frissons.
Avec Mary Higgins Clark, les Noëls sont toujours animés.
Une famille est réunie autour d’une table pour le réveillon de Noël.
Une famille qui pourrait être la vôtre…
Quand, pour tromper l’attente jusqu’à l’incontournable messe de minuit, on décide de raconter son pire Noël, les anecdotes des uns et des autres s’enchaînent, émouvantes, drôles, et attendrissantes.
Jusqu’à l’histoire du pire Noël de la narratrice qui ne laissera personne de marbre.
Joyeux Noël est un court roman plein d’émotions et de sensibilité, à surtout mettre entre toutes les mains.
 
 La guerre qui surgit en plein été 1914 oblige des millions d’hommes à quitter leur foyer pour rejoindre le front. Nikolaus Sprink, prodigieux ténor à l’opéra de Berlin, doit interrompre la carrière qu’il a entamée et se séparer de la belle Anna Sörensen, sa complice à la ville comme sur scène. Le prêtre Palmer, qui s’est porté volontaire, et Jonathan le sacristain quittent leur Ecosse natale, l’un comme soldat, l’autre comme brancardier… Dans la tranchée où il s’est replié avec ses hommes, le lieutenant Audebert ne peut s’empêcher de penser à sa femme dont il n’a plus de nouvelles alors qu’elle est sur le point d’accoucher. La guerre qui devait être courte s’installe. Survient Noël. Les tranchées éclairées par les guirlandes allemandes accentuent la mélancolie des hommes. Soudain, un signe, un coup d’œil, et voilà que d’un bord à l’autre, on enjambe les tranchées, on se parle, on échange des souvenirs, de l’alcool, des cigarettes. Palmer, Audebert, Ponchel le Chtimi, tous se retrouvent sur le no man’s land, entre les tranchées françaises, écossaises et allemandes. Les soldats fraternisent. Nikolaus, qu’Anna a rejoint au mépris de tous les règlements, y donnera son plus beau récital. L’impensable s’est produit.
Croyez-moi, il est possible de mener sa vie en disant tout. Une existence sans déni ? Sans angle mort ! s’écria la jeune femme. Vous n’avez donc aucun secret ? Si, des montagnes ! rétorqua-t-elle. Alors ? Mes secrets me construisent, mes angles morts me détruisent. Puis elle ajouta avec jubilation : A Noël,j’offrirai le plus beau des cadeux : ma vérité ! A ceux quej’aime, ma famille. C’est comme cela qu’il faut vivre ! Nous serons vieux plus tard.

Joyeux Noël !

 « J ’ai peur de me brûler les ailes, peur de m’embarquer dans une histoire qui me fera souffrir… »
À l’occasion des fêtes de fin d’année et de son vingtième anniversaire, Abygael quitte le campus pour retrouver son petit village du Yorkshire. Dans le train qui l’y emmène, elle fait la rencontre d’un jeune homme mystérieux qui tente de faire sa connaissance. Mais anéantie par la mort de son père quelques mois plus tôt, la jeune femme l’ignore.
Cependant, il semblerait que le destin ait déjà des plans les concernant. Et cette année, sous le sapin, Aby recevra bien plus qu’elle n’aurait osé imaginer…
Et voilà, c’est ici que je referme mon cahier. A la semaine prochaine!

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

  1. Pingback: Bilan récapitulatif de décembre 2017

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :