C'est lundi, que lisez-vous?

C’est lundi, que lisez-vous? (23)

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant surle blog de Galleane.
Il s’agit de répondre à trois questions:
1. Qu’ai-je lu la semaine passée?
2. Que suis-je en train de lire?
3. Que lirai-je après?
J’ai l’impression d’avoir perdu mon rythme ces jours-ci
(cliquez sur l’image pour atteindre la chronique)

(chronique à venir)

(chronique à venir)
Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé une partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l’avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d’un orphelinat pour enfants « particuliers ». Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d’enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des « Monstres ».Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s’enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l’île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n’a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s’ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela puisse paraître…
Réunion d’un budget souvent faramineux, de personnalités souvent extravagantes, d’ambitions souvent mal mesurées, le tournage d’un film donne très souvent lieu à bon nombres d’anecdotes savoureuses. Bruno Solo a sélectionné ici des centaines d’histoires vraies, anecdotes de tournage, de stars, des petites histoires de la grande histoire du 7e art, toutes plus originales, drôles, édifiantes les unes que les autres.
C’est pas mal drôle, et pour moi qui adore découvrir les coulisses, c’est génial
La magnifique propriété du Yorkshire abrite depuis des générations la famille de Charles Ingham, comte de Mowbray, et celle de leurs fidèles serviteurs depuis près de deux cents ans, les Swann. Entre elles règnent une entière confiance et une parfaite entente. Parmi les six enfants du comte et de la comtesse, Daphné, à tout juste dix-sept ans, est une véritable beauté. Promise à un beau mariage, elle sera bientôt présentée à la Cour et tous les espoirs de son père reposent sur elle.
Mais un évènement tragique va bouleverser sa vie et menacer de salir le nom des Ingham. Plus grave encore, la menace de la Première Guerre Mondiale pèse sur les deux familles.
Trahisons, crime, disputes : les heures paisibles sont comptées à Cavendon Hall.
À l’heure du coup d’envoi de nombreuses manifestations offi cielles 
commémorant le centenaire de la Grande Guerre, Jean-Claude 
Flament, dans son ouvrage extrêmement documenté, apporte un 
éclairage inédit sur la gestion du conflit aux plus hauts niveaux. 
Et rétablit la vérité sur de nombreux faits longtemps ignorés, voire 
étouffés, récusant de nombreuses idées reçues.
Il détaille ainsi les tragiques erreurs de commandement de généraux 
peu soucieux des vies humaines, incompétents, bornés, injustes et 
plus préoccupés par la politique – l’armée prenant alors le contrôle 
de la France – que par des décisions militaires justes et effi caces.
Nivelle et son engagement meurtrier du Chemin des Dames, Joffre 
et le massacre de la bataille de la Somme, Pétain et ses « fusillés 
pour l’exemple » : les actes des généralissimes soulèvent de 
nombreuses questions. Avaient-ils les compétences nécessaires ? 
Étaient-ils légitimes à de si hautes fonctions ? Quelles ont été les 
conséquences sur le plan humain et économique de leurs décisions ?
Pour résumer : étions-nous bien défendus ?
Et vous, que lisez-vous?
Rendez-vous sur Hellocoton !

24 commentaires

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :