Dans ma boîte aux lettres (106)

In my mailbox

Hello tout le monde!!
La semaine s’est bien passée?
Pour moi, entre soleil chaud, pluie et température mitigée. Mais bon, qu’à cela ne tienne, l’été arrive tout doucement.
En attendant, j’ai reçu de jolies choses encore cette semaine. Je vous montre?
L’édition Archipel m’a fait parvenir ce livre intéressant
Karl Zéro aborde ici des affaires criminelles, qui ont défrayé la chronique, et sur lesquelles il dit son intime conviction.
Le calvaire de Lydia Gouardo
Jersey, l’orphelinat de la honte
Le Karrek Ven, l’école en bateau
La secte des béatitudes
L’ordre du Temple solaire
Le tortionnaire de l’Yonne
Point commun entre ces affaires : l’enquête a dysfonctionné. Du fait de ses errements, les coupables ont été ignorés ou relâchés. Il a fallu des années afin que les coupables soient identifiés. Quand ils l’ont été…
Arpentant les lieux des crimes, fouillant les zones d’ombre, ne se laissant jamais prendre au jeu des apparences, Karl Zéro s’intéresse aux faits, rencontre les témoins clé et pose les bonnes questions. Les réponses qu’il apporte, avec précision et exigence, ne cessent de passionner le grand public.
L’édition Jourdan m’a envoyé deux petits livres bien sympathiques

Des débuts héroïques et balbutiants de l’automobile (ses faux inventeurs et ses nombreux papas), où les voitures roulaient moins vite que les piétons, jusqu’à l’auto de demain (électrique ? à l’hydrogène ? à l’eau de mer ?), découvrez les curieuses histoires de l’évolution de l’Automobile. Entre autres : Quand les conducteurs devaient se faire précéder d’un homme courant en agitant un drapeau ; Les premiers permis de conduire ; Les premiers excès de vitesse au-dessus de 9 km/h ; Les rencontres qui ont fait sortir l’auto de ses couches-culottes : quand Dion rencontre Bouton, quand Panhard rencontre Levasseur, quand Rolls rencontre Royce ; L’impossible « mur » des 100 km/h ; Les premières courses automobiles ; Les inutiles mais héroïques taxis de la Marne ; Le vétérinaire qui invente le pneu ; Hitler qui promet la VW pour tous ; Ford et la production en série ; Les magiciens de l’automobile : Bugatti, Ferrari, Maserati, Lamborghini ; La fin programmée du moteur à explosion.

Barbara Harper-Nelson, née Rigby, fut, pendant la guerre, la petite amie d’un jeune aviateur français, Francis Usai, qui combattait dans les bombardiers lourds de la RAF, basés à Elvington, près de York, d’où il mena avec son équipage de nombreuses missions, notamment dans l’horrible déluge de feu que fut la bataille de la Ruhr. Barbara conserva toutes les lettres de Francis (plus de 300) ainsi que les journaux qu’elle avait tenus pendant la guerre. Réunis tant d’années plus tard, ces documents authentiques, qui se lisent comme un roman, constituent une conversation unique, évocatrice, émouvante, parfois aussi amusante, entre ces deux jeunes gens. Ils font aussi revivre la mémoire de nombreuses personnes qu’ils ont rencontrées. Peu de gens savent qu’environ 2300 Français basés à Elvington, près de York, ont combattu aux côtés des Alliés dans le Bomber Command de la RAF et que, sur les équipages initialement engagés, un homme sur deux fut tué. Ce livre leur rend hommage et devrait aussi contribuer à mieux les faire connaître.

L’édition Presses de la Cité m’a envoyé ce roman

Ettore se remémore sa longue vie : l’enfance, l’exil, le coup de foudre pour Lucie, jolie Lorraine, la guerre qui entraînera séparations et retrouvailles. Son histoire, Ettore veut la transmettre à sa petite-fille adorée. « Toutes ces choses à te dire… » Quel terrible secret veut-il lui confier avant de mourir ?
Très jeune, Ettore a connu la douleur, la séparation, l’exil. En 1930, son violon sous le bras, il doit quitter les siens et son pays, l’Italie. Les reverra-t-il un jour ? A Nancy, son talent de musicien lui vaut une place dans un orchestre ; et sa chance, la rencontre à Vittel de Lucie, adorable serveuse dans une pâtisserie de luxe. Des blessures du passé aux promesses de l’avenir, les jeunes gens traverseront d’autres épreuves : la guerre, la déportation, le sort réservé aux étrangers…
Des décennies plus tard, Ettore, le coeur fatigué, a une dernière volonté : revoir sa petite-fille chérie, la fougueuse Ange, partie vivre à Moscou. La jeune femme est la seule à pouvoir reconstituer l’histoire de sa famille morcelée, aux fantômes ressuscités.
Toutes ces choses à te dire… Avant qu’il ne soit trop tard.
L’édition Terra Nova m’a envoyé ce roman

1918. Dans un petit village du sud de l’Italie, un bébé pousse son premier cri tandis que l’Europe sort tout juste de la guerre. Ce nouveau-né ne connaîtra jamais son père, mort au combat, tout comme vingt autres hommes de la famille. Vitantonio est donc le dernier fils d’une lignée dont les hommes semblent frappés de malédiction. Pour qu’il ne connaisse pas le même sort, le jour de sa naissance, Vitantonio est adopté par une autre famille, très aisée. Il est élevé comme le jumeau de Giovanna, née le même jour. Les deux enfants grandissent, vivent dans l’insouciance… et se rapprochent. Mais la seconde guerre mondiale éclate. La tragédie va déchirer le voile du secret des origines de Vitantonio. Le dernier fils pourra-t-il à échapper à son destin et à la malédiction des siens ?
L’édition Nathan jeunesse m’a fait parvenir 4 jolis albums

Pourquoi mes habits deviennent-ils trop petits ? C’est quoi, les dents de lait ? Pourquoi je dois aller à l’école ? Quand est-ce que je serai grand ? Pourquoi les bébés marchent-ils à 4 pattes ? Pourquoi faut-il manger de tout ? A quoi ça sert de dormir ?…
Sur chaque double page, 3 objets à chercher et à la fin, une grande image à observer pour jouer à « cherche et trouve »
Qui est le petit du chat ? Où vit le chat ? Pourquoi le chat ronronne-t-il ? Pourquoi le chat se lèche-t-il ? Qui soigne le chat ? Pourquoi le chat aime-t-il chasser ? Le chat peut-il voir la nuit ?… Sur chaque double page, 3 objets à chercher et à la fin, une grande image à observer pour jouer à « cherche et trouve »
Comment la voiture avance-t-elle ? Où est le coffre ? Pourquoi attache-t-on sa ceinture ? C’est quoi, ces panneaux ? Pourquoi met-on de l’essence ? A quoi servent les rétroviseurs ? Quand allume-t-on les phares ?…
Sur chaque double page, 3 objets à chercher et à la fin, une grande image à observer pour jouer à « cherche et trouve »
Qui fabrique le pain ? Avec quoi fait-on du pain ? D’où vient la farine ? Comment fait-on une baguette ? Où cuit le pain ? Comment fait-on les croissants ? Pourquoi faut-il manger du pain ?…
Sur chaque double page, 3 objets à chercher et à la fin, une grande image à observer pour jouer à « cherche et trouve »
Et j’attendais une sortie en librairie avec une immense impatience! 

Dans le Londres d’aujourd’hui, Jacob Portman et Emma Bloom se lancent à la recherche de leurs amis enlevés par les Estres.
Ils sont prêts à tout pour arriver à leurs fin, y compris à lever une armée de Sepulcreux, ces âmes damnées avec lesquels Jacob peut communiquer…
Et vous, qu’avez-vous découvert?
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Comments

  1. Luna 16/05/2016 5 h 43 min

    Que de belles réceptions ! Je te souhaite de très bonnes lectures 🙂

  2. Petit-Lips 16/05/2016 5 h 38 min

    Je ne connais pas ces livres mais ça a l'air super intéressant. Bonne lecture

  3. les lectures de Val 15/05/2016 16 h 44 min

    je te souhaite de très belles lectures avec tout ceci

  4. Le Monde Editorial 15/05/2016 15 h 36 min

    J'espère que ce sera de belles découvertes. �� Bonnes lectures.

  5. Les lectures de Pampoune 15/05/2016 8 h 27 min

    "Toutes ces choses à te dire" est également arrivé chez moi et j'ai craqué sur le tome 3 de Miss Peregrine.

  6. Rinne 15/05/2016 8 h 15 min

    Bonnes lectures =)

  7. sariahlit 15/05/2016 6 h 44 min

    On a reçu les mêmes jeunesses ^^

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :