Romans

Feu de joie de Pierre Petit

Un jeune couple amoureux, une escapade champêtre en Haute-Loire qui tourne mal quand un incendie – accidentel ? – les sépare. 

Un drame sous tension, une course contre la montre pour vaincre le feu… Et le poison de la jalousie… 

D’après un authentique fait divers. 

Ce petit coin à écrevisses en Haute-Loire est le graal des pêcheurs… C’est là, près de l’Ondoine, rivière nichée au fond d’une gorge escarpée et boisée de pins, que Stéphane et Isabelle s’offrent une parenthèse. Les jeunes gens en profitent pour bivouaquer autour d’un feu de camp. Nature sauvage, pêche miraculeuse, douces étreintes sous les étoiles en cette nuit d’été. Seuls au monde ? C’est ce qu’ils croient… 

Tout bascule au petit jour lorsque la forêt s’embrase. Accident, malveillance ou bien sortilège ? Qui est donc cette étrange vieille femme vivant non loin d’un château en ruine ? 

Comme le brasier, le mystère grandit… 

D’après des faits réels. 

Un roman sous tension sur le poison de la jalousie… 

7/10

384 pages

Merci à l’édition Presses de la Cité pour cette histoire caniculaire 

Mon avis: Stéphane et Isabelle se rendent dans un bon coin de pêche à l’écrevisse. Nous sommes en plein été, ils espérent passer un très bon moment de retrouvailles.  

Mais ce petit séjour vire au drame lorsqu’un feu de forêt démarre et se répand à toute vitesse. Séparés par les flammes, ils vont chacun de leur côté vivre cette expérience de diverses manières. 

L’auteur s’est inspiré d’un fait divers pour nous raconter une histoire à la fois simple et dramatique. Dans la campagne boisée, en pleine canicule, il n’est pas rare de voir démarrer ce genre d’incendie. Un petit geste imprudent, un oubli peuvent vite être à l’origine de quelque chose d’ingérable. 

Au travers de son récit, l’auteur nous explique le travail des pompiers, des volontaires, des équipes médicales aux abord des manœuvres.  

Ca se laisse lire, la narration ne s’étend que sur quelques jours, pas plus. Mais l’état d’urgence que vivent chacun des habitants de la région est palpable. Entre ceux qui se présentent pour donner un coup de main et qui vont jusqu’au bout de leur énergie, et ceux qui appellent à l’aide parce que l’incendie se dirige tout droit vers leur maison, c’est un rythme soutenu qui nous transporte. 

Cette plume a l’art et la manière de raconter les choses avec une panoplie de détails intéressants. En tout cas, bien que ce ne soit pas non plus un roman plein de rebondissements, ça reste une lecture agréable. 

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :