In my mailbox

In my mailbox (276)

In my mailbox

Des achats

Alors que Tom Ward a perdu sa plus ancienne alliée, le Comté est sous la menace d’un ennemi redoutable, dont l’ambition est d’envahir et d’asservir toute la terre. Le jeune Épouvanteur va devoir livrer une bataille sans merci contre des êtres aux pouvoirs surnaturels.

Une fois encore, il lui faudra s’allier avec les forces de l’obscur. Car l’avenir de tout un peuple – et peut-être du monde entier – dépend de cet ultime combat. Un combat qui lui pourrait bien lui révéler la part la plus secrète de lui-même…

Et si Ariel n’avait jamais vaincu Ursula ?

Ariel est une jeune sirène rêveuse qui ne souhaite que deux choses : parcourir le monde et avoir des jambes. Cette curiosité pour le monde des humains et son attirance pour le Prince Éric la poussent à transgresser les lois de son père, le Roi Triton, et à commettre l’irréparable : échanger sa voix contre sa liberté. Mais tout bascule lorsqu’elle ne parvient pas à se défaire du marché passé avec Ursula… Cinq années plus tard, orpheline et sans voix, Ariel est devenue la reine d’Atlantica tandis que la sorcière des mers, toujours déguisée, règne sur le royaume du Prince Éric. Lorsque la Petite Sirène découvre que son père pourrait être vivant, elle retourne à la surface pour confronter Ursula, auprès d’un prince qu’elle imaginait ne jamais revoir. Ceci n’est pas l’histoire de La Petite Sirène telle que vous la connaissez. C’est une histoire de pouvoir. De courage. D’amour. Une histoire où un seul détail peut tout changer.

Lorsque les portes du fourgon se referment sur Defred, à la fin de La Servante écarlate, les lecteurs n’ont aucune idée de ce que lui réserve l’avenir : la mort ou un nouveau départ ?

Les Testaments apportent enfin une réponse à leurs questions. Nous retournons à Galaad quinze ans après avoir laissé Defred à son avenir incertain, grâce aux témoignages explosifs de trois narratrices.

Nathan jeunesse

À Barcelone, Kitri et Basile sont amoureux mais Lorenzo, le père de Kitri, rêve d’un meilleur parti pour sa fille. Il accorde alors sa main à Gamache, un seigneur ridicule. Arrive le vieux Don Quichotte, qui se croit revenu au temps des chevaliers et prend Kitri pour la Dulcinée de ses rêves. Kitri et Basile s’enfuient mais sont bientôt poursuivis par Gamache, Don Quichotte et Lorenzo. L’amour des deux jeunes gens triomphera-t-il des obstacles ?

Encore sous le choc de sa rupture avec Henri et furieuse contre Théa qui l’a empêchée de participer à une chorégraphie avec le BLOK, Léna déclare la guerre à cette dernière. Mais toute l’histoire va un peu trop loin. Les deux danseuses vont devoir trouver un moyen de se réconcilier. Et le temps presse : le BLOK est invité à participer à un challenge de hip-hop, une compétition qui va mettre l’équipe à rude épreuve.

À l’École de Danse, le spectacle annuel approche. Il sera chorégraphié par le célèbre Armando Castillo, qui se révèle être aussi le père de Max. Mais les relations entre les deux sont compliquées. Alors que Léna cherche à les réconcilier, elle se rapproche de Max et finit par l’embrasser. Seulement, tous deux ne savent pas trop comment s’y prendre pour exprimer leurs sentiments, et Théa est plus jalouse que jamais.

Léna a pris sa décision : elle repartira avec Henri en 1905 juste après sa performance sur la scène du Palais Garnier, pour le spectacle annuel. Elle doit être prête au moment où le portail temporel s’ouvrira, mais avant cela, elle est censée danser avec le BLOK une dernière fois.
Parviendra-t-elle à tout faire, alors que le temps lui est compté ?

Alors que la guerre entre les dieux et les démons est imminente, rien ne va plus dans la vie d’Elliot : sa mère vient de mourir et le garçon est prêt à tout pour la faire revenir. Pour cela, il passe un marché avec le démon Thanatos et échange la vie de sa mère contre les pierres du Chaos. Mais ce geste va mettre en danger l’avenir de l’humanité – et de tous ceux qui lui sont chers.
Elliot va devoir faire face à ses peurs et à ses choix. Il pourra cependant toujours compter sur l’aide d’une déesse ayant perdu ses pouvoirs et d’une bande de dieux maladroits !

C’est bientôt la fête de l’École. Les élèves qui le souhaitent peuvent créer leur propre spectacle – et pas forcément de danse classique !
Zoé prend cela très au sérieux : elle veut mettre en scène une comédie musicale qui raconte la vie à l’École. Mais certains pensionnaires lui mettent des bâtons dans les roues…

La journée portes ouvertes de l’Opéra Garnier est imminente !
Les petits rats de l’École de Danse donneront de courtes représentations un peu partout dans le prestigieux bâtiment. Mais Constance ne parvient pas à se concentrer sur les préparatifs : son père, qu’elle n’a jamais connu, vient de surgir dans sa vie…

Et vous, qu’avez-vous découvert?

Un commentaire

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :